Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

la position du Donbass : nous ne possédons pas de lance missile correspondant. (pendant l'enquête, les atrocités de l'armée ukrainienne continuent)

19 Juillet 2014 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ukraine

sur le blog de Danielle Bleitrach :

 

1-crimee-1980-urss-otan-cassini

 

La République populaire de Donetsk annonce vouloir déclarer une trêve réciproque de 2-4 jours enquêter sur la perte de l’avion, selon le vice-premier ministre de la République, Andréi Purguín.

En outre, il a déclaré a déclaré que les forces d’autodéfense n’ont pas en leur possession le système de missiles Buk qui pourrait avoir abattu l’avion malaisienne.

Quelques heures avant le procureur général d’Ukraine, Vitali Yarioma, avait expliqué que les militaires Ukrainiens avaient informé le Président Piotr Poroshenko que des miliciens de la région de Donetsk et Lougansk ne leur avaient pas saisi les systèmes de missile ukrainien.

Les autorités de la République de Donetsk ont dit également qu’ils étaient prêts à permettre un accès sans entrave aux experts de l’OSCE, l’organisation d’aviation civile internationale () et les chercheurs ukrainiens sur le lieu de la catastrophe de l’avion.

Rn fait pendant ce temps là les combats continuent et selon un bilan actualisé, 15 civils ont été tués et 53 autres blessés, a annoncé le ministre de la Santé de la République populaire de Lougansk Victor Babassinian.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_18/Tirs-sur-Lougansk-15-civils-tues-et-53-autres-blesses-0199/

 

Selon les journalistes de la chaîne de télévision Lifenews présents sur place, au moins 15 civils ont péri aujourd’hui, 18 juillet. Le service de presse de la République populaire de Lougansk fait lui état de 20 morts parmi les civils.

Comme le précise un journaliste de la chaîne Zvezda, un projectile a atterri dans un passage souterrain à l’Est de la ville, faisant huit morts. Des obus ont également touché le marché Vostotchni, faisant des morts et des blessés, dont le nombre exact reste pour le moment inconnu. Selon les insurgés, l’aviation ukrainienne vise principalement la mairie de la ville où se situe leur QG, mais frappe également des quartiers alentour, faisant des victimes parmi les habitants.

« Des obus tombent dans presque tous les quartiers, y compris ceux du centre-ville. Les morts et les blessés gisent à même le trottoir », alerte le service de presse de la République.

Les bombardements ont commencé au matin du 18 juillet, et continuent depuis, par intervalles de 15 minutes. Beaucoup de bâtiments dans la ville ont été détruits. L’aviation a également frappé une usine de pétrole, qui a pris feu.

Depuis ce matin, Lougansk est privée d’eau courante et d’électricité. Des combats entre les insurgés et l’armée ukrainienne ont lieu en ce moment à l’Ouest de la ville, près du village de Metalliste.

Depuis le début des affrontements, selon les informations de la mairie de Lougansk, 44 civils ont péri dans la ville, dont 1 enfant. 215 personnes ont été blessées, parmi lesquelles 4 enfants. Ont été détruits suite aux bombardements 45 immeubles et 195 maisons particulières, 3 écoles, 12 écoles maternelles et une gare routière. Ont été endommagés des stocks de médicaments, 18 magasins, 5 usines, et 10 entrepôts.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article