Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

KariKatuR (Merci Plantu !)

2 Octobre 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ce que dit la presse

Sur Rouge Midi :

 

 


 

Rouge Midi se permet de reprendre ce billet que Fred a envoyé à son entourage et que nous partageons pleinement.

Un dessin en dit souvent plus qu’un long exposé. C’est vrai.
Mais l’instantané n’en rend pas forcément le contenu, l’effet, le message plus juste pour autant.
Un dessin en dit plus sur quoi ?
Sur ce qu’il nous montre ou sur celui qui le croque ?
En toute chose rechercher la fin, le dessein...

Un dessin de Plantu, une caricature en « une » de ce qui fut - il y a belle lurette- le « quotidien de référence », le journal le Monde en ce 1er octobre 2013, met en scène deux victimes, une fillette portant un foulard et une femme en tailleur.
Deux victimes car chacune est terrorisée par les vociférations d’un énergumène.

Le premier énergumène, manifestement musulman, interdit à une fillette d’aller à l’école. « je t’interdis d’aller à l’école ». Il est placé sous l’enseigne « islamorama ».
Le second énergumène, portant un T-shirt CGT, interdit à une femme d’aller travailler le dimanche.
« je t’interdis d’aller travailler le dimanche »
A côté de l’enseigne « islamorama », celle de Castorama. (jeu de mot lumineux ? Pas seulement.).

Le procédé est immonde.

Haineux et raciste, car derrière « islamorama » se dessine la « vue d’ensemble », celle du suffixe « rama », celle qui permet qu’aucun détail n’échappe à l’oeil. Et c’est l’intolérance et la violence de sectes islamistes ultra-réactionnaires (wahhabisme et dérivés) qui deviendrait le commun de la religion musulmane, donc de tous les musulmans.

Haineux ensuite contre la CGT.
Mais ce n’est pas la première fois que Plantu se lâche.

Déjà, en juin 2004, il avait mis côte à côte des tortionnaires en Iraq et des « tortionnaires » de la CGT.

Le dessin représentait un soldat américain gueulant « branchez ! » tandis qu’un prisonnier irakien enchaîné et la tête recouverte d’un sac allait être électrocuté et une France également enchaînée, encapuchonnée aussi, avec un CGT-EDF gueulant « débranchez ! ».  [1]

JPEG - 28.6 ko

Je n’irai pas sur la défense et l’illustration des luttes sociales menées par la CGT pour promouvoir l’égalité femme – homme, sur la précarité et les bas salaires dans la grande distribution qui minent le pouvoir d’achat des salarié-es, ni sur la banalisation du travail du dimanche, ni sur les valeurs qui fondent l’action syndicale de mon organisation.

Travail le dimanche : les Chiens de garde veillent - aujourd’hui, Plantu, les islamistes et... la CGT (in Le Monde daté du 1er octobre)

mardi 1er octobre 2013

Libre à Plantu de dessiner ce qu’il veut dans le journal du milliardaire Niel. Libre à nous de lui répondre, et de trouver son dessin immonde. Le patronat bombarde toute législation sociale encadrant le travail. Même celui du dimanche. Demain ne resteront plus que les congés payés, malmenés par l’ANI CFDT Medef Hollande. Le Plantu, lui, élève le débat au niveau du caniveau actuel : un cégétiste c’est un islamiste, donc un terroriste, un ennemi de la France, et la France tu l’aimes ou tu la quittes...

Le plus navrant serait d’apprendre que ce genre de desseins, d’ordinaire dans Rivarol ou Je Suis Partout, a été exécuté par conviction et non par corruption.
Si ce n’est la corruption de la pensée.

Communiqué de la FILPAC CGT (Fédération des travailleurs des Industries du Livre, du Papier et de la Communication Cgt) [2]

Point n’est besoin pour comprendre que les nouveaux chiens de garde [3] sont féroces.

Fred Larrivée
CGT 13


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GQ 06/10/2013 14:52





A propos d'un dessin de Plantu dans « Le Monde » : un communiqué des journalistes
CGT


Plantu et le « gros con » de la CGT Le dessinateur Plantu traverse une grave crise d’inspiration. Ce qui ne semble pas gêner la nouvelle direction du Monde. Son dessin daté du 1er octobre en «
une »…


Pour lire la suite cliquez ici

GQ 02/10/2013 21:52


sur l'air de "merci patron !". Mais on peut lui dire merci de gran cœur pour la publicité involontaire qu'il fait à l'action de classe de la CGT. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas provoqué
tant d'exaspération chez les roquets du capital (en l'occurence stipendiés du Qatar)