Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Elections locales en Grèce, de nouveaux progrès du KKE

20 Novembre 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #L'Internationale

le KKE conquiert la ville ouvrière de Petroupoli

et appelle ailleurs au vote blanc

contre l'alternative « blanc bonnet et bonnet blanc »

KKE

La colère populaire s'est exprimée contre les politiques du gouvernement PASOK, de la droite et de l'Union Europénne

 

Traduction JC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/


 

Le 14 novembre, se déroulait le second tour des élections régionales et locales. La colère des travailleurs Grecs contre les mesures du gouvernement social-démocrate PASOK, qui sont imposées avec l'appui de l'UE et du FMI, s'est exprimé très clairement.



Nous devons avoir en tête qu'au premier tour des élections le KKE, qui était représenté par les listes du « Rassemblement populaire », était le seul parti qui avait amélioré ses scores (+ 3,3% par rapport aux élections législatives de 2009), atteignant les 11% et récoltant près de 600 000 voix (592 977), soit 80 000 voix de plus qu'aux élections législatives de l'an dernier (cf l'analyse détaillée du premier tour par le KKE:

 

Le PC Grec (KKE) analyse sa percée aux élections locales du 7 novembre, avec 11% des voix, comme un renforcement du parti pour les luttes à venir).

 

Ce résultat est particulièrement important pour nous, si on prend en compte la hausse de l'abstention (la participation a été de 61%).


Le KKE a fait élire 41 conseillers régionaux et plus de 500 conseillers municipaux.



Au second tour, le KKE était représenté dans seulement 2 municipalités, Petroupoli (ville de la banlieue ouvrière d'Athènes) et Ikaria.

Dans les autres municipalités, où s'affrontaient les forces des deux grands partis bourgeois (PASOK/ND), les différents candidats « indépendants » et les représentants des partis qui soutiennent l'UE, le KKE a appelé le peuple à voter blanc ou nul.



Les résultats montrent que la participation au second tour a été encore plus faible qu'au premier tour (près de 45%) tandis qu'il y a une hausse également dans le nombre de bulletins blanc et nul.



Dans la municipalité de Petroupoli, le candidat du KKE a obtenu 21,6% au premier tour et a gagné avec 55% au second tour.



Dans la municipalité d'Ikaria, où le KKE a traditionnellement de bons résultats (aux dernières élections législatives, il a obtenu 35% des voix), le représentant du KKE a obtenu au premier tour 43,9%. Néanmoins son adversaire, qui a été soutenu par toutes les autres forces politiques du pays (PASOK, la droite de la ND, les opportunistes du SYNAPSISMOS/SYRIZA, le parti nationaliste du LAOS), a remporté le second tour.

 

Le candidat communiste a quand même obtenu 48% au second tour.



Le KKE continuera la lutte immédiatement après la fin de la bataille électorale sans aucun temps de répit. Il organisait dés hier, lundi 15 novembre, à Athènes, Salonique et dans d'autres villes, à l'occasion de la visite en Grèce de représentants de la troika Union Européenne/FMI/BCE.

 

 

Traduction JC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article