Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

La grève générale organisée par les maoïstes au Nepal paralyse le pays

4 Mai 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #L'Internationale

La grève générale organisée par les maoïstes au Nepal paralyse le pays (vu sur le blog de Danielle Bleitrach)

 

Presse latine date de publication: 03/05/10, traduit par Danielle Bleitrach pour changement de société.  
 
Katmandú, 3 mai(PL) La Grève gnérale sans limite convoquée par l’opposant Parti Communiste Unifié du Nepal (Maoiste) pour réclamer la démission du gouvernement a paralysé pour une seconde journée le pays de l’himalaya.

 

De la même manière que hier, des dizaines de milliers de manifestants vêtus de chemises et de toques rouges ont inondé les rues de cette capitale tandis que les écoles et les marchés demeuraient fermés.

Seules les officines gouvernementales, ont ouvert leurs portes, mais les employés ont du aller à pied à leur travail parce que ni les transports publics, ni les taxis ne sirculaient.

Jusqu’à ce moment les protestations se sont développées sous une forme pacifique, sous le regard de dizaines de milliers de policiers anti-émeutes qui étaient dé”ployés dazns toute la cité en prévision des troubles.

Sans que se dessine une solution au conflit, les manifestants ont une seule et unique demande qui la renonciation du premier ministre Madhav Khumar Nepal avec tous son gouvernement.

Selon la presse locale, hier soir une réunion rassemblant les représentants des trois forces principales politiques du pays – le gouvernant Parti Communiste  du Népal (Marxiste – léniniste Uni), le Parti du Congrès Népalais et des maoístes-, pour essayer de trouver une solution à la crise a échoué.

Samedi dernier, le leader de l’opposition et un ex-commandant guérillero Pushpa Kamal Dahal, surnommé Prachanda, ont annoncé que cette fois la grève  ne s’arrêtera pas jusqu’à l’obtention du retrait  du gouvernement qu’elle a mis en garde contre toute  tentative de réprimer les grévistes.

Le Parti communiste Unifié du Népal (Maoísta) a été à la tête pendant 10 ans d’une guerre de guérillas qui a fini en 2006, avec le renversement de la monarchie, et la transformation du Népal en une république fédérale.

Prachanda fut alors élu premier ministre, il démissionna en mai 2009 à cause de dissenssions avec le président qui avait dénoncé sa décision de destituer le chef de l’armée, le general Rookmangud Katawal.

Depuis le processus de paix qui devait être conclu ce mois-ci avec la proclamation d’une nouvelle consitution et la réinsertion dans la, société de plus de 20.000 ex-combattants,est en suspens.,

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article