Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

déclaration de André Gerin à propos de la demande de démission du Président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer.

29 Septembre 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Positions


http://img.over-blog.com/300x450/1/11/38/27/IMAGES-3/le_dernier_stalinien_du_rhone.jpg

 

Les groupes de l’opposition de gauche à l’Assemblée nationale ont publié, dans Le Monde daté d’aujourd’hui, une tribune réclamant la démission de Bernard Accoyer de son poste de Président

Je le dis comme je le pense : cette initiative me semble dérisoire. Elle constitue même une sorte de diversion au regard des graves préoccupations des français et des nouvelles menaces qui pèsent sur eux.

En dix huit mois, la France a perdu 780 000 emplois essentiellement industriels à coups de délocalisations et de plans sociaux.

L’INSEE vient de relever qu’en 2008, près de 8 millions de nos concitoyens, soit 13 % de la population, vivaient sous le seuil de pauvreté avec moins de 773 € par mois. C’est évidemment pire encore en 2010.

Le gouvernement s’apprête à faire voter par le parlement un plan de super-austérité qui visera tout particulièrement les couches dites « moyennes », tandis que les plus riches, les privilégiés de la bourse et de la fortune continueront à bénéficier du bouclier fiscal et des multiples exonérations et cadeaux qui leur sont consentis.

Après les milliards distribués généreusement aux banques incendiaires, c’est un budget de classe que l’on impose à notre peuple. Pour lui, c’est du sang et des larmes.

Voilà contre quoi ces parlementaires de gauche doivent se mobiliser pour faire entendre dans l’hémicycle la colère, l’exaspération populaire qui s’enfle et montre, propositions concrètes à l’appui, que nous pouvons refuser le capitalisme ravageur qui détruit, mesure après mesure, le pacte social français, les avancées de civilisation du XXème siècle.

N’attendons pas du Président de l’Assemblée nationale qu’il relaie autre chose que la politique de Nicolas Sarkozy, qu’il redonne au pouvoir législatif cette place que l’exécutif leur dénie. Le laisser penser serait illusoire. La Vème République est un système archaïque et pervers. L’élection du Président de la République au suffrage universel est anti-démocratique.

Soyons plus que jamais les porte-parole du mouvement social et de ses exigences, pour construire des résistances et une nouvelle société.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

sam 82 01/10/2010 11:27



oui vraiment dérisoire , qui plus est met en exergue l'impuissance politique de ces groupes de gauche , et plus particulièrement du PCF a opposé une alternative politique , en phase avec le
mouvement social . on voudrait amplifier l'idée de fatalisme qu'on ne s'y prendrais pas autrement . sam 82 .



Laurent Dycha 29/09/2010 23:11



J'adore ta façon d'aller droit au but ! Mais si nous sommes pauvres de leur papier monnaie créé sur la dette, nous sommes riches de notre force de travail.


La révolution, nous allons la faire avec les lois existantes. Des lois de gauches et de droites n'est-ce pas finalement succulent ?


Amitiés fraternelles à toi André, c'est bon que tu existes !