Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Disparition de Gilberte Salem : ses obsèques se dérouleront ce Samedi 23 avril à 10 Heures au crématorium du Père-Lachaise à Paris

22 Avril 2011 , Rédigé par Réveil Communiste

L’association « Rouges vifs – Ile-de-France » communique :


Notre camarade Gilberte Salem, née Serfaty, épouse de notre camarade Henri Alleg, est décédée dimanche.

Gilberte (originaire de Mostaganem) avait souffert des lois antijuives de Vichy, elle avait été exclue de l’Université.

Elle faisait partie de l’équipe rédactionnelle de l’agence de presse France – Afrique où elle fit la connaissance d’Henri Alleg.

Elle adhère au Parti Communiste Algérien et se marie avec Henri en Juin 1956.

Deux enfants naîtront de leur union.

Après 1954, Henri est contraint de rentrer dans la clandestinité.

Après son arrestation le 12 Juin 1957, Gilberte remuera ciel et terre pour le sortir des griffes de ses tortionnaires.

Expulsée en France, où elle poursuit son combat, alors qu’Henri est emprisonné en France, elle l’aidera à s’évader.

Au lendemain de l’indépendance, elle obtient la nationalité algérienne pour sa participation à la guerre de libération.

Après le coup d’Etat de du 19 juin 1965, elle quitte l’Algérie avec Henri auquel le PCA a confié la mission de participer à l’extérieur au rassemblement des forces démocratiques pour soutenir le combat du peuple algérien.

Gilberte n’a pas cessé de militer en restant profondément fidèle à son idéal communiste  (informations données dans « l’Humanité »  du 20 Avril 2011).

Elle fut dès l’origine signataire et militante active de l’appel “Nous assumons nos responsabilités” lancé en mai 2000 qui se concluait ainsi :

“Communistes, nous revendiquons la modernité de l’esprit de résistance, de révolte, face aux injustices dans notre pays et dans le monde: nous appelons à se rassembler, à décider d’initiatives politiques pour aider à bien situer les enjeux des luttes, pour proposer des projets et solutions anticapitalistes et anti-impérialistes, pour dégager avec la population les chemins d’un changement de société.

Prenons appui sur les aspirations et revendications populaires, avec cette conviction que rien n’est fatal ! Le rassemblement dans l’action permet de mettre en cause sur le fond la politique gouvernementale et patronale insérée dans les dispositifs de la construction européenne et de la soi-disant  fatalité du capitalisme mondialisé.

Nous proposons d’animer, dans toute la France,  le débat sur les questions de fond, l’initiative et  l’action sous toutes les formes appropriées ; d’assumer nos responsabilités de communistes pour contribuer à redonner confiance et espoir ; d’être porteurs d’un projet alternatif ouvrant la possibilité de regagner autorité et influence.”

Dans notre combat pour le 62 rue Montmartre, Gilberte et Henri ont soutenu les camarades du 1er/2ème arrondissements de Paris.

« Rouges vifs Ile-de-France » tient à saluer la mémoire de Gilberte Salem, militante communiste exemplaire, et appelle ses adhérents à lui rendre hommage lors de ses obsèques qui se dérouleront ce SAMEDI 23 AVRIL à 10 Heures au crématorium du Père-Lachaise

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article