Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Jean Lévy PREND POSITION VIS-A-VIS DE LA CANDIDATURE DE JEAN-LUC MELENCHON...

18 Mars 2012 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections

 

par JEAN LEVY 

 

J’écris ce texte  ce matin, AVANT que ne débute la manifestation nationale du Font de gauche,organisée ce 18 mars, de la Nation à la Bastille.

Depuis des mois, j’exprime mes plus vives réserves vis-à-vis des prises de position émises par Jean-Luc MELENCHON, d’abord le concept erroné d’ « Europe sociale », qui semblait, jusqu’à présent, l’horizon indépassable du candidat vis-à-vis de la construction européenne.

Je ne vais pas répéter ici les raisons de mon désaccord fondamental avec cette dangereuse illusion qui retarde l’éveil des consciences sur la nocivité de l’Union européenne, qui n’est pas « réformable », du fait que sa conception même vise à imposer la dictature du capital sur les peuples tenus en laisse en son sein.

J’ai, d’autre part dénoncé sans ménagement son soutien aux opérations militaires contre la Libye, qui a heurté en moi mes profondes convictions anti-impérialistes. Je n’ai guère apprécié non plus certaines de ses déclarations sur France Inter, ménageant, c’est peu dire, des personnalités telle que Serge Dassault, et, dans la foulée, son appréciation positive des ventes de Rafales à l’Inde, ce type de commerce étant antinomique avec un programme de gauche.

 Donc, après ce rappel, je devrais joindre ma voix, en toute logique,  à celles de nos amis qui se prononcent sans nuance contre un vote en faveur de Jean-Luc MELENCHON.

Pourtant, à ce jour, je ne me rallie pas aux conclusions de mes amis, plus haut cités.

Pourquoi cette apparente contradiction entre le cri du cœur et la réflexion politique ?

Je pourrais dire que les dernières déclarations de Jean-Luc MELENCHON décèlent une inflexion plus positive vis-à-vis des positions que je partage, y compris sur l’Europe, exigeant un referendum populaire sur le nouveau traité que Nicolas et l’UE veulent nous imposer.

Mais, dirons certains amis : « Comment croire aux promesses d’usage électoral, qui contredisent le passé et le présent proche du candidat du front de gauche ? ».

Certes, il faut rester garder la tête froide. Et de rejeter toute illusion basée sur de simples paroles « de circonstance », diraient ces mêmes amis.

Car, pour moi, la réflexion nécessaire n’est en rien liée avec la personnalité du candidat MELENCHON. Ma réflexion  est le fruit d’une analyse politique d’une autre ampleur.

Ce qui me fait réfléchir, c’est le courant populaire qui se sert de la candidature du Front de Gauche.

Celle-ci exprime certes une volonté collective, au-delà  du rejet physique de Nicolas Sarkozy, la méfiance  profonde envers une candidature socialiste signifiant un simple changement d’équipe, poursuivant la même politique économique et sociale, dictée par l’Europe, celle suivie par le président actuel et ses prédécesseurs.

En outre, et c’est le plus important, le vote MELENCHON semble cristalliser un mouvement populaire qui veut une rupture totale avec « le système » en place depuis des décennies.

Si ce mouvement se poursuit, s’amplifie, gagne en nombre et en détermination, peut-être – ce n’est pas  sûr évidemment – nous pourrions assister à un début d’une autre époque où la résignation ferait place à l’espérance.

Cette perspective (peut-être une illusion !), se situe, non sur un homme, mais sur a confiance émergente d’un peuple, impatient de bâtir un autre avenir.

Donnons toute sa chance à ce mouvement en gestation, en sachant bien que rien ne peut se construire sans le rassemblement le plus large possible de la France populaire, pour la souveraineté  et l’indépendance de notre pays, conditions préalables à toute perspective de rupture sociale.

Utilisons donc comme un levier la candidature de Jean-Luc MELENCHON, au-delà de sa propre personne, pour briser la gangue de résignation qui gèle toute possibilité de changement, pour donner confiance aux salariés d’Arcelor et de Fralib, afin d’aller de l’avant, et préparer ensemble, les matins qui chantent…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article