Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Débat dans la CGT : L'Union Départementale CGT de Seine-et-Marne s'adresse à la direction confédérale de la CGT

6 Décembre 2014 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Syndicalisme en débat

Lu sur PCF Bassin :

blog-logo01

ADRESSE de la Commission Exécutive de L’Union Départemantale CGT de Seine-et-Marne
AUX ORGANISATIONS du Comité Confédéral National, Bureau Confédéral, Commission Exécutive Confédérale et Commission Financière Confédérale

Chers(es) Camarades,

Profondément choqués par les révélations récentes de la presse, les membres de la Commission Exécutive réunie le 12 novembre dernier ont pris la décision d’alerter la Direction Confédérale sur ce qui leur apparait comme des dérives dangereuses pour la CGT. Plus que jamais, dans le contexte politico-économique défavorable aux salariés où les exigences du Medef mises en œuvre par le Gouvernement entrainent un recul social sans précédent, le besoin d’une CGT forte avec des militants à l’offensive est plus que jamais indispensable pour le monde du travail.
 
Pour autant, la Commission Exécutive de l’UD GCT 77 s’indigne que de telles sommes aient été investies à fonds perdus et note le caractère démesuré de ces dépenses.
 
L’affaire de « l’appartement » n’est que le révélateur de dysfonctionnements internes qui touchent certes les questions financières mais aussi notre capacité de débattre, de décider, d’agir collectivement et d’impulser l’action collective pour gagner le progrès social, ce qui implique un débat sur la stratégie de lutte ainsi que la question de l’unité syndicale.
 
De ce contexte, il ne peut qu’émerger de la Direction Confédérale des décisions équivoques qui sèment le doute parmi les militants de la CGT.
 
Ainsi la décision du Bureau Confédéral du 3 novembre dernier, concernant l’avenir des Prud’hommes (laissant entendre que la CGT abandonnerait les élections), n’est pas de nature à favoriser les actions, déjà bien difficile à impulser.

La question des seuils sociaux et des propositions CGT portées dans le cadre de la négociation sur le dialogue social questionne sur deux points :

-Les propositions portées ne s’opposent-elles pas aux décisions des congrès précédents qui portent la nécessité d’organiser les salariés à l’entreprise (ou à défaut au plus près), avec les moyens d’intervention que représentent les institutions représentatives du personnel ?
-Qui a validé la feuille de route et le contenu revendicatif de cette négociation ?
Le CCN n’avait-il pas la compétence ? 
La CGT est dans la tourmente depuis la préparation du 50ème congrès et la situation actuelle met en évidence une perte de valeurs CGT, de savoir faire et de respect des règles de vie.
Le déni n’est pas acceptable, l’heure est à la prise de responsabilités collective.

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles !
La Commission Exécutive de l’Union Départementale CGT 77 demande conformément à l’article 28 des statuts confédéraux, que soit organisé un CCN extraordinaire, avant celui de février 2015.

L’ordre du jour pourrait être :

- Définir la date du prochain congrès confédéral
- Décision d’une commission extraordinaire du CCN visant notamment à :
- Identifier les dysfonctionnements qui ont permis de telles dérives,
- Réaffirmer les rôles du BC, de la CEC et du CCN, ainsi que les liens nécessaires au  fonctionnement démocratique de la CGT
- Construire des propositions de règles de vie permettant l’exercice d’un  syndicalisme démocratique, de masse et de classe.

Le syndicalisme étant une construction humaine, il est naturel que des doutes, des questionnements émergent.

Seul le débat en toute transparence permettra de les surmonter.

C’est parce que la confiance n’exclut pas le contrôle que nous ne doutons pas que notre demande sera prise en compte.

La Commission Exécutive de l’UD CGT 77

le 4 décembre 2014
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michel Gourmel 07/12/2014 12:40


CGT. La coïncidence n’est pas fortuite ! Le paon a 3 casseroles au cul.


Elles datent toutes de sa prise de fonction Le 22 mars 2013. Mais les médias de la pensé unique, dont le Canard Enchaîné ont attendu 15 jours avant les élections pour tirer dessus, pour faire un
maximum de mal à la CGT.


De plus ils ont fait un sondage d’opinion dans la foulée, pour mesurer le mal qu’ils avaient fait, sous prétexte de connaître la pensée profonde des français ; en fait c’est l’influence de
leurs médias qu’ils ont mesuré.


* L’appartement qui n’appartient pas à la CGT : les travaux de 105 000 €s


* Le bureau 62.000 €


* Le « parachute doré » 30.000 € de son ancien syndicat ? ! CGT Normandie


N.B. : Un parachute doré du MEDEF, c’est 3 millions à 30 millions € : 100 à 1000 fois « Lepaon » ; mais ce n’est pas une raison. Honnêtement et qu’il n’aurait pas dû accepter.


La pensé unique est en guerre contre la CGT.


Jamais Bernard Thibault qui a été Secrétaire Général de 1999 à 2013, n’a jamais été contesté par les médias de la pensé unique, il n’a jamais fait l’objet d’aucune campagne de dénigrement. Il
faut dire qu’il a suivit la politique de la CFDT au niveau national et international ; que ce soit sur le soutien à l’UE et ses traités scélérats, ou aux guerres coloniales de la France. La
ligne de Thierry Lepaon était moins à droite ; c’est pour cela que la presse à ouvert la chasse. Cela ne l’absout pas, mais cela explique la guerre actuelle.