Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Comment la "communauté internationale" truque les élections en Haïti

11 Décembre 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Impérialisme

 Par Isabel McDonald sur changement de société

Jean-Bertrand Aristide

Source : Green Left Weekly

Traduit de l’anglais par Marc Harpon pour Changement de Société

L’élection du 28 novembre en Haïti a été entachée d’une fraude massive. En dépit d’un appel à annuler le scrutin lancé par tous les principaux candidats à l’exclusion d’un seul, des fonctionnaires du Conseil de Sécurité de l’ONU de même que des Etats-Unis, du Canada et d’Europe expriment leur satisfaction à propos des résultats et pressent la commission électorale du pays d’accélérer la préparation du second tour de janvier.

Avant même la fermeture des bureaux de vote dimanche après-midi, 12 des 18 candidats à la présidence ont publié une déclaration appelant à l’annulation du vote du fait de ce que Mirlande Manigat, une candidate et ancienne première dame d’Haïti, bien placée dans les sondages, a critiqué comme une « fraude massive » et des irrégularités « inacceptables » dans les élections.

En fait, élection n’est peut-être pas le terme les plus précis pour le scrutin du 28 novembre. Le conseil électoral choisi par le parti au pouvoir a interdit la participation du parti politique le plus populaire d’Haïti, Fanmi Lavalas (FL).

Le chef de FL, Jean-Bertrand Aristide, qui a été élu président en 2000, a été en exil en Afrique depuis 2004, année où il a été renversé par un coup d’Etat soutenu par les Etats-Unis, le Canada et la France et a été averti, suivant les termes de l’ancien Secrétaire d’Etat à la Défense étasunien, Donald Rumsfeld, qu’il ne devait pas « revenir dans l’hémisphère ».

lire la suite ici : Élection haïtienne : exclusion de Fanmi Lavalas et choléra Par Isabel McDonald

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laurent Dycha 11/12/2010 18:44



Et si la population n'est pas d'accord, comme USA, viennent alors à la rescousse les machines à voter et le voté électronique, contesté par tous les informatitien parce que trop facilement
falsifiable. Il est peut-être temps de créer aussi de la conscience sur ce problème non ?