Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

La fin de Ben Laden, la CIA, et les morts du Monde par Jean Lévy

3 Mai 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Impérialisme

Etats-Unis : la CIA, « label » au bois dormant  du terrorisme

 

par Jean LEVY

 

La CIA, et ses « réseaux dormants » opérant en territoire étranger – le Pakistan – vient de d’offrir le meurtre d'Oussama  Ben Laden au président des Etats-Unis.

Chacun sait bien que le chef d’Al Qaida, à l’origine, agent de la Centrale US de renseignement, fut l’intermédiaire agréé de Washington, dans la guerre menée par les Talibans contre les Soviétiques en Afghanistan.

L’affaire du 11 septembre 2001, l’attentat des tours jumelles de Manhattan, en fit le Démon défiant l’Occident, à la tête d’un réseau mondial du terrorisme, Al Qaida. Etendant son emprise sur une nébuleuse d’organisations « labellisées », en Asie comme en Afrique. Ben Laden était devenu, disait-on,  « l’ennemi n°1 » de l’Occident…On le disait caché, hirsute, dans une grotte d’un massif d’Afghanistan, ce qui conduisit George Bush à entreprendre une croisade contre ce pays, il y a dix ans. Or, les dépêches américaines de ce jour, annoncent qu’il vivait dans une retraite dorée, sise dans un quartier cossu, proche d’Islamabad, la capitale du Pakistan.

Et cela depuis des mois et des mois…

La CIA vient donc de mettre un terme au mythe créé, il y a une décennie, bien pratique pour mener la fameuse croisade du Bien contre le Mal, croisade menée également sur le plan intérieur avec le USA PATRIOT Act,* édicté par George Bush. On en connaît le sinistre bilan pour le peuple afghan.

 

C’est l’habitude, aux Etats-Unis, les agents de la CIA, qui croient pouvoir voler de leurs propres ailes, sont traqués sans merci, où qu’ils se trouvent. Manuel Noriega, promu par la Maison Blanche, président du Panama, semblait vouloir s’affranchir de la tutelle étatsunienne. Sans hésiter, en 1989, l’US Air Force bombarde la capitale, massacre au passage 2000 Panaméens, et ouvre la voie aux GI’s. Noriega est fait prisonnier. Le pays et son canal stratégique rentrent dans le rang.

 

Aujourd’hui, le « terrorisme » n’est plus, pour les Etats-Unis, le premier objectif à éradiquer. « L’ennemi » porte d’autres noms, montre d’autres visages, Mouammar Kadhafi, Bachar al-Assad. Ils ne traitent plus leurs affaires au seul marché occidental. Ils veulent ouvrir leur pays aux concurrents chinois. C’est intolérable !

Ils deviennent, de ce fait, des« dictateurs » (« sanglants », le plus souvent), des « tyrans » pour leurs peuples. La mode n’est plus à qualifier obligatoirement les ennemis de « fanatiques musulmans ». Au contraire, comme en Libye et en Syrie, la police traque les « islamistes extrémistes », ces derniers deviennent « nos amis », car ils sont entrés dans l’opposition violente au régime.

La nouvelle croisade occidentale s’habille en « démocratie ».

A Washington, on a changé de président…

 

Et les médias emboîtent le pas. Le Monde explose de joie. Son édition datée du 3 mai, qui consacre huit pages entières à la mort d’Oussama Ben Laden, titre en Une « Justice est faite ! ». C’était sans doute, pour le journal, la sanction nécessaire pour venger les morts du 11 septembre 2001.

Mais pour toutes les victimes des guerres perpétrées, sur tous les continents, par les Etats-Unis, Le Monde a-t-il montré autant de compréhension ?

Des interventions militaires multiples en Amérique latine jusqu’à l’Irak et ll’Afghanistan, en passant par le Viet Nam, combien de morts  à venger ?

Ils se comptent par millions. Le Monde ne sait pas compter jusque là.

Pire, le quotidien « oublie » les cadavres gênants. Ceux des trois petites filles de Mouammar Kadhafi, tuées samedi à Tripoli, par des missiles occidentaux. L’article qui signale la mort du fils, ne mentionne même pas celle de ses enfants.

Ainsi font nos médias, soumis au Dieu marché et à ses représentants sur terre.

Ce n’est plus de l’information, c’est de la propagande.

 

  

* Le USA PATRIOT Act (qui signifie : Uniting and Strengthening America by Providing Appropriate Tools Required to Intercept and Obstruct Terrorism Act ou en français : Loi pour unir et renforcer l'Amérique en fournissant les outils appropriés pour déceler et contrer le terrorisme) est une loi anti-terroriste qui a été votée par le Congrès des États-Unis et signée par George W. Bush le 26 octobre 2001. L'un des axes centraux de ce long texte (132 pages [1]) est d'effacer la distinction juridique entre les enquêtes effectuées par les services de renseignement extérieur et les agences fédérales responsables des enquêtes criminelles (FBI) dès lors qu'elles impliquent des terroristes étrangers. Elle crée aussi les statuts de combattant ennemi et combattant illégal, qui permettent au gouvernement des États-Unis de détenir sans limite et sans inculpation toute personne soupçonnée de projet terroriste

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M


L’art d’abrutir les peuples


Mort du fantôme de Ben Laden. Pas l’ombre d’une preuve ! 


Personne ne l’a vu depuis 10 ans, personne ne pourra le voir ! Personne ne pourra rien prouver sinon les Forces spéciales
US et la CIA ! ! ! Des menteurs invétérés ! Ridicule ! Une « mort » à l’image de tous les mensonges depuis 11/09/01 ! 


Le fantôme de Ben Laden tué par les forces spéciales.? Les États-Unis prétendent avoir tué Ben Laden et s’empressent de l’immerger pour dissimuler toutes les preuves … que ce n’était
pas lui.


Où l’on comprend l’utilité d’avoir nommé Président Obama, il se présente comme
opposant mais en fait confirme tout ce qu’à dit Bush, qui a « créé sa propre réalité », c'est à dire qui a raconté des histoires plus mensongères les unes que les
autres.


En fait d’être contre Bush, l’agent de la CIA Obama passe son temps à effacer les crimes de Bush et à valider ses stories telling (raconter des histoires)


Les USA ne pouvaient prendre le risque de tuer Ben Laden après le 11/09/01, ils n'auraient pas pu faire les guerres et développer le terrorisme partout dans le monde. Le 11/09 de Bush n'aurait
servi à rien ! Peut-être les USA ont-ils vraiment assassiné des membres de sa famille le 2 mai 2011, ils n’en sont pas à çà près, mais Be, Laden est mort depuis près de 10 ans, sans doute,
en tous cas avant le 11 septembre 2001.


Depuis 2001, CIA et FBI ne passaient que des bandes sonores qui étaient des remix et des compiles de la voix de Ben Laden, authentifiés par la CIA et le FBI … mais pas par les autres.


Près de 10 ans après les attentats du 11-Septembre, "justice est faite", a affirmé Obama ; problème Obama a toujours refusé une enquête réelle et
sérieuse  sur les attentats de septembre 2001 … organisés par son prédécesseur Bush 2 !


Obama et son administration s’emmêlent dans leurs mensonges :


1°) "Après un échange de coups de feu, ils ont tué Oussama Ben Laden et ont récupéré son corps", a dit le président, en rendant aussi hommage à l'aide
du Pakistan… qui n’était pas au courant ! ! !


2°) Nous nous assurons que son corps est traité en accord avec la pratique et la tradition musulmane. C'est quelque chose que nous prenons très au sérieux", avait auparavant affirmé un haut
responsable de l'administration Obama lors d'une conférence téléphonique.


Une immersion en mer est contraire à la tradition, selon la Grande Mosquée de Paris


 


Le Pakistan a confirmé lundi qu'Oussama ben Laden avait été tué au cours d'une opération menée "directement" par les
forces américaines sur son sol conformément à l'engagement de Washington de le tuer ou le capturer n'importe où dans le monde.


Problème : Le Pakistan n’a rien vu et n’a donné aucune autorisation, mais les USA font ce qu’ils veulent dans le monde entier
et remercient le Pakistan pour son aide ? La seule aide c’est avoir confirmé sans preuve la mort de Ben
Laden ! ! ! !


 


Il est tout à fait anormal que les camarades communistes fassent une
confiance aveugle à Obama et Bush. Rien ne prouve qu’ils disent vrai !


 



Répondre