Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

JEAN-PIERRE PAGE : "POUR LE BIEN DE LA CGT BERNARD THIBAULT DOIT RENONCER ET PARTIR!"

3 Décembre 2009 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Syndicalisme en débat

Extrait : "Ce qui est sans précédent dans la CGT si l'on tient compte de son histoire, de sa culture, de ses pratiques, c'est la perte considérable d'autorité et de crédibilité du secrétaire général de la CGT comme des principaux dirigeants qui l'entourent !  Ce à quoi l'on assiste, c'est au rejet de plus en plus systématique d'orientations et de conceptions importés d'ailleurs, c'est à dire des bureaux de la CES à Bruxelles et qu'on cherche à imposer contre la volonté des syndiqués de la CGT .  Ce sont ces orientations qui suscitent de la colère et sont vécues comme incompatibles avec ce que souhaitent les adhérents de la CGT. Il faut donc en tirer les conséquences! En fait ce que l'on appelle la contestation  est un mouvement beaucoup plus profond qu'il n' y parait , un peu comme un iceberg dont on ne verrait que la partie immergée". lire l'article entier sur le blog de Jacques Tourtaux :

JEAN-PIERRE PAGE, ANCIEN MEMBRE DE LA COMMISSION EXECUTIVE CONFEDERALE ET RESPONSABLE DU DEPARTEMENT INTERNATIONAL DE LA CGT : "POUR LE BIEN DE LA CGT BERNARD THIBAULT DOIT RENONCER ET PARTIR!"
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
<br /> Sur LR effectivement je n'en pense pas du bien, mais ce n'est pas à cause de préjugés antitrotskyste, mais pour avoir vu en quoi ils étaient réfractaires à l'unité et utiles au statut quo<br /> légitimiste dans le parti. Et voilà que ça continue à la CGT. Parce que c'est au pied du mur que l'on juge le maçon. Par contre je ne sous-estime pas leur succès au congrès, qui est du à la mise en<br /> avant des fondamentaux marxiste. je soupçonne simplement les camarades qui ont voté pour ce texte d'être un petit peu vélléitaire dans leur volonté de redresser la ligne du PCF dans un sens<br /> marxiste et révolutionnaire. Voter LR à un congrès du PCF c'est comme voter NPA dans la vraie vie, c'est sans risque. Tu causes tu causes ...<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Ce n'est pas exact, Gilles, dans la mesure où il n'y a pas de sections à la CGT.<br /> <br /> Il y a des syndicats. Le souci est qu'il n'y a pas un délégué par syndicat (impossible compte tenu de leur nombre), et pas d'échelon intermédiaire entre le syndicat et le congrès confédéral).<br /> <br /> Résultat: les délégués sont désignés par la direction (système complexe de concertation entre fédés et UD) puis, si j'ai bien compris, chaque syndicat choisit à quel délégué il confie ses mandats.<br /> Théoriquement, il peut lui donner des consignes, et, théoriquement toujours, un délégué peut donc être émis à émettre des votes différents et contradictoires avec les différents mandats qu'il<br /> détient. Evidemment, ça ne se passe pas comme ça en pratique. Comme les syndicats ont, au mieux, au moment où ils mandatent leur délégué, les textes préparatoires, non ceux qui sont finalement<br /> soumis au congrès, ils ne peuvent donner que deux mandats impératifs "oui à tout" ou "non à tout", ce qui est difficile à assumer (quoique, pour le second, juste dans le cas précis). Résultat: ils<br /> laissent à l'appréciation du délégué qui, même s'il est mandaté pour voter non au texte sur la base du préparatoire, pourra toujours expliquer qu'il a jugé que les modifications apportées par le<br /> congrès répondaient aux préoccupations de ses mandataires…<br /> <br /> Problème supplémentaire. Combien y a-t-il de syndicats qui ne se réunissent même pas pour le congrès ? Cela n'est pas obligatoire. On n'a aucun chiffre, mais les témoignages de nombreux syndiqués<br /> signalant que leur syndicat ne s'est pas réuni. Dans ce cas, c'est le secrétaire qui s'explique tout seul avec le délégué… et même si l'envie lui prenait de mandater pour "non à tout quels que<br /> soient les amendements éventuels", il n'aurait pas l'autorité pour le faire.<br /> <br /> Il y a beaucoup d'infos et d'analyses sur ce congrès sur le forum d'Alain Chancogne http://sanseprendrelechou.forumactif.com/que-celui-qui-veut-s-exprimer-le-fasse-f1/49-eme-congres-de-la-cgt-t862.htm<br /> <br />  <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Chaque fois que j'écris un commentaire sur ce site, quel que soit le sujet, Gilles ou d'autres se sentent obligés de dire tout le mal qu'ils pensent de La Riposte. Il me semble pourtant que ce<br /> n'est pas le sujet...<br /> <br /> Ceci dit, La Riposte a publié une critique du texte d'orientation de la CGT qui, je crois, ne cadre pas trop avec l'idée que nous cirons les pompes de Thibault :<br /> http://www.lariposte.com/49e-Congres-de-la-CGT-Critique-du-document-d-1278.html<br /> <br /> Pour ce qui est nos 15% du congrès du PCF, l'idée que la direction nous les a "accordés" pour nos "beaux yeux" est assez méprisante pour les 5400 militants communistes qui ont voté pour ce texte.<br /> Mais bon, ce n'est pas le sujet...<br /> <br />  <br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Une nuance sur le verrouillage : un syndiqué CGT m'a dit aujourd'hui que leur mandat est impératif et proportionnel au vote de leur section.<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Il est certain que si JPP déposait un texte alternatif pour un congrès de la CGT, la direction ne lui accorderait pas 15% des voix sur sa bonne mine.<br /> <br /> Mais son nom et son passé de militant sont connus de nombreux syndiqués.<br /> <br /> Surtout, c'est l'essentiel, ce qu'il exprime ici me semble partagé par une grande partie des militants de la CGT, qu'ils le connaissent ou non. Le problème est celui des moyens de l'exprimer dans<br /> un congrès dont les délégués sont désignés à l'avance par la direction. <br /> <br /> <br />
Répondre