Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

La concentration de la propriété des médias un outil de la "guerre psychologique"

8 Mars 2014 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ce que dit la presse

Pour info : cette question mériterait une étude approfondie qui ne sous estime pas les contradictions.

 

Sans avoir à se préoccuper de théorie du complot remontant à des siècles voir à des millénaires et même transplanétaires. En s’en tenant aux faits avérés et parfois révélés, non par le biais de quelques messages mystiques mais bien par des documents  noir sur blanc et des fait échus, il est indéniable que la globalisation est un programme mis en œuvre depuis plusieurs décennies.

Ce programme  agit sur toutes les dimensions de nos vies et qui après avoir hypothéqué nos existences s’apprête à nous les confisquer  (ce qui est  déjà partiellement ou totalement  concrétisé pour beaucoup d’entre nous – humains.)

Un des axes de ce programme – comment qualifier un coup d’état à l’échelle planétaire ? – est celui de la propagande, un  des aspects « doux » de ce coup d’état : l’élimination de toute presse indépendante - et la domination idéologique de tous les medias -  la dite "guerre psychologique" (une des composante de la nouvelle forme de guerre globale et totale), en était un des objectifs.

Tous ceux qui douteraient de la réalité d’un programme à long terme devraient se pencher sur les étapes successives qui avec patience et persévérance ont permis à la clique néolibérale avide de pouvoir  mais surtout de profit – une drogue dure – de s’emparer  des principaux médias, de ceux qui forgent les opinions dans le monde.

Action par action – enfin un peu à la fois plus tout de même – ils  sont devenus les propriétaires des journaux, des chaînes de télévisions, censés représenter différents courants de pensée,  et sous la surface d’une fausse diversité qui n’excède pas le carcan du système, se sont mis à manipuler les inconscients collectifs de nations entières.

 

Voici un aperçu de cette hégémonie de la désinformation et de la propagande pour la presse écrite :

 

A qui appartiennent les médias ? | Les Dernières Nouvelles du Monde | Scoop.it
En consultant le schéma ici, Les 10 corporations qui dominent et contrôlent le marché mondial. vous pourrez constater que le contenu de vos assiettes, ne permet pas plus qu'une variété de façade, que celui de vo cerveaux pour ceux qui souffrent d'addiction à la désinformation programmée,
Et beaucoup le savent nous parviendront à des schémas similaires pour tous les secteurs du Marché Unique, le monde vu du point de vue de la globalisation, semence, énergie, habillement... et même les dits "partis politiques" ont aujourd'hui les quelques mêmes sponsors, alors que leurs leaders qui ont été formés dans les même Think Tank, participent aux mêmes associations de décideurs, pour lesquels la politique a lieu de se soumettre aux intérêts économiques d'une minorité, et non l'inverse.
Nous savons tous, du moins implicitement, que les lois imposées au nom de la prétendue "concurrence libre et non faussée" sont en fait des mécanismes conçus, pour permettre aux "gros" d'avaler les "petits".
Une seule bonne réponse, finissons en avec la concurrence, et réalisons nos complémentarités.
COMMENTAIRE DE
"CANEMPECHEPASNICOLAS" :
pour actualiser la réalité du pouvoir économique qui s'est payé les médias :
Le Monde :

Le groupe est contrôlé par la société Le Monde libre qui possède 64 % du capital.

Cette société est détenue elle-même par :

  • Pierre Bergé
  • Patron "culturel" dans le théatre, PDG de la brasserie de luxe parisienne « Prunier », spécialisée dans le caviar français

 

  • directeur général délégué de la banque Lazard en France et vice-président de Lazard en Europe, ainsi que propriétaire et président du magazine Les Inrockuptibles, et actionnaire du journal Le Monde et du Huffington Post.
  • Xavier Niel
  • patron de Free, en 2013, il obtient la sixième place du classement national et la 179eplace dans le classement des plus grandes fortunes du monde de Forbes3, avec 6,6 milliards de dollars
  • et le groupe de presse espagnol Prisa.

Libération

est propriété de la holding Refondation qui a pour actionnaires de référence depuis 2012 les hommes d'affaires Bruno Ledoux — propriétaire du siège du journal — et Edouard de Rothschild ...de la banque Rothschild

Le Figaro

propriété de l'industriel et sénateur UMP de l'Essonne, Serge Dassault via la Société du Figaro, filiale de la Socpresse, dont celui-ci est le président et unique actionnaire.


Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernard Gilleron 08/03/2014 08:57


Guerre idéologique en matière économique: l'alignement de la plupart des médias, sur les théories libérales et néo-libérales en est
l'illustration.
L’Économie dans la presse occidentale, c'est la déclinaison permanente du TINA de Tchatcher.