Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Le 14 décembre 2011, les héritiers Renault « occupent » une nouvelle fois la télévision

14 Décembre 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Front historique

 lu sur Agoravox, envoi du Canard républicain

Aujourd’hui, sera diffusée sur France 3 à 20 h 35 une nouvelle émission sur Renault (et Citroën), suivie d’un débat : http://programmes.france3.fr/documentaires/

Au débat, déjà enregistré, participeront entre autres : Laurent Dingli, historien hagiographe de Louis Renault, mari d’une petite fille de ce dernier, Hélène Renault-Dingli née Renault ; ainsi qu’Hélène Renault-Dingli elle-même.

Il se trouve que les sept petits-enfants de Louis Renault ont engagé depuis plusieurs années une campagne médiatique, puissamment organisée, dont les seuls éléments relatifs à 2011 comprennent au moins : le 8 janvier 2011, un dossier de 5 pages, extrêmement favorable, signé de Pascale Robert-Diard et Thomas Wieder du Monde Magazine, intitulé : « Renault. La justice révise les années noires » ; le 2 mars, un dossier, aussi favorable, de France 2 dans le « 20 heures » ; le 26 avril, une autre émission, sur la famille Renault spoliée, à 20 h 35, où France 2 a accueilli longuement les héritiers de Louis Renault ; des articles de presse écrite, et des émissions de radio, « Europe 1 » en particulier, où Frank Ferrand a accueilli le 3 août Laurent Dingli, petit-fils par alliance.

Le 9 mai 2011, les mêmes petits-enfants, qui s’étaient déclarés jusqu'alors exclusivement attachés à défendre la mémoire et l’honneur d’un grand-père qu’ils n’avaient pas connu, ont assigné l’État devant le Tribunal de Grande Instance de Paris en réparation du préjudice subi du fait de l’application de l’ordonnance n° 45-68 du 16 janvier 1945. Il se trouve qu’une audience du TGI de Paris est prévue pour le matin de ce même 14 décembre 2011.

C’est donc la troisième fois en neuf mois que les petits-enfants de Louis Renault ont accès à France 2 et France 3. Ce n'est pas la présence au « débat » de l’historien Patrick Fridenson, spécialiste du Renault d’avant-guerre, auteur, le 23 novembre 2011, sur France Info, de déclarations très complaisantes sur le bilan d’Occupation de Louis Renault, qui contribuera à établir la réalité du débat entre thèses opposées.

Pour ma part, historienne spécialiste de la « collaboration économique », auteur, notamment, d’Industriels et banquiers français sous l’Occupation : la collaboration économique avec le Reich et Vichy, Paris, Armand Colin, 1999, 661 p., je m’étonne d'autant plus de ne pas avoir été conviée au débat que M. Dingli, sur son site Louis Renault, consacre un onglet de « réponse à Annie Lacroix-Riz » en page d’accueil, et m’attaque régulièrement dans les nombreux media qui l’invitent.

Or, il ne s'agit pas en l’espèce de la simple censure d’un débat de nature civique et scientifique, mais de la défense des intérêts financiers des petits-enfants de Louis Renault, dans un procès dont l’issue favorable pour ces derniers se traduirait par une charge de plusieurs milliards d’euros pesant sur le contribuable français.

Sur le fond, et pour permettre aux citoyens de se forger une opinion sur le dossier, je communique ci-joints douze documents sélectionnés à partir de récentes découvertes d’archives. Certaines pièces, consultables en dérogation, ne peuvent être que transcrites (ni photocopiées ni photographiées). D’autres, provenant des Renseignements généraux de la Préfecture de police (série BA), figurent en copie.

Elles complètent les deux précédents articles publiés sur le net ces derniers mois :

- Louis Renault et la fabrication de chars pour la Wehrmacht  ;
- De la réhabilitation de Louis Renault à l'indemnisation de ses héritiers.

Annie Lacroix-Riz
http://www.historiographie.info/

 

Les douze documents :

Renault et le sabotage de la production de guerre, 25 novembre 1939, BA 2136, Renault, APP

- Renault et la réparation des chars pour la Wehrmacht, 1er et 4 août 1940, AN, 3W 217, Haute-Cour, Lehideux

- Renault, état d'esprit communiste résistant, 16 mai 1941, BA 2136, Renault, APP

- COA et commandes allemandes de chars à Renault et autres, 27 mai 1941, AN, 3 W 225, Lehideux

- Bénéfices exceptionnels de la SAUR, WI RÜ STAB, 13 janvier 1942, AN, 3 W 232, Haute-Cour, Lehideux

- Augmentation permanente des capacités et constructions de la SAUR, avec l'appui allemand, 26 janvier 1942, AN, 3 W 231, Lehideux

- Liste de 24 arrêtés Renault, 24 juillet 1942, BA 2136, Renault, APP

- Contingents pour construction de la fonderie des usines Renault au Mans, pour chenilles de chars, 17 novembre 1942, AN, 3 W 227, Haute-Cour, Lehideux

- Réunion franco-allemande du 26 août 1943 au RÜSTUNG- UND BESCHAFFUNGSTAB, Hôtel Astoria, Louis Renault insiste sur l'évacuation de Billancourt, AN, 3 W 227, Haute-Cour, Lehideux

- Développement des capacités de la SAUR, effectifs 1940-1943, service statistique du COA, 4 novembre 1943, AN, 3 W 229, Haute-Cour, Lehideux

- Renault mourant, Neuilly-sur-Marne, 16 octobre 1944, BA 2135, Renault, APP

- Renault autopsie, Isorni à l'ouverture du cercueil, 13 février 1945, BA 2135, Renault, APP

 

Annie Lacroix-Riz, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université Paris VII-Denis Diderot, invitée du Canard Républicain.

Courrier adressé le 9 décembre dernier à Rémy Pfimlin, Président de France Télévisions, par l'Association Esprit de Résistance : ici.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GQ 30/12/2011 20:28


Le dossier Renault avec Annie Lacroix-Riz sur Radio-Libertaire le samedi 31 décembre 2011


Samedi 31 décembre 2011 de 11 h 30 à 13 h 30 Annie Lacroix-Riz participera à l’émission « Chroniques syndicales » consacrée au dossier Renault sur Radio libertaire 89,4 MHz FM en Ile-de- France
Soyez…


Pour lire la suite cliquez ici

GQ 30/12/2011 11:20


CONTRE LA RÉHABILITATION DE LOUIS RENAULT ET L'INDEMNISATION DE SES HÉRITIERS par le Mouvement Politique d’Education Populaire (M’PEP).


CONTRE LA RÉHABILITATION DE LOUIS RENAULT ET L'INDEMNISATION DE SES HÉRITIERS Par le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP). Le 29 décembre 2011. Le M’PEP soutient l’action de…


Pour lire la suite cliquez ici

MARAT EL MOKRANI 15/12/2011 19:26


La maniére dont les descendants de Renault ont accés à la television sans contradicteur independant montre selon moi que c'est une droite petainiste qui est au pouvoir en la personne de
Sarkozy,il suffit de noter comment il a reintégré  l'OTAN,la maniere dont il a attaqué les realisations de CNR.