Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Réveil Communiste

la Gauche Communiste contre l'alignement du PCF sur la candidature Mélenchon

11 Mars 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008

Une grave faute politique !


« Marie-George Buffet n'a pas exclu mardi la possibilité que le Front de Gauche, qui réunit le PCF et le Parti de gauche, présente un candidat commun à la présidentielle de 2012, ce qui correspondrait aux attentes des partisans de Jean-Luc Mélenchon, probable candidat. »

AFP - le 23 février 2010, 18h59.

Faire une telle déclaration à 19 jours des régionales et à 4 mois du congrès du PCF est une vraie provocation. Les communistes décideront en juin prochain, mais le risque est réel. Il suffit de voir les réactions qu’elle a déclenchées pour en mesurer les enjeux.


« Dans l'entourage de ce dernier, leader du Parti de gauche (PG), on juge "positives" les déclarations de Mme Buffet "si elles sont la porte ouverte à une candidature unie : le paquet des trois élections (régionales, présidentielle, législatives) qu'on a proposé est en train de prendre corps", estime Eric Coquerel, secrétaire national du PG dont le congrès aura lieu après celui du PCF.
"Il faut que le résultat des régionales donne envie de continuer la stratégie du rassemblement", a souligné François Delapierre, délégué général du PG pour qui M. Mélenchon "incarne quelqu'un qui peut gouverner".
M. Mélenchon, candidat FG en 2012 ? Souhaitant "éviter de tomber dans le piège de la personnalisation", l'intéressé a récemment dit qu'il réfléchissait à sa candidature, mais qu'il n'était "pas devenu comme ces dingues qui se lèvent avec ça et se couchent le soir avec". »


Si la lutte des classes ouverte est prioritaire, première et urgente, la bataille d’idées pour l’existence du parti révolutionnaire est aussi indispensable. Oui, la crise du capitalisme mondialisé est grosse d’une explosion ou d’explosions sociales dans un ou plusieurs pays. La situation en Grèce ou en France peut créer des situations révolutionnaires où la nécessité du parti révolutionnaire sera incontournable.

Oui, les deux dernières élections présidentielles ont été catastrophiques pour le PCF. L’absence de projet révolutionnaire en est la cause principale. En 1965 et 1974 nous n’avions pas présenté de candidat communiste et nous avons fait le lit de François Mitterrand, de la social-démocratie et créé les bases de la situation d’aujourd’hui.


Avoir un bon candidat communiste avec un projet révolutionnaire aux présidentielle de 2012 est une question de vie ou de mort pour le PCF.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article