Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Réveil Communiste

Interview de MG Buffet dans Le Progrès du 12 mars : Front de Gauche aux présidentielles (mais ça ne se "déclare" pas) et "Front populaire européen"

12 Mars 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008

La Secrétaire nationale du Parti communiste français appelle à un nouveau Front populaire. Aux régionales, elle estime qu'il faut un Front de gauche « fort » pour que la gauche soit « efficace »

> Les prévisions portent sur un fort taux d'abstention dimanche. N'est-il pas lié à l'hésitation de la classe politique à faire des régionales un scrutin local ou national ?

Il faut se préoccuper des problèmes des gens. Eux, durant toute cette campagne, nous ont parlé [lacune sur le site du Progrès] emploi, pouvoir d'achat et retraite. Des sujets qui se déclinent autant au niveau régional que national. Sur l'emploi notamment, les régions peuvent elles aussi s'engager. On souhaite par exemple créer des fonds régionaux pour l'emploi, financés par l'argent public et cogérés par des élus, des syndicats et des acteurs économiques.

> Comment jugez-vous cette campagne ?

Hélas elle a tourné sur les hausses et baisses dans les sondages d'untel ou untel, sans d'ailleurs savoir exactement quels sont leurs programmes. Il y a eu aussi tous ces dérapages venant de la droite - Ali Soumaré, Malek Boutih - qui, en définitive, n'en sont pas. Ces propos expriment la pensée de la droite. Cela dit, au Front de gauche, sur le terrain, on a senti une réelle envie de débat. La Front de gauche attire.

> Pourtant des communistes dont le député du Rhône André Gerin, se sont élevés contre la dilution du PC dans le Front de gauche

Il y a eu débat d'idées au Parti communiste. Les adhérents ont pu s'exprimer et une majorité a fait le choix du Front de gauche. C'est le jeu de la démocratie.

> Quel est l'avenir du PCF ?

Le PC aura un congrès en juin et vraisemblablement un autre en 2001. Il n'est pas appelé à disparaître mais au contraire à s'ouvrir pour un vrai changement en France. Pour lancer un nouveau Front populaire. Y compris à l'échelle européenne. Les sociales-démocraties sont en difficulté mais la gauche combative n'est pas à un niveau élevé. Or il nous faut apporter aux travailleurs des réponses européennes.

> Le Front de Gauche est-il amené à exister jusqu'aux présidentielles de 2012 ?

Les présidentielles, c'est dans deux ans. D'ici là il y a les régionales. Si dimanche le rapport de force nous est favorable et si gauche réussit le grand chelem huit jours plus tard, alors effectivement on pourra projeter le Front de gauche pour les présidentielles. Mais ceci ne se déclare pas. [sic!]

> Les sondages créditent le Front de gauche de six à sept points. Votre objectif, c'est quoi ? être devant le MoDem ?

C'est une bonne chose, non ? Nous n'avons pas besoin du MoDem. Le centre est toujours retombé à droite. Quand Cohn Bendit dit que la modernité c'est ni droite ni gauche, je ne peux pas être d'accord avec lui. La lutte des classes existe encore. Le 22 mars, dès le lendemain du second tour le gouvernement va nous annoncer un tour de vis et des coupes sombres dans la fonction publique. Pour nous, l'actualité sera donc de savoir comment résister à la politique de Nicolas Sarkozy. Comment éviter la casse du modèle social français, ce modèle que paradoxalement loue le président pour expliquer pourquoi la France aurait mieux résisté à la crise. Il faut donc que le Front
de gauche soit fort pour que la gauche soit efficace.

> Les négociations à gauche en vue du deuxième tour s'annoncent difficiles

La gauche doit se rassembler. Regardez le nombre de combats qui,aujourd'hui portent sur les scandales financiers, ceux que le gouvernement voudrait faire payer aux plus démunis. Ce qu'il nous faut avant tout, c'est recomposer la gauche pour nous y opposer.

Recueilli par Jacques Boucaud

Marie-George Buffet
Secrétaire nationale du Parti communiste français depuis octobre 2001, Marie-Georges Buffet, 60 ans, a été ministre de la Jeunesse et des Sports du gouvernement Jospin. Candidate à l'élection présidentielle de 2007 sous l'étiquette « Gauche populaire et antilibérale », elle a recueilli 1,93 % des voix. Mme Buffet est députée de la 4e circonscription de Seine-Saint Denis.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jonathan 12/03/2010 23:20


Ce qui me frappe c'est qu'elle accepte volontiers de ne pas décider d'une candidature communiste à la présidentielle de 2012, mais qu'en revanche elle est la première à proposer une candidature
FdG, et un FdG européen !