Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Des communistes au gouvernement après les élections législatives ?

25 Mai 2012 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ce qui ne peut plus durer au PCF

lu sur el diablo, avec contrariété ça va sans dire. Oh les vilains.

borvo-chassaigne

 

Le PCF n'exclut pas une participation au gouvernement que pourrait former Jean-Marc Ayrault après les législatives. Contrairement à Jean-Luc Mélenchon.

A chaque fois que les socialistes arrivent au pouvoir, la question se pose pour les communistes : doivent-ils participer ou non à un gouvernement ? Si le premier gouvernement de Jean-Marc Ayrault ne comprend aucune personnalité du PCF, il est possible que, à l'issue des élections législatives et du probable remaniement qui s'ensuivra, le sujet revienne sur la table. En effet, outre la non-reconduction de ministres qui pourraient être battus (une poignée d'entre eux sont menacés), quelques nominations à des postes de secrétaire d'Etat devraient avoir lieu. De quoi alimenter d'âpres discussions entre les communistes et leurs alliés du Parti de gauche, qui a soutenu la candidature de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle.

Tout au long de sa campagne, l'ex-candidat du « Front de gauche » a assuré que jamais il ne participerait à un gouvernement. Mais, au Parti communiste, rien n'est exclu. « Il faut attendre de connaître les résultats des législatives pour aborder cette question », expliquait le secrétaire national du PC, Pierre Laurent, au soir de la victoire de François Hollande. S'ils acceptaient, les communistes participeraient pour la troisième fois à un gouvernement de la V e République, après le passage de quatre ministres dans le gouvernement Mauroy en 1981 et la nomination de Marie-George Buffet et de Jean-Claude Gayssot dans celui de Lionel Jospin en 1997.

Un conseil national du PCF sur le sujet devrait se tenir le 18 juin, le lendemain du second tour, puis une conférence nationale extraordinaire le 20. A cette occasion, Pierre Laurent pourrait donner son avis, mais il ne devrait pas y avoir une directive globale. « Les choix individuels n'engageront que les individus », dit-on au PCF. Il se murmure que la sénatrice Nicole Borvo pourrait devenir secrétaire d'Etat à l'Aménagement du territoire et André Chassaigne secrétaire d'Etat aux Transports.

20 députés espérés

Si la réussite du PCF aux législatives devrait conditionner en partie sa participation au gouvernement, tout dépendra surtout du score du PS ! Jean-Marc Ayrault a-t-il un intérêt à ouvrir son gouvernement si le PS obtient une majorité absolue à l'Assemblée ? « La pluralité de la gauche est-elle plus efficace que son uniformité ? » s'amuse un membre du PCF.

Le secrétaire national du Parti communiste français, Pierre Laurent, espère faire élire au moins 20 députés. Le Parti de gauche quant à lui pourrait bien n'en avoir qu'un seul : Jean-Luc Mélenchon. « Le PCF s'est mobilisé pour que le Parti de gauche ait le moins d'élus possible, explique un fin connaisseur du parti. La question qui est posée en filigrane est celle de l'avenir du « Front de gauche » . Mais comment virer quelqu'un qui vous a fait passer de 1,93 % à 11 % ? »

Renaud CZARNES

 

Source : «  Les Echos »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

stoni 26/05/2012 21:41


tu as raison sam, on est passés pas loin ! c'est beau la technocratie ! la prochaine fois que je vois un travailleur qui ose se présenter en tête de liste aux législatives sur une liste front de
gauche, je préviens place colonel-fabien, qu'ils nous envoient Pierre Laurent ou Marie-George pour lui piquer sa place. manquerait plus que ça, tiens !


 

sam 82 26/05/2012 18:43


on allait quand même pas retomber dans l'ouvriérisme merde ! il s'en ait fallu de peu . mais bon l'honneur est sauf avec Mélenchon les ouvriers sont sauvé il connaît quand même mieux les
problèmes de la classe ouvrières que les ouvriers eux mêmes .  sam 82 .

stoni 26/05/2012 10:59


20 députés front de gauche espérés ? fort possible. mais grâce aux efforts de Jean-Luc Mélenchon au Pas de Calais, qui a "démocratiquement" piqué la candidature de Hervé Poly (chaudronnier), on
est au moins sûrs qu'il n'y pas aura un ouvrier de plus à l'assemblée nationale. Il y en avait déjà tellement jusqu'à présent ! ouf !