Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Le PRCF réagit au texte "36ème congrès du PCF : (en) finir (avec) la mutation"

30 Août 2012 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Positions

commentaire posté aujourd'hui sur RC par Vincent Flament (PRCF)


Cher(e)s camarades,

Nous avons lu avec attention et sympathie votre texte intitulé « 36ème congrès du PCF en 2013, (En) finir (avec) la mutation ? Appel à l’écriture collective d’un texte ambitieux », et publié le 29 juillet dernier sur le sitelepcf.fr.

Vous savez que nous pensons que la mutation du P.C.F. est achevée depuis plusieurs années, et que, du grand parti créé par la rupture organisationnelle d’avec les réformistes lors du Congrès de Tours à l’appel des vingt et une conditions de Lénine, de ce parti révolutionnaire de la classe ouvrière, patriote et internationaliste, à l’initiative du Front Populaire contre le fascisme, du parti de la Résistance et des fusillés, de Thorez et Duclos, du combat anticolonialiste, il ne reste plus que le nom.

Vous espérez renverser la vapeur et retrouver, après le prochain Congrès, « un PCF populaire et de combat permettant à la classe ouvrière d’aujourd’hui de combattre et battre le capitalisme, ouvrant une issue avec un projet, le socialisme. » Nous croyons que le verrouillage de l’appareil est tel que votre espoir sera une nouvelle fois déçu.

Mais notre but aujourd’hui n’est pas de vous en convaincre, ni de vous demander de renoncer à la lutte interne au PCF. Les résultats du 36ème Congrès de 2013 diront qui avait raison. Jamais nous n’avons jeté la pierre aux vrais communistes qui sont restés au PCF pour se battre contre les mutants qui le dirigent. Si nous nous adressons à vous, c’est parce que nous sommes convaincus, justement, que le mouvement communiste de France souffre cruellement de cette séparation absurde entre les communistes du PCF, et ceux qui en sont partis – soit d’eux-mêmes, écoeurés, soient parce qu’ils ont été écartés, souvent victimes d’une exclusion qui n’ose pas dire son nom (plus de convocation aux réunions…). Nous vous demandons, de votre côté, de ne pas considérer ces militants comme perdus. La vraie fracture ne passe pas entre les communistes du PCF et les autres, mais entre les révolutionnaires et les réformistes, où qu’ils soient organisés.

« Il est temps que tous ceux qui partagent ces objectifs se rassemblent afin de construire une majorité dans le PCF », écrivez-vous. Certes, mais cette majorité doit être assez importante pour que la nouvelle direction élue soit franchement communiste ; et, en attendant, pourquoi ignorer ceux qui n’y sont plus ? Votre préparation du Congrès ne vous empêche nullement de travailler par ailleurs avec eux, dans ce que nous appelons une « Convergence communiste d’action » - qui pourrait par exemple dénoncer clairement l’intégration européenne, ce véritable programme commun du PS et de l’UMP (qui s’apprêtent à voter conjointement le sinistre TSCG voulu par Berlin et Bruxelles), et l’intégration otanesque de la France, systématiquement à la remorque, depuis des années, de l’Oncle Sam, de l’Afghanistan à la Libye – et, bientôt, par la Syrie – sans que l’on puisse discerner une véritable divergence entre l’UMP et le PS sur cette question non plus.

Et si vous estimiez qu’un travail conjoint avec les communistes « du dehors » serait de nature à gêner votre travail « au-dedans », rien ne nous empêcherait, de toute façon, de nous retrouver après le Congrès. En effet si vous remportez votre bataille l’année prochaine, nous sommes tout prêts à reconnaître que nous avions tort de vous croire battus d’avance. Mais si les réformistes gagnent ce Congrès comme les précédents, que ferez-vous ? Préparerez-vous un texte pour le 37ème ? Ou reconnaîtrez-vous, de votre côté, que vous gaspillez votre énergie, pendant que le grand capital achèvera de désindustrialiser la France pour un espace semé de plates-formes logistiques, de zones touristiques, de complexes commerciaux et de cités-dortoirs ? Combien de temps encore les ouvriers de notre pays vont-ils être poussés dans les bras de Le Pen par les gauchistes à genoux devant l’Europe et la mondialisation tandis que la voix des communistes est à peine audible, étouffée qu’elle est par la propagande « altercapitaliste » et « alter-européiste » de la direction du PCF et du Front de Gauche ?

Nous serons nous aussi à la Fête de l’Humanité où nous aurons un stand, et nous sommes tout disposés à vous y rencontrer. 
Et, sauf refus de votre part, nous vous ferons parvenir le numéro spécial de notre mensuel IC dès sa parution ainsi que l’ « Appel aux communistes de France » voté par notre Conférence Nationale de Décembre 2011.

Nous vous souhaitons, cher(e)s camarades, bon courage dans votre lutte, et vous adressons notre plus fraternel salut.

Léon Landini : Président du PRCF 
J-P Hemmen, Vice-Prédident du PRCF 
Georges Gastaud, Secrétaire Général du PRCF 
Annette Mateu Casado, trésorière nationale du PRCF. 
Vincent Flament, rédacteur en chef du journal Initiative Communiste 
Jean-François Maison, Secrétaire du PRCF 62 
Jany Sanfelieu, membre du CC du PRCF

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O

bon cela me paraît des deux côtés la démarche qu'il faut avoir...mais en ce moment pure personne juridique et pour le reste individu petit borugeois isolé, je suis assez pratico-inerte sauf sur
le net pour écrire en catinmini...par mesure prophylactique de précaution dans un exis ou dans un ethos behavioriste personnel.. du coup si je peu xme permettre la question c'est aussi attention
au grand mot d'effondrement financier cela peutêtre un renouveau finacier capitalisste dans al mondialsiation ou démondialisation avec intello socio démocrate ou intello à humour répuclicain ou
conservateur...la quesstion est celle du produire avec finace capitaliste o avec un financement socialsite de amrché conquis par la patique en rupture ceci concerne un autre article mais bon moi
je dis seulement cela pour le moment... je dis pas quand et comment je dis pas come le dise ces intello américain avec leur humour suggestif ni souvent britanique nous pouvons en revanche y lire
des information aprfosi plsu intéressante que chez nos camarades spécialistes...
Répondre