Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Déclaration CGT du site de Florange et environs

2 Mars 2012 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Journal des luttes

 

http://partisocialistemetz.files.wordpress.com/2011/09/florange-hf.jpgToujours rien de concret quant au redémarrage de la filière liquide et de l’étamage 2 !


 

Le président de la République a fait par l’intermédiaire d’un communiqué de presse des annonces concernant des investissements et le redémarrage de la filière liquide au 2ème semestre. Tout d’abord, ces annonces sont le résultat de la mobilisation des salariés et des Organisations Syndicales et bien sur d’une opération électoraliste. La CGT tient à rappeler qu’une partie de ces investissements étaient déjà prévus dans le cadre de l’acceptation du chômage partiel (APLD) par les pouvoirs publics. De plus les investissements sur la cokerie étaient déjà à l’étude, ceux-ci sont indispensables pour continuer à alimenter le site de Dunkerque et assurer la sécurité du site sachant que cette installation est classée Seveso 2.

Pour mémoire, cette installation fonctionne normalement et n’est pas liée à l’arrêt de la filière liquide. Nous avons toujours en mémoire les promesses non tenues du président de la république à Gandrange avec à la clé, la fermeture de l’aciérie de ce site. Les sidérurgistes n’ont pas seulement besoin d’annonces mais surtout d’actes. L’avenir de Florange passe par le redémarrage immédiat de notre filière liquide et de l’Etamage. Ce ne sont pas les commandes qui manquent puisque le groupe reconnaît refuser celles qu’il juge insuffisamment rentables. De plus il a annoncé qu’il allait acheter 60 000T de brames à Seversthal pour alimenter Brême et Gand. Ce dont nous avons besoin, ce sont des investissements aussi bien sur la recherche et développement que sur l’ensemble de nos installations des HFX aux Usines à Froid.

Les profits existent au sein d’Arcelor Mittal (2,3MDS) la priorité doit être investie pour l’avenir avec au cœur de l’économie, l’humain d’abord. Alors que Mittal va verser aux actionnaires 53% des bénéfices nets en 2011 au lieu des 46% en 2010 en dividendes.

La CGT ne laissera pas le débat sur la politique industrielle exclusivement au patronat et au gouvernement. Les salariés qui contribuent à la création de richesses doivent avoir leurs mots à dire et être force de proposition.

C’est dans cet esprit que la CGT va organiser une journée d’action sur l’industrie le 22 mars 2012 à Florange

avec à l’ordre du jour la défense de la sidérurgie en France et en Lorraine. Pour la CGT, la défense de l’industrie s’inscrit dans le cadre de la défense de la filière Sidérurgie automobile.

 

La section du Parti communiste français du Jarnisy s’associera à cette journée de lutte

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article