Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Hervé Poly contre Marine le Pen dans la 11ème circonscription du Pas de Calais

5 Mars 2012 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections

 

Conference-de-presse-Colysee-26-02-12--3-.JPGPour le PCF et le Front de Gauche, la campagne des présidentielles et des législatives sur la 11ème circonscription est lancée. Dimanche, près d'une centaine de militants communistes venus de toutes les villes de la circonscription se sont retrouvés au Colysée pour une conférence de presse d'Hervé Poly, premier secrétaire de la Fédération du Pas-de-Calais du PCF, candidat titulaire du PCF et du Front de Gauche aux élections législatives de juin et de Bernard Czerwinski, maire de Drocourt et suppléant.

En présence d'Alain Bocquet, député-maire PCF de Saint-Amand-les-Eaux, de Marc Dolez, député PG du Nord et de Dominique Watrin, sénateur communiste du Pas-de-Calais, j'ai présenté la liste des membres du comité de soutien à la candidature d'Hervé Poly et Bernard Czerwinski, une liste de 62 premiers signataires sur laquelle figurent de nombreux syndicalistes du secteur.

A la différence du PS et du FN, Hervé Poly, qui a dit sa conviction d'arriver dans le trio de tête aux élections législatives est le candidat du monde du travail et on le voit à la liste des militants de son comité de soutien avec des syndicalistes comme Grégory Glorian, secrétaire départemental d'un grand syndicat, Karine Boulonne, secrétaire académique d'un grand syndicat de l'éducation nationale, mais aussi Nicole Leroy, responsable syndicale de Moy Park, Brigitte Petit, de l'association AC Samsonite, Nicole Volanti, l'avocat Fiodor Rilov dont Jean Haja a lu le message de soutien ou encore le réalisateur Gérard Mordillat, qui nous a également adressé un message de soutien...

Le premier à prendre la parole a été Yves Coquelle, ancien sénateur du Pas-de-Calais. Tour à tour, les orateurs ont insisté sur la nécessité et l'utilité du vote communiste et front de gauche. Jean Haja a évoqué les combats qu'il mène à la région, où le FN n'apporte jamais rien aux travailleurs. Dominique Watrin est revenu sur le projet de loi contre les licenciements boursiers et Marc Dolez a abordé la question européenne avec le vote du MES, le mécanisme européen de solidarité du couple Merkel-Sarkozy, qu'Hervé Poly a qualifié de "pacte des rapaces". Après avoir salué le courage politique d'Hervé Poly d'aller affronter Marine Le Pen, Alain Bocquet a dénoncé l'inutilité du vote FN : "Le vote Front National, c'est comme une voyette qui est éclairée à l'entrée, mais quand on rentre dedans, on s'aperçoit que c'est une impasse et un coupe-gorge !".

Evoquant le souvenir de son père qui travaillait à la CCPM de Beaumont, Hervé Poly a rappelé son attachement à un territoire qu'il connaît bien, un territoire frappé par la casse industrielle et où il faut se battre pour sauver l'emploi. Avant les législatives de juin, les élections présidentielles seront une première étape pour laquelle le PCF et le Front de Gauche sont déjà en ordre de bataille sur notre territoire avec l'ambition de faire entendre une autre musique que la petite musique lancinante de l'austérité, ou celle, effrayante de la xénophobie et de la haine. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article