Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Deux agents de déstabilisation des États-Unis : Nuland à Kiev, Tefft à Moscou

30 Juin 2014 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Impérialisme

Deux articles sur le blog de Danielle Bleitrach :

 

John F. Tefft, un ambassadeur offensif pour mener la guerre froide et plus si affinités avec opposants par Danielle Bleitrach

1-crimee-1980-urss-otan-cassini

Le Prochain Ambassadeur des Etats-Unis en Russie sera probablement John F. Tefft, qui était auparavant ambassadeur en Ukraine, en Géorgie et en Lituanie et qui a été chef adjoint de l’ambassade américaine à Moscou dans les années 1990 sous Bill Clinton. Un diplomate confirmé selon Washington, mais qui n’a pas grand chose à voir avec le respect de la convention de Vienne qui régit le rôle des ambassades… Lui c’est plutôt le grand déstabilisateur…

Tefft est un membre de la carrière du Senior Service extérieur, avec le grade de personnel de ministre conseiller. Il est entré au Service extérieur des États-Unis en 1972 et a été à Jérusalem, Budapest, Rome, Moscou, Vilnius et Tbilissi.

Le 30 septembre 2009, le Président Barack Obama avait nommé Tefft comme ambassadeur en Ukraine et il a été confirmé par le Sénat américain le 20 novembre 2009. Tefft est arrivé en Ukraine, le 2 décembre 2009 et le président Viktor Yushchenko a accepté Teffts informations comme Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire le 7 décembre 2009. L’Ambassadeur a exprimé l’espoir d’une coopération fructueuse. Tefft a prononcé son discours en ukrainien et a tout de suite, en collaboration avec madame Nuland ultérieurement chargée avec le brio que l’on sait des questions européennes, elle même liée au néo-conservateurs, mené une politique de soutien tout azimuth à l’opposition, qu’il s’agisse des homosexuels, des "femens", comme des néonazis ou des extrémistes tatars, y compris ceux liés à Al Qaida, Teft a soutenu toutes les forces "antirusses" qu’il pouvait trouver dans le pays, aidé en cela non seulement par la fondation Soros mais encore par les Polonais qui ont recyclé à cet effet les anciens de Solidarnosc. On a donné le "la" à la presse occidentale et même fait appel à BHL pour les grandes orgues de la compassion…

John F. Tefft est en effet un ennemi de la Russie, qui a servi comme ambassadeur en Lituanie, en Géorgie avant l’Ukraine et il a joué un rôle tout à fait actif dans l’invasion de l’Ossétie du Sud en Géorgie, aussi bien que dans la crise actuelle et la résurgence des forces fascistes en Ukraine. Il a soutenu partout les enragés de russophobie et les fanatiques de la diabolisation de la Russie, en Lituanie. C’est cet homme qui a été choisi pour être le prochain Ambassadeur des Etats-Unis en Russie. Tefft a été extrêmement actif et impliqué, et on peut dire instrumental pour amener les événements anti-russe dans les différents pays dans lesquels il a été en fonction.

Comme McFaul a échoué à organiser la déstabilisation de la Russie et l’éviction du président Putin, apparemment Obama a cherché un indvidu d’expérience. Ne pas oublier que Tefft commence sa carrière à l’ambassade américaine de Moscou dans les années 1990. C’est l’époque où est organisée la chute de l’URSS. On raconte qu’après avoir décidé à trois la fin de l’URSS, le président de la fédération de Russie, celui de l’Ukraine, celui de Biélorussie alors, tous les trois complètement bourrés selon l’anecdote , Eltsine président de la fédération de Russie aurait téléphoné en premier au représentant des Etats-Unis pour lui dire "c’est fait!" Mais ce qui ne souffre aucune contestation et qui a d’ailleurs recemment été confirmé par Poutine, c’est que les privatisations dans l’ex-Union soviétique ont été menées par la CIA.John Tefft a fait là aussi ses armes dans cette affaire et nul doute qu’il ait des connaissances dans le milieu des oligarques qui lui doit tout et que gêne les sanctions…

Ce qu’il faut mesurer c’est que malgré la propagande occidentale, la presse et la télévision sont très diverses, une bonne partie est au main de l’oligarchie qui en veut à Poutine, même s’il a fait la preuve de sa capacité à les tenir et donc en ce moment même, sont menées des campagnes contre la politique de Poutine qui reprennent les thèmes occidentaux ou au contraire le poussent à l’intervention.

John Tefft de partout en Ukraine mais aussi en Georgie a utilisé à plein le thème du droit des homosexuels pour que les campagnes en faveur des nationalistes russophobes, voir des néonazis locaux, soient teintées d’humanisme y compris par la calomnie sur la situation réelle. On se demande pourquoi ce parfait réactionnaire s’est pris de passion pour la gay pride?

Le prédecessur de monsieur Tefft a été rappelé d’ailleurs aux lendemains des jeux olympiques de Sotchi pour n’avoir pas su utiliser correctement la campagne de boycott de ces jeux. Le journal russe Kommersant, qui cite l’information, note également que cette décision de nommer un ambassadeur de combat contre Poutine a été assorti de remarques sur le fait que le gouvernement américain et Obama ne changerait pas de ligne et ne comptait pas rétablir des rapports amicaux tant que Poutine serait au pouvoir.

Comme john Tefft est passé maître dans l’art d’orchestrer les campagnes en occident tout en s’appuyant des des groupes dont il finance la dissidence, nul doute que les médias français auront comme d’habitude à coeur de contribuer aux bonnes oeuvres de la CIA en passant eux aussi au bassinet ou en se contentant du confrmisme des agence de presse…
Danielle Bleitrach

Read more: http://65.55.108.4/proxy.ashx?h=dS51RWOnxN1MAI9_Il5tZ-n8k3ooUT99&a=http%3A%2F%2Fvoiceofrussia.com%2Fnews%2F2014_04_21%2FJohn-F-Tefft-is-perfect-candidate-to-head-US-embassy-in-Moscow-McFaul-0020%2F

 
Poster un commentaire

Publié par le juin 30, 2014 dans actualités, Amérique

 

"Tante Sam" Nuland a donné ses ordres au parti des régions dans un langage de rapeur…

1-crimee-1980-urss-otan-cassini

Selon nos sources dans le parti des régions, lors d’une récente visite à Kiev Victoria Nuland a rencontré les restes des partis politiques au pouvoir. Comme le dit, un des articles "Tante Sam", cette harpie de nUnland dans un langage des plus crus auquel cette dame a habitué y compris les Européens leur a donné ses ordres.

les représentants du département d’Etat conviés avaient été presque tous des membres éminents etc.. Il était prévu que les résultats de la réunion seraient la réhabilitation des anciens partisans de Viktor Yanukovych par les américains mais l’ambiance n’a pas été à la fête.

Même ceux qui connaissent l’anglais du niveau secondaire des études, ont été surpris par l’abondance du vocabulaire utlisé habituellement dans le rap américain. Victoria Nuland a eu des mots, en comparaison desquels son célèbre "Fuck l’UE" relève de l’étiquette royale. Même le traducteur en fin de compte a décidé de réduire les réactions émotionnelles de sa déclaration, et l’expression «le régime de cette pute d’Ianoukovitch » est devenu un « régime criminel » . Et si Mikhail Chechetov et Aleksandr Yefremov réagissaient très calmement à ces affirmations vigoureuses du fonctionnaire américain, Ann Herman, rougissante, commençait à dessiner des gribouillis sur un bout de papier.

Le fonctionnaire de département d’état de haut niveau, en place, a recadré dès la première minute de son intervention les présents en disant qu’il ne serait toléré aucune critique de Petro Poroshenko, qu’il est là pour une longue période, pas de destabilisation. « Les États-Unis empêcheront strictement tout jeu politique en ce sens » a déclaré Nuland, l’expression "skrasiv" recouvre un autre mot digne d’un charretier.

Elle a également expliqué que cette réunion s’est tenue avec les représentants de « Euro-2012 », après quoi es raisons pour lesquelles Ioulia Tymochenko s’était subitement calmé, sont devenues plus claires.

« Si j’apprend que l’un d’entre vous a critiqué une initiative de votre Président, vous pouvez mettre une croix sur votre carrière politique, » a déclaré Nuland, en promettant que les fauteurs de trouble seraient l’objet de campagnes dans la presse ukrainien et étrangère et même l’objet de poursuites pénales.

Après le fouet, elle a sorti la carotte et a promis en cas de comportement constructif, Poroshenko serait convaincu de ne pas de tenir des élections législatives anticipées. "Si vous et votre groupe vous vous comportez convenablement, alors nous pouvons faire que ce Parlement reste jusqu’en 2015 ." Puis elle leur a donné l’équivalent de consignes de la part de la porte-parole du département d’état des États-Unis

"Tout d’abord l’ordre devra être imposé dans la région du sud-est et devront être détruit tous les terroristes et les militants, et alors seulement nous pouvons parler d’ une sorte de décentralisation et des droits des régions," a déclaré Nuland.

Il est significatif que la réunion s’est tenue dans une atmosphère de silence total au parti des régions. Se rendant compte qu’elle pouvait abandonner le bâton et détendre la peur des pauvres membres avant la fin de l’entrevue, Victoria Nuland alors tout à fait amicalement commenté son comportement: « J’ai utilisé le style informel de conversation, de préférence à celui habituel aux réunions avec les politiciens ukrainiens ».

http://izvestia.kiev.ua/article/69935

http://antifashist.com/item/tetka-sem-nadavala-opleuh-regionalam.html#ixzz35Y7tLoMd

Source

http://izvestia.kiev.ua/article/69935

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article