Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Le PCF a perdu ses outils, pour les récupérer s'adresser à la section de Vénissieux

8 Février 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008

envoyé par Gilbert Rémond

 

Oui nous avons découvert la suppression du marteau et de la faucille en recevant nos nouvelles cartes.

Les outils comme nous le disons avaient disparus, laissant place a l'étoile à moitié rouge, du PGE. Tout un symbole en somme. Notre sigle est une étoile qui se vide de sa substance rouge. Nous avons aussi découvert que cette carte nous faisait membre de la gauche européenne.

 

Tout cela a été décidé dans notre dos. N'a pas fait l'objet d'un débat avec les communistes. Il y a une sorte de cabinet noir qui décide et nous met devant le fait accomplis, raison pour laquelle nous pensons que la fusion absorption dans le front de gauche se fera par la bande, sans que la non plus, nous en discutions vraiment. Il me semble que la campagne de dénigrement dirigée contre ceux qui représentent et défendent un point de vu "orthodoxe" (condamnation de l'impérialisme, de son jumeau le sionisme, de l'Europe prison des peuples, du capitalisme en adoptant son contraire le socialisme, c'est a dire le processus de liquidation de la propriété privée des moyens de productions et d'échanges, le sociétal et ses corporatismes communautaires), vient en appui a ces grandes manœuvres, qui doivent interdire (j'entend d'un point de vu raisonnable, celui de la pensée) toute idée s'appuyant sur une volonté de sortir du capitalisme en dehors des voies admises par les institutions bourgeoises, en autre par le recours a la violence, ce qu'a rappelé fermement hier le ministre de l'intérieur, autrement dit de tout ce qui pourrait permettre au peuple de sortir des formes construites par la société bourgeoise pour maintenir sa domination. Une véritable police de la pensée existe, dont nous voyons concrètement cette semaine l'activité, mise en place par les appareils idéologiques d'état qui n'ont jamais été aussi puissant depuis qu'Althusser en a postulé les concepts dans son ouvrage "position", l'élément nouveau étant toutefois le ralliement a ce dispositif du parti communiste et de la presque totalité des organisations gauchistes d'hier ( le concept ne veux plus dire grand chose du point de vu de son acceptation post soixante huitarde mais reprend par contre tout son sens du point de vu développé par Lénine).

 

Pour notre part nous avons trouvé une formule qui détourne cette carte social démocrate pour la ramener a sa fonction d'origine, celle de membre d'un parti communiste de type léniniste, en fabricant des petits auto collants avec faucille et marteau. Faites le savoir, et adressez vous a la section de Vénissieux ou par l'intermédiaire du site faire vivre le PCF pour vous en procurer ou fabriquez en vous même. Nous appellerons ce comportement la "désobéissance des communistes", ce qui vaut mieux que ce "silence des communistes" faisant titre a un livre italien porté au théâtre qui noue son récit autour de la liquidation du PCI et du courant politique qui en Italie le portait, traduisant par là la torpeur qui a saisi les hommes et les femmes du plus grand parti communiste d'Europe, ce grand parti de masses qui à la libération su mener des luttes  de grandes porté pour tirer le peuple vers son émancipation et le progrès social mais qui s'est arrêté en chemin miné par le réformisme et l'opportunisme, livrant ce peuple a la démagogie fascisante et corrompue des Berlusconi et autres mercenaires du système bancaire mondiale ( FMI, Gordon Brother et compagnie ). Disons-le par cet acte symbolique, nous refusons de disparaitre comme courant historique, émanation de la classe ouvrière révolutionnaire, nous gardons, pour nous distinguer le signe de cette fierté, celle qui symbolise sur font rouge l'alliance des travailleurs des villes et des champs, des hommes et des femmes (puisque la faucille est un instrument féminin: voir sur le site réveil communiste l'article sur l'histoire du marteau et de la faucille) 

 

Gilbert Rémond

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article