Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Guennadi Ziouganov : Salutations aux délégués du 36ème congrès du PCF

6 Février 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008


sur le blog de Nicolas Maury

Message de Guennadi Ziouganov, Président du Comité central du Parti Communiste de la Fédération de Russie (KPRF), chef de la faction communiste à la Douma, aux délégués du 36ème congrès du Parti Communiste Français (PCF) - traduction Nico Maury
Guennadi Ziouganov : Salutations aux délégués du 36ème congrès du PCF
Chers camarades,

Le Comité Central du Parti Communiste de la Fédération de la Russie vous adresse ses cordiales félicitations à l'occasion du 36ème congrès du Parti Communiste Français, ainsi qu'aux adhérents et sympathisants de votre parti.

Les Communistes de nos deux pays sont liés par une amitié de longue durée. Dans l'histoire des relations entre nos deux parti, il y a de nombreuses pages mémorables. Nous avons combattu ensemble contre le fascisme, menés des manifestations de masse contre la guerre et pour la paix, pour la sécurité européenne. Les communistes de nos pays ont apporté une contribution importante pour renforcer l'amitié entre les peuples de France et de Russie.

Aujourd'hui, la situation dans le monde et dans nos pays ont changé avec la fin de la guerre froide, et l'insécurité mondiale. Dans différentes régions la guerre fait rage, le sang des civils coule. La crise économique mondiale exige une action décisive pour protéger les droits socio-économiques et politiques du peuple.

Nous vous souhaitons un travail fructueux pour le 36ème Congrès du PCF. Nous sommes sûr que les décisions prises lors du congrès contribueront à renforcer le prestige du Parti dans la société.

Nous saluons les communistes français, et nous déclarons notre attachement aux traditions de luttes communes. Le Parti Communiste de la Fédération de Russie est prêt à poursuivre sa coopération avec le PCF, afin de réaliser les objectifs communs.

Avec mes salutations fraternelles,

Guennadi Ziouganov.
Président du Comité Central du Parti Communiste de la Fédération de Russie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CCL 09/02/2013 02:40


@ Gilles


La Russie n'etait qu'une des 15 republiques de l'URSS , donc pour restaurer celle-ci il faudrait que 15 nations actuellement independantes se mettent d'accord. C'est un grand reve qu'il
faudrait realiser , mais ce ne sera pas demain la veille (quoiqu'on ne sait jamais avec l'histoire).


En attendant le boulot du PCFR c'est de faire la revolution en Russie, le PC Ukrainien en Ukraine , etc...


A partir du moment ou un etat des Soviets sera reconstitue dans chacune des nations soeurs, a mon avis elles reformeront d'elles-meme une Union, qui les attirera les unes vers
les autres , autant que l'aimant attire le fer.


Comment expliquer la victoire de la contre-revolution en 89-91?


L'imperialisme US avait piege l'URSS dans la course aux armements, c'est un fait historique reconnu par les ex-conseillers de Nixon-Reagan. L'URSS a englouti des sommes enormes pour sa defense.
Sous le capitalisme, le Military-Industrial Complex est une source de profits juteux et stimule l'economie.


Sous le socialisme , les depenses militaires sont une pure perte et abaissent le niveau de vie du peuple (biens de consommation). Les russes sous Brejnev revaient aux paires de Levi's, et ca les
americains le savaient fort bien ...


Je suis d'accord avec toi , Gilles, sur l'intelligentsia et la bureaucratie aux valeurs contre-revolutionnaires. L'ideologie bourge les a penetre, petit a petit, pour les controler jusqu'a la
moelle en fin de compte. Tout ca s'est passe sans accoups en une vingtaine d'annees, comme  l'eau dont la temperature monte tres graduellement, sans meme qu'on le remarque, mais qui
arrive au point de se transformer soudainement en vapeur.


Les Yeltsin, M.Louis Vuitton et les milliers d'autres, ont tous evolue de "marxistes-leninistes" au depart, en defenseurs de " l'economie de marche " vers la fin, qui se sont fait un
grand plaisir de remettre la propriete sociale sovietique dans les mains d'une poignee de milliardaires.


L'enthousiasme au travail qui etait remarquable durant les 50 premieres annees de l'URSS, a stagne par la suite, et le niveau de "je-m'enfoutisme"   a gangrenne l'economie (voir les
memoires de Molotov). En ce qui concerne la liberte d'expression, tu as raison , plus l'etat interdit et plus le peuple devient curieux. A mon avis, il n'aurait pas fallu interdire les
idees bourges en URSS, il valait mieux les laisser fleurir d'elles-meme pour les nettoyer ensuite au Karcher, a decouvert , a coups de Stalingrad ideologiques permanents.

Marianne 08/02/2013 17:30


Le KPRF (ou PCFR) se bat tous les jours pour la restauration du socialisme et pour défendre les acquis de l'URSS, et l'honneur de ses dirigeants, Lénine, Staline et Brejnev (pas Khrouchtchev, et
encore moins Gorbatchev). Il semble que ce communiqué soit volontairement "édulcoré" dans un sens diplomatique et amical envers le PCF.

GQ 08/02/2013 12:01


Le PCFR ne milite pas pour la restauration de l'URSS a ce que j'en sais. le PCFR n'est pas le PCUS, il a été refondé à zéro en 1995 je crois sur une base critique (d'ailleurs assez floue).


pour ma part je pense que la fin de l'expérience en URSS n'est pas seulement le résultat de l'impérialisme, mais a nécessité et nécessite encore une autocritique rationnelle (non autophobe) des
communistes. La mission historique du parti communiste à l'échelle mondiale n'est pas seulement de produire une société socialiste viable, mais aussi de remplacer le capitalisme. En définitive,
le simple fait que les impérialistes aient pu nuire au socialisme n'est pas un argument, une "excuse" pour le bilan de l'URSS, au contraire. Que voulait-on qu'ils fissent? la société soviétique à
succombé aussi a des contradictions internes, que l'on peut localiser au moins en deux lieux : la question de la productivité du travail, et le développement d'une intelligentsia-bureaucratie aux
valeurs contre-révolutionnaires. et à la source de ces deux difficultés, une inhibition de l'expression libre, dont on voit aussi les traces dans l'actuel PCF, et qui remonte non pas au
stalinisme (période de terreur politique nécessaire et temporaire) mais au compromis malhonnête qu'a été la déstalinisation qui a figé les mentalités dans le non dit et la langue de bois.

CCL 08/02/2013 06:02


"Aujourd'hui, la situation dans le monde et dans nos pays ont changé avec la fin de la guerre froide, et l'insécurité mondiale"


Ziouganov me decoit. C'est du mollasse son vocabulaire, on croirait lire un "liberal" bourgeois.


C'est quoi "la fin de la guerre froide"??


Faudrait quand meme pas avoir la trouille d'appeler un chat un chat.


Ce qui s'est passe en 89-91 c'etait pas "la fin de la guerre froide" en general, c'etait la victoire  du capitalisme sur le socialisme, la victoire de la
CONTRE-REVOLUTION a l'echelle planetaire ( a l'exception jusqu'a present de Cuba et de la Coree Populaire).


Cette victoire du capitalisme et de la contre-revolution, notre boulot c'est de la rendre historiquement la plus temporaire possible.


Le boulot du Camarade Ziouganov c'est de faire un 89-91 a l'envers , ou meme un Octobre Rouge version 2.0 , de renverser la classe oligarchique , de
detruire son etat bourge et RE-instaurer l'etat des SOVIETS.


J'sais pas moi, mais est-ce que c'est  si dur que ca a ecrire noir sur blanc pour un chef du Parti Communiste Russe ??