Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Le PCE et l'UJCE condamnent l'expulsion violente des manifestants de la Puerta Del Sol

20 Mai 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #l'Europe impérialiste et capitaliste

 

Jeudi 19 Mai 2011
Communiqué commun du Parti Communiste d'Espagne (PCE) et de l'Union des Jeunesses Communistes d’Espagne (UJCE) (trad Nico Maury sur son blog)
Le PCE et l'UJCE condamnent l'expulsion violente des manifestants de la Puerta Del Sol
Le PCE et la Jeunesse Communiste demandent au ministre de l'Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba de prendre ses responsabilités et d'arrêter le Délégué du Gouvernement à Madrid, Dolores Carrion, pour l'action excessive et brutale de la police ces derniers jours. Les communistes expriment leur solidarité avec les personnes arrêtées et refoulées et demandent leur libération immédiate.

Pour le Parti Communiste d'Espagne et la Jeunesse Communiste l'éviction par la police de la concentration de la Puerta del Sol a été violente et disproportionnée. Dans la mobilisation de la jeunesse du mouvement du 15- M la police a infiltrée des fauteurs de troubles. Ceci conduit les communistes a réclamer la démission du délégué gouvernement à Madrid, qui doit assurer la sécurité publique et non pas de supprimer l'expression légitime du mécontentement social contre la crise capitaliste.

 

L'occupation spontanée la place, après le succès du dimanche 15 mai, est un autre exemple de le é mécontentement sur la situation et la crise est majoritaire. Le travail du ministère de l'Intérieur a montré qu'il a la peur de la mobilisation populaire contre la crise. Comme lors de la grève générale, le gouvernement adopte une réponse en deux poids deux mesures d'une part, il exprime la compréhension de l'autre il réprime durement. Les craintes pour les droits sociaux et économiques des travailleurs ont mobilisé pour manifester leur mécontentement de la crise économique et de la politique du pays.

Le PCE et la Jeunesse Communiste applaudissent et soutiennent la mobilisation des citoyens du 15-M. Les manifestations montrent la frustration du pays, montrent les conséquences de la crise économique qui a aggravé les conditions de vie et de travail et au-delà, de porter cette agitation sociale latente au niveau du mécontentement politique. Les institutions politiques ont échoué lors de la crise, elles ont représenté les intérêts des grandes puissances économiques et non pas des travailleurs. Ainsi, les manifestations ont été dirigées, à juste titre, contre les banquiers et les politiciens.

Le PCE et UJCE ont lancé un appel à intensifier la mobilisation en participant massivement aux manifestations et aux occupations à venir , en particulier a la Puerta del Sol à Madrid et dans d'autres villes espagnoles.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article