Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Danielle Bleitrach : son témoignage Vénissieux, ne pas laisser le soutien du Donbass à l'extrême droite

6 Juillet 2014 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ukraine

Par Danielle Bleitrach sur son blog :


La pourriture d’extrême-droite faute du combat de communistes

 

4-sebastopol-marine-russe-cassini
Nous avons eu pendant quelques temps un combat dans lequel les communistes pouvaient se reconnaître, un combat pour la paix, pour le droit des peuples, ce combat c'est celui que nous avons rencontré en Ukraine, en Crimée... mais désormais, la France est ainsi faite que faute de communistes, l'extrême-droite intervient partout un simulacre pour dévoyer les combats. Ce qui s'est passé pour tout le Moye Orient et pour la Palestine en particulier est en train de se passer pour le Donbass et pour la malheureuse Ukraine, en France du moins. Des aventuriers d'extrême-droite, de vrais fascistes tentent de dévoyer cette bataille contre l'impérialisme et le capitalisme.

Les amis que j'ai rencontré à Vénissieux, une salle pleine de gens progressistes, communistes ou simplement véritablement démocrates, montre à quel point notre peuple peut répondre à une véritable mobilisation pour la paix et pas à des aventuriers, racistes, d'extrême-droite... Ce soir là nous étions conscient de ce qui se jouait dans le Donbass où des ouvriers, des mineurs, gorgés d'humiliation et d'injustice avaient dit NON au fascisme imposé par les dirigeants Américains y compris au peuple américain, ici comme partout ailleurs dans des pays dévastés par la guerre et l'exploitation. La conscience était forte que ce qui se jouait en Europe était quelque chose d'aussi important que la lutte des républicains espagnols en leur temps.

Conscience du drame vécu par une population, des dirigeants capables de tuer une population civile, de la viser en priorité, parce qu'ils sont devenus les marionnettes de l'impérialisme, de son chaos pour maintenir l'exploitation. Si la comparaison avec les républicains espagnols surgit c'est parce qu'un pouvoir né d'un putsch dominé par les fascistes à été imposé au peuple ukrainien qui s'est révolté et refuse dans son immense majorité ce mélange d'oligarque et de néo-nazis. Parce que c'est en Europe, une Europe déchirée par la crise dans laquelle tout est fait pour faire monter les forces fascistes, que désormais on est confronté à cette violence, on tue avec la complicité de nos médias. L'Europe est allé chercher son propre destin en Ukraine, comme jadis elle l'avait cherché en Espagne. Le fascisme nait quand le capitalisme n'a pas d'autre moyen d'imposer son exploitation et le bellicisme, la guerre comme projet ultime.

Il suffit de discuter avec le peuple français pour que l'on sente l'inquiétude palpable : "où tout cela nous mène-t-il ? Pourquoi veulent-ils attaquer la Russie ? N'y a-t-il pas assez de problèmes ici? Cela rapporte seulement aux marchands de canon...

Comment face à de telles questions, aussi fondamentales sur l'avenir de l'Europe, du monde, d'une situation qui se dégrade tous les jours, le capitalisme va-t-il promouvoir le fascisme ici aussi, y compris dans les luttes? par abandon, par retrait individualiste mais aussi par dévoiement de ces luttes, en adoptant une caricature raciste qui divise les peuples.

Nous avons l'habitude désormais de ces dévoiements, certains pensent que je vois du fascisme partout, malheureusement c'est un fait et le combat pour un changement de société doit en tenir compte. Pour ma part je refuse les compromissions avec des gens qui choisissent la mort, la violence, la répression des individus et la réaction, je crois que notre combat a besoin de cette clarté, en tous les cas le mien n'a jamais accepté la moindre compromission avec la réaction.Par exemple, je n'appartiens plus au groupe anti-maïdan celui-ci a en effet été pris par les amis de Thierry Meyssan, du réseau Voltaire.. c'est-à-dire les amis de Soral et autre Dieudonné... des menteurs professionnels... des gens qui comme Allain jules et autres malades vous abreuvent de bulletins militaires... Tous plus fantaisistes les uns que les autres... J'ai toujours refusé de cohabiter avec des gens qui ont pour première tâche de semer la confusion...Est-ce qu'il faut demeurer à leurs côtés sous prétexte que nous serions déjà peu nombreux? Je ne le crois, en tous les cas personnellement je ne le pourrais pas et si je m'engage vous pouvez être assurée que ce ne sera jamais dans la tolérance de ce genre de chose.

Il est difficile cependant dans la situation française d'y échapper. Vous avez l'effet extrême-droite et malheureusement les peuples sont pris dans ces faux enjeux.. cela tient moins à la force de l'extrême-droit, qu'à la trahison de la gauche, les socialistes d'abord mais aussi la faiblesse des communistes. Tout cela détermine un retrait individualiste. Et l'extrême-droite devient forte de tous ces abandons sans pour autant représenter une véritable émanation de la population française.

La France est désormais ainsi faite qu'il n'existe pas un combat qui dans ce pays ne soit pas dévoyé par l'extrême-droite... Mais j'affirme que ces gens là ne reflètent pas la réalité du combat qui a lieu en Ukraine... Ni l'opinion française. c'est la France telle qu'elle est en train de devenir faute de communistes, faute de progressistes même. Pourtant c'est du retrait de chacun que se nourrit le fascisme sous toutes ses formes plutôt que d'une adhésion véritable.

Il n'y a qu'une lutte celle pour la paix, la seule dont les peuples ne soient pas dupes...

Est-ce que nous avons la force de lutter à la fois contre l'impérialisme, le capital et la paix, dans le même temps de dénoncer l'emprise de l'extrême-droite dans ces mouvements, le combat a été perdu pour les Palestiniens, ou du moins il paraît l'être temporairement, faute de perspectives vraiment politique, alors que n'apparaissent plus que les haines raciales au point de se féliciter de la mort d'enfants de part et d'autres. Est-ce que partout le combat pour la paix, le progrès social sera ainsi dévoyé? La tentation du repli est grande mais il faudra bien affronter cette situation et dégager nos combats de ce danger mortel.

Il reste encore et plus que jamais le combat pour les enfants du Donbass et contre le fascisme, il est plus urgent que jamais, tout est fait pour nous en détourner.

Danielle Bleitrach

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
<br /> Ukraine : L'armée de Kiev, avec l'appui tacite de l'Occident, massacre la population des villages du Dombass (photos et vidéo)<br /> <br /> <br /> Le Courrier de Russie Bombardement du village Louganskaïa dans l’Est de l’Ukraine Mercredi 2 juillet à 11 heures du matin, une attaque aérienne a eu lieu dans la commune de Louganskaïa, près de…<br /> <br /> <br /> Pour lire la suite cliquez ici<br />
Répondre