Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Le PTB réclame des sanctions contre le Rwanda et l’Ouganda jusqu’à ce que ces deux pays cessent de soutenir le mouvement rebelle dans l’Est du Congo.

21 Novembre 2012 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Impérialisme

sur le blog du PTB

Le PTB réclame des sanctions contre le Rwanda et l’Ouganda
Service de presse du PTB

 

Après cinq jours de lourds combats, les rebelles, bénéficiant du soutien direct des troupes rwandaises, ont envahi la ville de Goma, dans l’Est du Congo. Tous les adversaires politiques ont été arrêtés. Plus de 750 000 personnes sont déjà en fuite. Le nombre total des victimes est inconnu à ce jour.

Le Parti (de gauche) du Travail de Belgique condamne cette agression commise par le Rwanda et l’Ouganda contre la République démocratique du Congo.

Depuis mai, trois rapports de l’ONU rédigés par un groupe d’experts ont fait savoir, avec de nombreuses preuves à l’appui, que le Rwanda a fondé le mouvement rebelle M23 et qu’il le dirige directement. L’armée rwandaise recrute, arme et soutient les rebelles en engageant également à leurs côtés des troupes rwandaises. En même temps, le dernier rapport des Nations unies traite de façon détaillée l’infiltration et la manipulation par les responsables rwandais des milices congolaises locales qui sont formées et armées afin de s’en prendre à l’armée congolaise.

Ces faits réfutent les arguments par lesquels le gouvernement rwandais proclame son innocence, affirme Bert De Belder, responsable de la section internationale du PTB. Si le gouvernement rwandais est si soucieux du maintien de l’ordre chez son voisin, pourquoi arme-t-il dans ce cas une milice locale et la monte-t-il contre l’armée congolaise ?

Le PTB est indigné par la façon dont le gouvernement belge, même après la conquête de Goma, répète « ne pas vouloir prendre de sanctions provisoirement ». Une condamnation formelle mais un soutien et une collaboration de fait avec des armées qui soutiennent des criminels de guerre comme Ntanganda et Makenda, publiquement recherchés, témoigne d’une grande hypocrisie, affirme Bert De Belder. Alors qu’on continue à se limiter à des condamnations formelles du mouvement rebelle M23, on ne dit mot de la responsabilité du Rwanda et de l’Ouganda, pourtant explicité en détail dans les rapports des Nations unies de ces derniers mois. De ce fait, le gouvernement belge et des autres pays occidentaux se rendent complices d’une guerre d’agression contre le Congo, ajoute Bert De Belder.

Le PTB réclame l’arrêt immédiat et officiel de toute forme de collaboration militaire avec les armées rwandaise et ougandaise de la part du gouvernement belge. La Belgique doit continuer à plaider en faveur de l’arrêt de toute exportation d’armes de l’Union européenne vers ces pays.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article