Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

L'attaque barbare sur Charlie Hebdo, un signal d’alarme

16 Janvier 2015 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Chine

 

( Source: le Quotidien du Peuple en ligne )
08.01.2015 16h33

Par Ren Yaqiu

 

Le 7 janvier à 11h30, un groupe de terroristes masqués et armés a fait irruption dans les locaux du magazine de bande dessinée satirique français Charlie Hebdo à Paris, et ouvert le feu, tuant 12 personnes. Parmi les morts figurent quatre dessinateurs et deux policiers. C'est l'attaque terroriste la plus sanglante qu'a connu la France depuis près de 40 ans.

Le président français François Hollande a fermement condamné ce « comportement d'une extrême brutalité ». Le gouvernement français a relevé l'alerte de sécurité au plus haut niveau. Dans plusieurs villes de France, plus de 100 000 personnes sont descendues dans les rues pour condamner cette attaque terroriste et exprimer leur soutien à Charlie Hedbo. La police a également identifié les suspects. Il s'agit de deux frères d'une trentaine d'années et d'un élève de lycée âgé de 18 ans seulement, vivant tous en France.

Quand on regarde comment cette attaque terroriste s'est déroulée, on se rend compte qu'elle a été soigneusement planifiée, et qu'elle a été d'une extrême cruauté. Il semble manifestement qu'on a eu affaire à un groupe d'extrémistes islamiques. Cela nous fait penser à l'État Islamique et à Al Qaida, qui sévissent en Irak et en Syrie.

Ces groupes terroristes, par le biais de leur organisation clandestine et de l'Internet non seulement s'infiltrent dans les pays occidentaux, mais aussi, par le lavage de cerveau idéologique de jeunes instables, leur inculquent, par leur propagande, leur soi-disant idéologie du « djihad ». Selon les statistiques, plus de 1 100 citoyens français sont impliqués dans divers types de groupes de djihad, dont 376 se trouvent encore en Syrie ou en Irak, et au moins 36 y ont été tués.

Le gouvernement français a depuis longtemps été averti de l'infiltration du terrorisme. Il y a quelque temps, grâce à un projet de loi antiterroriste, la campagne de lutte contre les Français qui quittent leur pays pour participer au djihad a été renforcée, afin d'empêcher ces personnes de lancer leur djihad de retour en France après la guerre. Mais, malgré tout, une chose épouvantable a eu lieu.

Que les trois personnes qui ont mené cette attaque soient des loups solitaires endoctrinés ou non, que ce soient des extrémistes revenus en France après avoir participé au djihad, tout cela montre la présence croissante des extrémistes islamistes dans le monde. Tout cela montre aussi que le chaos en Irak et en Syrie a des conséquences graves dans tout le Moyen-Orient et dans les zones situées à l'extérieur du Moyen-Orient.

Parce qu'il publiait des caricatures se moquant du prophète Mahomet, Charlie Hebdo était devenu depuis longtemps une épine dans le pied des extrémistes. Mais alors, pourquoi les trois assaillants ont-ils choisi ce moment pour commettre leur crime, et pas plus tôt ou plus tard ? Je pense qu'il y a trois raisons principales à cela : d'abord, 2015 commence à peine, les terroristes espèrent de cette manière lancer un signal, celui que les terroristes qui rôdent autour de l'Occident vont multiplier leurs attaques lors de cette nouvelle année. Deuxièmement, les manifestations anti-islamiques qui ont récemment eu lieu en Allemagne ont également mis en colère les extrémistes islamistes, et provoqué leur mécontentement. Troisièmement, c'est une tentative des extrémistes d'exercer des représailles contre la France, que la coopération active avec les États-Unis pour lutter contre l'Etat Islamique met en colère.

Il est particulièrement intéressant de mentionner que le 6 janvier, le site internet français « Mer et Marine » a indiqué que le porte-avions nucléaire français « Charles de Gaulle » se préparait à partir pour la région du Golfe afin de participer à la lutte contre les pays islamistes. Cette nouvelle a donné la bougeotte aux extrémistes. Ils veulent utiliser les attaques terroristes pour empêcher la France d'envoyer ce navire vers le golfe Persique.

Lutter contre le terrorisme international n'est en aucune façon une erreur. Mais avant de le faire, la France doit d'abord prendre en compte sa propre sécurité intérieure. Il est difficile de comprendre comment un journal, qui avait fait l'objet de menaces terroristes répétées, et qui avait déjà été touché par une bombe incendiaire, ait pu à nouveau être victime d'une attaque terroriste, et qu'en plus le coût en ait été si lourd. Comment sa sécurité a-t-elle été assurée ? Tout cela montre que la France n'a pas réussi à bien assurer une barrière de protection de sa sécurité intérieure.

Comme nous le savons tous, la Syrie est le berceau de la pagaille au Moyen-Orient. C'est aussi un bastion de l'État Islamique. Mais en Syrie, la France, sur de nombreux plans, n'a presque rien fait pour encourager la réconciliation entre le gouvernement et l'opposition armée, et mettre fin à une longue guerre civile. Cela donne à l'État islamique une formidable opportunité à exploiter, le rendant aussi de plus en plus puissant. Face à cette leçon sanglante, le gouvernement français devrait réfléchir sérieusement à sa politique à l'égard de la Syrie.

L'attaque terroriste qui vient de toucher la France est aussi un signal d'alarme pour le monde entier. Le terrorisme se répand dans le monde entier. Les tactiques des terroristes sont chaque jour plus audacieuses et incontrôlables. C'est seulement en renforçant la sensibilisation contre le terrorisme à travers le monde et en renforçant les mesures antiterroristes que nous pourrons vaincre toutes les tentatives de complots visant à déstabiliser les pays et massacrer des civils innocents.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michel Gourmel 17/01/2015 12:35


C’est toujours l’opposition et les innocents qui sont visés, jamais le pouvoir !


Il est étrange qu’un président sorte, au mépris des règles les plus élémentaires de sécurité, en scooter pour voir sa petite copine et soit mitraillé par les photographes, alors que c’est
toujours l’opposition qui est assassinée. 4 exemples : En 2001, c’étaient les opposants, les démocrates que Bush craignait le plus (Tom Daschle et Patrick Leahy/Irangate), qui ont subi les
attaques à l’anthrax, permettant ainsi de faire voter au congrès le Patriot-act sans même que les congressistes l’aient seulement lu ! L’an dernier, les 3 journalistes qui ont été assassinés
par EI et par Al Qaeda, étaient justement, chose rarissime en occident, des journalistes qui faisaient leur travail sur les guerres, et qui nuisaient donc aux intérêts supérieurs US. De même en
France, c’est Chalie-Hebdo et non Libération ou Hollande-Valls qui sont attaqués ! En Grande-Bretagne, ce sont les attentats du 7/7/5 qui ont mis fin aux protestations massives des britanniques
contre les guerres coloniales, en particulier en Irak. Al Qaeda – EI – et autres AQMI etc… interviennent donc toujours pour porter secours aux gouvernements occidentaux dans le pétrin. Jamais
pour les combattre ! La CIA a commencé à utiliser le terrorisme international dès les années 1980. C’est l’époque où les extrémistes de tout le Moyen-Orient ont été rassemblés et armés avec
les Talibans et Al Qaeda pour éliminer le gouvernement au pouvoir en Afghanistan.

GQ 08/01/2015 19:17


Encore faut-il que les terroristes islamistes ne soient pas utilisés par les services occidentaux contre les pays où les régimes qui leur déplaisent, la Chine, la Russie, Cuba, la Syrie, etc.
Mais heureusement les chinois sont polis.