Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Intervention au CN du PCF du 4 septembre 2011 : urgence de militer pour la paix

1 Octobre 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #CN du PCF

Publié sur RC le 5 septembre 2011

 

 

Chers camarades, je voudrais attirer votre attention sur la question de la paix. Nous venons de vivre un épisode ahurissant de l’histoire : sous prétexte des droits de l’homme,  pour lui voler son pétrole, un pays a été bombardé, envahi puis mis à sac, son gouvernement a été renversé au prix de milliers de morts.

 

Les députés et sénateurs communistes, le 12 juillet, ont unanimement voté contre la poursuite de cette sale guerre. Je suis fière de cette position claire de notre parti. Les socialistes eux ont presque tous voté pour.


Le président français - excusez moi mais son seul nom m’écorche la gorge - s’est une fois de plus illustré comme un va t’en guerre de la pire espèce. La Libye ne lui suffit pas, voilà qu’il vise de nouvelles agressions militaires contre la Syrie ou l’Iran tandis que de jeunes français, en Afghanistan, continuent à être sacrifiés sur l’autel de sa mégalomanie. Je suis convaincue que nous, les communistes, avons la responsabilité de dénoncer cet interventionnisme néocolonial qui s’est aussi, ne l’oublions pas, illustré en Côte d’Ivoire.

 

Maintenant qu’ils ont réussi à faire main basse sur le pétrole libyen, les stratèges occidentaux rêvent de faire la même chose au Venezuela et à Cuba. Les communistes ont le devoir de peser dans le débat international pour que les peuples agissent solidairement contre les guerres du capital.

 

Le temps des ingérences dans les pays du Sud doit cesser. Les agressions contre les peuples et les pays souverains du Sud sèment les graines du terrorisme. Mais plus grave encore, les puissances capitalistes cherchent à échapper aux effets de la crise par une fuite en avant dans la guerre. Si nous permettons à ce gouvernement ou à tout autre qui pourrait lui succéder, de multiplier les aventures militaires et de participer à celles de l’Otan, ils iront de plus en plus loin dans leur folie, et nous laisserions se créer, pour nous et les générations qui suivent, les conditions d’une nouvelle guerre mondiale de l’Occident contre les pays émergents (La Chine et la Russie pour ne citer que ces deux grands pays).

 

Les Etats unis, dans leur arrogance croissante, se permettent déjà de demander des comptes à la Chine, parce qu’elle veut un porte-avion, alors que l’Amérique en a treize et que ses dépenses militaires sont égales à celles du reste du monde.

 

La guerre de Libye fait aussi peser  une lourde menace sur les révolutions populaires et démocratiques arabes. Je vous propose de mettre en œuvre une initiative d’envergure  en organisant une grande manifestation contre les ingérences néocoloniales, en solidarité avec le mouvement révolutionnaire authentique : tunisien, égyptien, marocain, et contre la récupération du mouvement démocratique syrien, par les services occidentaux. Je propose aussi de mettre au premier plan de nos exigences, le retrait unilatéral de la France de l’Otan.

 

Pasquale Noizet au CN du PCF le 4 septembre 2011

 

Résumé de l’intervention de Pasquale Noizet -  Paris


Urgence de militer pour la paix. Pour la première fois, depuis un siècle, situation ahurissante : guerre coloniale en Libye et un président français belliciste qu’il faut contrer dans sa folie. Pas de guerre contre la Syrie ou l’Iran ! L’occident pour sortir de la crise prend le risque de déclencher une guerre mondiale. Je propose que notre parti soit à l’origine d’une grande initiative pour la paix, contre l’impérialisme et pour le retrait de la France de l’Otan.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jonathan 08/09/2011 21:44



Le CR du CN dans l'Huma d'aujourd'hui est sidérant. On peut le résumer par :


_ la mondialisation c'est génial, et la nation c'est ringard ;


_ le FdG n'a vocation qu'à s'adresser au PS et à ses électeurs ;


_ de toute façon on ira au gouvernement, et ne pas le faire c'est se comporter comme le NPA (dixit MGB) ;


_ le soufflé Mélenchon est retombé, et l'accord sur les législatives n'est toujours pas conclu ;


_ la guerre impérialiste en Libye n'existe pas.


 


Beau spectacle d'une direction enfermée dans ses certitudes fantaisistes, quand le monde se déchire et s'écroule à l'extérieur. Je suis écoeuré comme jamais à l'approche de la fête de l'Huma.


 



GQ 06/09/2011 17:08



Objet : Thierry Messan en direct de Tripoli sur la radio iranienne en
français
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=t8Sdc0wmUWk#!


(vu la pourriture avancée des médias qui "couvrent" (au sens crapuleux du terme) la guerre contre le Libye, ne faisons pas les délicats. TM, quoiqu'on pense de lui par ailleurs, au moins, y
était)


 



Jonathan 04/09/2011 17:11



Bravo Pasquale !


J'ajoute qu'au motif de récupérer des otages, la France a mené des opérations militaires sur le territoire malien par deux fois (en août 2010 et en janvier 2011) sans l'accord de ce pays
souverain ; à chaque fois, les otages concernés ont été tués par les ravisseurs. A cela s'ajoute que le Mali n'accepte pas la politique de rappatriement des sans-papiers dictée par la France (et
C. Guéant a annoncé des pressions sur les pays concernés récalcitrants). Le Mali est, depuis, classé en zone "rouge" sur le site du ministère des affaires étrangères, entraînant le départ des
associations de coopérations et, surtout, la fin du tourisme, troisième poste économique du Mali.


Concernant la Libye, il faut souligner que le Parti n'a pas organisé le moindre petit rassemblement de protestation, sans doute pour ne pas mettre mal à l'aise le camarade Jean-Luc qui a emboîté
le pas à Sarkozy dans sa croisade pétrolo-guerrière.