Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Conférence fédérale : Mélenchon n'est pas (encore) candidat du PCF

5 Juin 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections

Contrairement à ce que publie "Le Post" : lire l'article complet

 

"Si la candidature de Mélenchon à la présidentielle du Front de gauche faisait peu de doute, elle vient d'être officialisée par le vote des délégués communistes.

Les 800 délégués communistes réunis ce week-end à Montreuil (de vendredi à dimanche) pour une Conférence nationale ont validé avec 63.6% la candidature de Mélenchon pour la présidentielle.

La candidature de Mélenchon en 2012 devra toutefois être soumise au vote des militants communistes du 16 au 18 juin, indique 20 Minutes.

Si Jean-Luc Mélenchon est désigné candidat, ce sera la première fois depuis 1974 que le PCF n'aura pas de candidat à l'élection présidentielle.

Cet accord avec Jean-Luc Mélenchon résulte d'une semaine de négociation entre les membres du PCF et du Parti de gauche... etc."

 

Cette dépèche est un tissu d'incohérence et de contradictions. Cette candidature "officialisée, "validée", qu'ils disent, est en fait proposée par la résolution et non encore choisie. Pour ça il faudra attendre le vote de tous les communistes dont le choix est loin d'être acquis. La direction a du accepter un bulletin où la candidature Chassaigne est proposée à égalité. Malgré ces concessions, 36% des délégués ont refusé la résolution de la direction. L'existence d'une aussi  forte minorité en opposition à la ligne de la direction, sur une question aussi importante, est exceptionnelle au PCF.


André Gerin a retiré sa candidature au profit de Chassaigne. Quant à Dang Tran il continue ses tentatives pathétiques de sabotage de l'opposition au PCF en maintenant la sienne.


Ce résultat est une bonne surprise pour tous ceux qui veulent un PCF de classe et de masse. En effet, contrairement à ce que proclamme la résolution votée, il n'y a pratiquement pas eu de débat public au sein du parti sur la question des candidatures, et encore moins dans "l'Humanité". Ainsi à Paris nous avons du organiser nous-mêmes (Réseau faire vivre et renforcer le PCF, Paris Nord Est et Seine Saint Denis) le débat avec Chassaigne et Gerin.


Il faudra être très vigilant sur la régularité du vote et exiger un traitement équitable des deux candidats sérieux dans l'Humanité.

 

PS la présentation par l'express est plus conforme à la réalité : lire ici l'article complet"

"Alors que ce n'était pas prévu initialement, la conférence nationale a proposé que le bulletin de vote comporte les noms des autres candidats déclarés, soit trois au total: l'ex-socialiste Jean-Luc Mélenchon, le député du Puy-de-Dôme André Chassaigne et le responsable d'une section parisienne, Emmanuel Dang Tran. Des primaires qui ne disent pas leur nom.

Le principe de faire figurer sur le bulletin de vote plusieurs candidats a recueilli 79,91% des voix contre 20,09%.

"Nous sommes attachés à ce que chaque communiste puisse s'exprimer avec l'ensemble des options qui ont été portées dans le débat. Le bulletin de vote comportera donc toutes les candidatures déclarées et leurs motivations", explique le texte de la résolution adoptée.

Un quatrième candidat, André Gerin, député PCF du Rhône, a annoncé dimanche qu'il retirait sa candidature, peu avant un vote des délégués.

GQ 5 juin 2011

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Eric RUIZ 06/06/2011 10:01



La supplique à André Gérin était effectivement à la fois pathétique et désespérée. Si André Gérin avait encore des doutes sur la justesse de son retrait, cette demande a dû le conforter dans son
choix.


Mélanchon n'est pas encore le candidat désigné par les communistes, n'en déplaise aux vautours médiatiques qui enterrent le PCF depuis plus de vingt ans désormais !



GQ 06/06/2011 09:27



Deux anecdotes : Mélenchon a annulé son déplacement à Montreuil hier. Et la salle de la conférence fédérale a eu droit au spectacle comique d'une tribune suppliant André Gerin de maintenir sa
candidature !