Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Déclaration de Michèle Picard, maire de Vénissieux et candidate à Vénissieux, concernant les prochaines élections municipales.

31 Octobre 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections

Déclaration de presse

MUNICIPALES 2014 : rassembler à gauche pour mener une politique de gauche !

Ci-après la déclaration de Michèle Picard, maire de Vénissieux et candidate à Vénissieux, concernant les prochaines élections municipales.

 

"Les élections municipales du 23 et 30 mars prochains vont se dérouler dans un contexte national très difficile pour la population. La crise et la politique d’austérité menée par le gouvernement n’ont cessé de dégrader les conditions de vie des habitants, entraînant un mécontentement important vis à vis du gouvernement. Les communes ne sont pas épargnées. Les restrictions budgétaires imposées par l’Etat sont de plus en plus insupportables, alors que dans le même temps, les besoins de nos concitoyens explosent, d’autant plus dans les villes populaires.

Dans cette situation, les villes communistes et les élus communistes sont des points d’appui importants pour les habitants. Nous menons des politiques volontaristes utiles et efficaces pour permettre à la population de « mieux vivre ». Les élus communistes défendent  des politiques à la fois solidaires et ambitieuses, des politiques qui répondent aux besoins et aux attentes de la population (développement des services publics, accès au logement en favorisant la mixité sociale, des politiques dynamiques en faveur de l’emploi, de l’insertion et de la formation, accès à la culture, au sport et au loisirs favorisé par des tarifs sociaux, du lien social et du vivre ensemble …). Pour conduire ces politiques utiles aux habitants, les budgets des collectivités sont indispensables. Les réduire c’est nuire gravement au  bien être de nos concitoyens et à la nécessaire cohésion sociale.

Plus que jamais, les habitants ont besoin d’élus de gauche qui leur sont utiles et efficaces dans leur quotidien. Les communes, avec leurs populations, doivent aussi pouvoir peser sur les choix qui sont faits au niveau de l’agglomération. L’agglomération doit donner toute sa place aux communes et à leurs habitants.

L’agglomération lyonnaise a connu ces dernières années un certain essor. Les élus communistes y ont contribué. Pour autant, des divergences existent sur un certain nombre de sujets (métropole, stade OL, hôpitaux lyonnais…) : elles méritent une meilleure prise en compte et une meilleure concertation avec la population. Le débat est nécessaire. En tant que Maire de la 3ème ville de l’agglomération et d’élue communiste, j’agis pour Vénissieux et ses habitants et pour l’ensemble de l’agglomération.

Aujourd’hui,

au vu de la situation sociale inquiétante, du mécontentement qui grandit vis à vis de la politique gouvernementale, le risque est grand de voir les populations se démobiliser, s’abstenir de voter, permettant ainsi à l’UMP de reconquérir de nombreuses communes et au Front national de faire un score élevé.

Dans ce contexte, le rassemblement des forces de gauche autour d’une politique à gauche est essentiel. Candidate à Vénissieux, j’appelle sur la ville à un large rassemblement des forces de gauche autour d’un projet partagé avec les Vénissians. J’appelle à créer, partout où c’est possible, les conditions d’un large rassemblement, dès le 1er tour, de toutes les forces de gauche, pour défendre une politique solidaire et ambitieuse en faveur des populations."

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article