Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Le FN à Cessenon (34) et ailleurs en France : à force de ne pas poser les vraies questions !

11 Mars 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections

Marine Le Pen caracole en tête des sondages. Et les idées racistes, xénophobes se sont banalisées. Ce n’est pas nouveau mais ça a pris de l’ampleur ! Le fait n’est pas une vue de l’esprit, c’est une réalité douloureuse.

Je rappelle que le 21 avril  2002 il y avait à Cessenon plus de voix pour Jean-Marie Le Pen que pour Chirac et Jospin réunis. Et il y avait encore un reliquat de voix pour Mégret.

On ne peut pourtant faire état dans cette commune d’une offensive islamiste ou d’une présence massive d’immigrés. Par contre on peut rendre compte d’une situation économique et sociale très dégradée. Cela touche les jeunes avec le chômage, la précarité… Cela touche aussi les retraités dont le pouvoir d’achat se réduit comme peau de chagrin. Cela concerne la réduction des services publics, le coût devenu exorbitant des dépenses pour la santé… cela affecte la délinquance qui s’est développée…

Les raisonnements ne servent à rien si on n’analyse pas ce qui est en cause, à savoir les limites historiques qu’a  atteintes un système fondé sur la recherche du profit le plus grand dans le temps le plus bref.

Un système qui gère le monde, l’Europe et la France et dont les effets dévastateurs sont partout dramatiques.

De ce point de vue le Front National n’a pas d’analyse et partant pas de solution à proposer. Se saisir du mécontentement légitime pour le dévoyer ne résoudra pas les problèmes, cela ne fera que les aggraver.

Mais les autres non plus n’ont ni analyse ni solution ! Et quand on continue à avancer, un pied dans le vide l’autre sur rien du tout, à coup sûr il ne peut se produire que ce qui arrive à Vil Coyote : la chute !

Non, les choses ne peuvent plus durer, il faut mesurer l’ampleur de la crise, en cerner les causes, ouvrir une porte qui ne soit pas en trompe l’oeil mais qui réponde aux exigences de l’heure et permette d’en sortir.

Oui ce sera dur, mais il n’y a pas d’échappatoire, pas de combines à la graisse d’oie comme on nous en propose ici ou là avec je ne sais quelle potion magique qui ferait disparaître toute perspective de rupture révolutionnaire en délayant toujours plus le parti communiste dans une nouvelle nébuleuse !

 

Jacques Cros

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article