Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Discrédit et honneur perdu de "Human Right Watch"

3 Novembre 2014 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Impérialisme

Par Danielle Bleitrach, sur son blog

 


En illustration de ce que nous avancions dans le précédent article « Qui nous défendra » sur le dévoiement des droits de l’homme pour mieux instituer un deux poids deux mesures entre êtres humains et appréciation des crimes contre l’humanité, voici encore une autre démonstration. Elle témoigne  de la façon dont certaines organisations officiellement de défense des droits de l’homme sont en fait à la solde de l’impérialisme américain. Dans la première image un appel pour protester contre la politique répressive de m. Poutine est accompagné d’une image représentant une femme désespérée près d’un cordon de policiers. La combinaison de l’image au message contre Poutine suggère que la photographie représentent une contrainte de la police de la Fédération de Russie. En fait, l’image a été prise à Odessa, à l’extérieur du Palais des syndicats, brûlé par les Nazis à Kiev, et la police représentée dans le tableau est de la police d’Ukraine.

Ennesima dimostrazione di come alcune organizzazioni formalmente a difesa dei diritti umani siano in realtà al soldo dell'imperialismo statunitense. Nella prima immagine un invito a protestare contro le politiche repressive di Putin è accompagnato da un'immagina che ritrae una donna disperata nei pressi di un cordone di poliziotti. L'accostamento dell'immagine al messaggio contro Putin fa pensare che la fotografia ritragga una coercizione della polizia della federazione russa. In realtà l'immagine è stata scattata ad Odessa, all'esterno del palazzo dei sindacati dato alle fiamme dai nazisti di Kiev e le forze di polizia ritratte nella foto sono appartenenti alla polizia Ucraina.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michel Gourmel 03/11/2014 18:11


 


Human Rights Watch HWR est l’un des principaux responsables de la guerre de Libye de 2011 qui a mis Al Qeda au
pouvoir


Rappel des mensonges du 20/02/2011, cause de la guerre de l’OTAN en Libye. C’est ce mensonge ressassé pendant plus de 15 jours par les médias
occidentaux qui a permis le vote de l’ONU contre la Libye ; aussitôt violé par l’OTAN pour faire la guerre.


Libye : L’Union africaine et divers gouvernements devraient exiger la fin immédiate de la répression meurtrière


 Selon les dernières informations recueillies par Human Rights Watch auprès de sources hospitalières, le 
nombre de manifestants tués depuis le 17 février dans cinq villes libyennes (Ajdabiya, Baida, Benghazi, Derna et Zawiya) s'élève désormais à au moins 233 personnes. L'Union africaine et tous les
pays africains, arabes et occidentaux qui entretiennent des relations avec la Libye devrait exhorter le gouvernement libyen à mettre fin immédiatement  aux homicides illégaux de manifestants, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui. Au moins 173 manifestants ont été tués au cours des trois derniers jours,
selon les témoignages recueillis par Human Rights Watch auprès de sources hospitalières et d'autres témoins. Selon divers témoignages, les forces de sécurité libyennes ont utilisé des mitrailleuses et tiré à balles réelles sur des manifestants
rassemblés à Benghazi, la deuxième ville du pays, le 19 février. Ces violences ont fait des dizaines de morts et de blessés, suscitant des préoccupations graves quant au recours injustifié et
illégal à la force par les autorités.


Le gouvernement a coupé l'accès à Internet dans tout le pays
et a arrêté de nombreux Libyens…


http://www.hrw.org/fr/news/2011/02/20/libye-l-union-africaine-et-divers-gouvernements-devraient-exiger-la-fin-imm-diate-


En fait, sur les photos de l’époque, il n’y avait que 3 péquins devant de la fumée de pneux brûlés. On a fait une guerre pour çà ! En fait, il fallait voler leur pétrole et installer Al
Qaeda dans tous le Sahel et au-delà, nos ex-colonies (Centrafrique, Cameroun, Niger, Mali, etc…)


HWR est plutôt le faux nez de la CIA et de sa conception des droit de l’homme !