Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

La « dette publique » : son origine, ses mécanismes, ses enjeux : débat « Rouges vifs » le jeudi 2 février 2012 à Paris

1 Février 2012 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Initatives et rendez-vous

CONTRE LES REVENDICATIONS SOCIALES,

VOICI DESORMAIS "LA DETTE PUBLIQUE" !
QUELLE EST SON ORIGINE ET SA LEGITIMITE ?
LE MONDE DU TRAVAIL DOIT RIPOSTER MAIS COMMENT ?

rouges-vifs-IDF

Seul le travail crée de la richesse. Depuis l’avènement du Capitalisme, cette richesse est en grande partie confisquée au nom du droit de propriété des grands moyens de production et d’échanges.
Les luttes sociales des 19ème et 20ème siècles ont mis en évidence un affrontement d’intérêts inconciliables, entre le Capital et le Travail. Ces confrontations ont permis des conquêtes sociales de haut niveau, comme la Sécurité Sociale ou les Services Publics. Aujourd’hui, la « dette publique », qui a pour origine la dette privée des banques mise à la charge des contribuables, crée de nouvelles perspectives de spéculation et de gains pour l'oligarchie financière.
C’est pourquoi, depuis plusieurs mois, un pilonnage idéologique sur cette question de la « dette » est organisé pour culpabiliser les salariés dans leur moindre ambition d’améliorer leur sort. Pire, ce qui est à l’ordre du jour, c’est la casse de tous les acquis sociaux dont la "TVA sociale" qui signifie la fin du salaire socialisé.
Pourtant massives, nos luttes syndicales semblent inefficaces.
Pour tenter d’y voir clair et de mieux comprendre les mécanismes politiques et financiers à l’œuvre,

Nous vous invitons à une rencontre/débat le :
Jeudi  2 Février 2012 à  17h.30
Gare Montparnasse à Paris – (Métro : Montparnasse)
Salle des expositions 

1er étage à partir du hall principal (niveau des quais)
(Escalier métallique face aux premiers guichets grandes lignes de la gare, à côté de la boutique de cannelés)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dietrich13 02/02/2012 15:28


« Dans une escroquerie complexe, comportant des manœuvres frauduleuses multiples et répétés qui se poursuivent sur une longue période,
formant entre elles un tout indivisible et provoquant des remises successives, la prescription ne commence à courir qu'à partir de la dernière remise, alors même qu'il s'agit en réalité d'actes
distincts sans rapport entre eux, si ce n'est que l'identité des parties ». Crim. 9 mai 1972, D. 72. Somm. 73, in DUPONT-DELESTRAINT, manuel cité. -Cour d'appel de Paris 13 fév., Gaz.
Pal. 13 mai 1990, Chronique du droit pénal par le professeur Doucet, p. 16.


Le Figaro 2/01/2012. Grèce : le FMI reconnaît des erreurs de pilotage. L’Expansion 2/01/2012. Austérité en Grèce: le FMI fait son mea culpa. Poul Thomsen, le chef de mission du FMI en
Grèce, reconnaît qu'il va falloir ralentir le rythme de l'assainissement budgétaire car la récession est plus grave que prévue.


Ces savantissimes économistes appointés par ce système du serpent venimeux qui se mord la queue, au lieu de pontifier dans un langage prétentieux des théories amphigouriques pour masquer leur
connivence, feront mieux de simplifier le problème pourtant très élémentaire. En Grèce, le Sarkomafiasystème de la corruption est poussé à l’extrême. Les classes dirigeantes aux dents longues
trafiquent les fonds publics pour en pas payer des impôts. Le petit contribuable finit pas se faire saigner par des versements aux escrocs et aux voleurs des dividendes et des intérêts pour leurs
magots détournés de leur tirelires, réinvestis par des prêts et des participations voués aux répétitions  des détournements et spoliations. Ce système de la culture de la corruption de
l’économie politique consiste à semer des fonds publics sur le sable stérile de la corruption, fait plonger de plus en plus l’économie dans un gouffre sans fond. Les entreprises dynamiques, pour
se soustraire à la vindicte populaire « des salariés non compétitifs », sont encouragées de foutre le camp dans des contrés esclavagistes où le syndicalisme est sévèrement réprimé. Les
truands de haute vole ont toujours pu faire confiance à la vénalité de la justice de leurs pays. L’incontesté dietrich13.wordpress.com. Juriste DEA. Criminologie. Science pénales. Intro p.2.


  Destinataires informés : csm@justice.fr, premier-ministre@cab.pm.gouv.fr,
philippe.kaltenbach@clamart.fr; Contact.Ca-versailles@justice.fr, tiquant@tlbm-avocats.com, presidence@senat.fr, cestrosi@assemblee-nationale.fr, jp.chevenement@senat.fr, jn.guerini@senat.fr, a.montebourg@wanadoo.fr, contact@maxime-gremetz.fr, contact@desirsdavenir.org, syndicat-avocat-citoyen@petitiongratuite.com

marcel raym 02/02/2012 08:08


LE MONDE DU TRAVAIL DOIT RIPOSTER 


C'est bien dit, mais Rouge Vif rejoint le RCC, le RCC appelle depuis des mois à voter Mélenchon, Mélenchon appellera sans doute à voter Hollande. Voilà comment on peu tenir un langage
révolutionnaire le matin et se retrouver avec Moscovici et un ministère Franco-Allemand des Finances le soir.


Relisez Aleka Papariga et tirez en les conclusions