Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

La lettre électronique hebdo de Cubacoopération France (28 août 2014)

29 Août 2014 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Cuba

Pour info :




Les nouveautés depuis le 21 août 2014


La lettre électronique Hebdo de Cubacoopération

Chers amis,
Notre lettre hebdomadaire est maintenant opérationnelle.
Nous avons le plaisir de vous inviter, vous et vos amis, à notre prochaine importante initiative,
notre "2ème Forum de la Coopération entre la France et Cuba"
qui aura lieu au cours de la Fête de l’Humanité les 12, 13 et 14 septembre à La Courneuve.
Prenez connaissance du programme exceptionnel : http://s147752339.onlinehome.fr/cubacoop/spip.php?article1678
Nous espérons vous y rencontrer nombreux.
Merci encore de votre fidélité,
Bonne lecture et à la semaine prochaine,
Bien cordialement,
Roger Grévoul
Président Fondateur de l’association.
Responsable de la publication

L’industrie cubaine, vers la responsabilité sociale pour le développement

par Posté par RG le 28 août 2014

– La prospérité de Cuba passe, entre autres aspects, par la capacité de l’industrie à surmonter certains écueils dans son mode de gestion, d’encourager les exportations et de réduire les coûts de production, notamment des produits importés, conformément aux Orientations adoptées pour ce secteur au 6e Congrès du Parti.

Un article de Granma International

LE GRAND PARC METROPOLITAIN DE LA HAVANE, LE POUMON VERT DE LA CAPITALE !

par Posté par RG le 27 août 2014

Un article de Yenia Silva Correa pour Granma International en Français
Photos Anabel Diaz Mena

Notre association travaille depuis quinze ans aux cotés des autorités cubaines responsables, afin de participer au développement global et durable de cet extraordinaire poumon vert de 700 hectares en plein coeur de la capitale cubaine...

Ce Brésilien a 62 ans, une petite fortune et 100.000 vinyles cubains. Au milieu de « quelques » millions d’autres

par Michel Porcheron le 26 août 2014

Zero Freitas, ça ne vous dit rien ? Normal. Jusqu’ici à la rigueur ce type était connu à Sao Paulo, où il possède une compagnie de bus. Depuis le 8 août, son nom fait des millions d’entrées sur votre moteur de recherche favori. Autant peut être que les vinyles qu’il possède, ce qui fait de ce Brésilien de 62 ans le plus grand collectionneur de ces galettes de la planète, très très loin devant tous les autres.
C’est le New York Times qui a débusqué Zero Freitas. Dans cette gigantesque collection de toutes les musiques du monde, grâce à son contact à La Havane (his man in Havana), il y en a 100.000 qui viennent de Cuba, soit, selon le frénétique acheteur, toute la production musicale de l’île (sic).
Il n’a aucune idée de vendre le moindre exemplaire de son vertigineux trésor, mais de « partager ». Avec à la clé, en 2015 un « Emporium musical » ouvert à tous ? A suivre.

50e ANNIVERSAIRE DU MUSÉE NATIONAL DES ARTS DÉCORATIFS

par Posté par RG le 25 août 2014

IL existe à La Havane une institution singulière, située entre les rues 17 et E, dans le quartier du Vedado. Une oasis artistique et historique qui saisit le regard et la sensibilité des visiteurs. Il suffit de franchir le porche du Musée national des Arts décoratifs pour démarrer un long voyage à travers l’Histoire de l’Art et dialoguer avec plusieurs cultures…

Un article de GRANMA INTERNATIONAL EN FRANCAIS

Régis Debray au temps où il était acteur de la révolution

par Michel Porcheron le 24 août 2014

(modeste piqûre de rappel)
Par Michel Porcheron
La revue Philosophie Magazine publie dans son numéro d’Eté 2014 un grand entretien avec Régis Debray (p. 68-73). Dans un premier temps, indique la publication, il avait décliné la proposition, argumentant : « Je ne suis plus philosophe depuis longtemps, mais écrivain(…) Cela exclut l’entretien sur les sujets de fond, sauf à le réécrire complètement, mais alors, à quoi bon l’interview ? Tenez encore que je n’ai aucun message à faire passer, aucune doctrine à propager, que les intellectuels français m’ennuient ou me font rire. Bref, je suis un mauvais client. »
Pour Martin Legros, rédacteur en chef de cette publication « Debray est pourtant l’un des philosophes français parmi les plus écoutés. Celui qui à 20 ans a abandonné les bancs de l’École normale supérieure pour humer le souffle de la Révolution dans les pas du « Che » Guevara — au prix de quatre années d’emprisonnement —, a côtoyé Salvador Allende et Pablo Neruda » (…)
« Loin d’être un mauvais client, poursuit Martin Legros, Debray est plutôt un esprit contraire, « quelqu’un qui fait toujours pencher son balancier du côté opposé où ça tire. Non pas par provocation, mais pour garder l’équilibre ». C’est sur l’unité biographique et phi¬losophique de (sa) trajectoire que nous avons voulu l’inter¬roger, précise encore M. Legros. C’est le motif pour lequel il a accepté (…) de répondre, d’abord par écrit, ensuite au cours d’un entretien de plus de trois heures ».
De notre côté, ce sont les propos de Régis Debray sur l’époque où il était acteur de la révolution qui ont suscité l’intérêt de CubaCoop. Nous en reproduisons quelques courts extraits, en conformité avec le volume fixé par PhMag.

En juillet, dans et hors la MAISON VICTOR HUGO...

par Roger Grevoul le 23 août 2014

D’après les informations et les photographies que nous a envoyées la directrice de la Maison, Lisa del Prado ; Cela donne à voir la diversité des activités et des visites effectuées en Juillet...

Nous y ajouterons celles, non moins nombreuses et diverses du mois d’août...

RG

Une rénovation nécessaire.

par Eduardo Canciano le 22 août 2014

Un article de notre ami Eduardo Canciano, traduit par Claudio.

On ne fait pas d’omelette sans casser d’oeuf ! Les gigantesques travaux entrepris, particulièrement visibles dans la capitale cubaine, provoquent de nombreux inconvénients, mais ils sont indispensables et demandent d’énormes investissements. C’est le sens de cet article

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article