Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Chassaigne, Mélenchon, ou un autre candidat ... comment désigner celui du PCF selon les statuts

9 Janvier 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections

Suite à la conférence des animateurs de section  du 8 janvier 2011, et dans la perspective des désignations de candidats qui vont avoir lieu d'ici juin 2011 au PCF, nous republions ces extraits des statuts du parti dont tous les communistes doivent s'imprégner pour empêcher les improvisations antidémocratiques de l'appareil. Notons déjà que le congrès statutaire de juin 2011 annoncé comme étant le moment de de ces choix a été unilatéralement (et arbitrairement) reporté à la fin 2012.

 

Extraits des statuts : notons que les communistes devront choisir leur candidat dans un vote à bulletin secret. Ce qui signifie en clair qu'ils doivent disposer, après un débat contradictoire et rtransparent, d'un bulletin de vote portant les noms "Mélanchon", "Chassaigne", et/ou d'autres candidats.


18 Les candidatures

La décision de présenter au nom du Parti ou de soutenir des candidat-e-s aux différentes élections est prise par les adhérent-e-s.

 

18.1. Les propositions de candidatures, après appel à candidature, peuvent émaner des assemblées générales et des instances départementales et nationales comme être présentées dans le Parti à titre individuel. Tous, toutes les adhérent-e-s habitant sur le territoire concerné par l'élection sont informé-e-s de toutes les candidatures.

 

18.2. Les communistes élaborent les projets de candidatures dans l’instance correspondant à la circonscription électorale concernée en liaison avec les instances qu’elle regroupe :

-       assemblée générale des communistes résidant dans la commune pour les élections du conseil municipal, ou dans les communes concernées pour les structures intercommunales et les conseils d’arrondissements et de secteurs,

-       conseil départemental pour les élections cantonales, législatives et sénatoriales ainsi qu’au Conseil de Paris,

-       conférence régionale pour l’élection régionale,

-       conseil national pour les listes aux élections européennes,

-       conférence nationale pour l’élection présidentielle.

Au-delà de la stricte application de la loi, les communistes respectent la parité femmes-hommes pour l’élection des conseillers généraux et des conseillères générales. Ils, elles s’attachent au respect de cette parité dans tous les exécutifs –municipaux, départementaux, régionaux-. Ils, elles veillent à limiter le cumul des mandats et à favoriser la rotation et  la présentation de candidat-e-s jeunes.

 

18.3. Dans l’instance concernée, le bulletin de vote présentant le projet de candidatures est adopté par les adhérent-e-s ou leurs délégué-e-s. Tous les efforts sont faits pour aboutir à un projet de candidatures où se retrouve la très grande majorité des adhérent-e-s ou de leurs délégué-e-s. Malgré cela, si d’autres candidatures sont maintenues, elles sont également soumises au vote. Celles qui reçoivent le plus de voix sont retenues. Les adhérent-e-s de la circonscription électorale concernée se prononcent alors individuellement, directement, à bulletin secret, sur le projet de candidatures. Il est définitivement adopté s’il recueille une majorité des suffrages exprimés.

Au bout de ce processus, seules  les candidatures ainsi désignées sont celles qui peuvent se prévaloir de l’investiture du Parti. En cas de maintien d’un-e autre candidat-e, les instances du Parti concernées peuvent suspendre les droits de cet adhérent, de cette adhérente.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Eric RUIZ 14/01/2011 14:41



Juste un petit rectificatif : l'adresse aux communistes est disponible dès la page d'accueil du site national.


Fraternellement,



GQ 14/01/2011 14:15



D'après la secrétaire de section du XXème, la conférence de juin va produitre une proposition de candidature unique (Mélenchon, Chassaigne, Gérin, ou un autre) qui sera à ratifier sur un bulletin
à cocher sur "oui" ou sur "non". Il n'y aura donc pas de vote entre candidats à la candidature, contrairement à ce que laisse penser le libellé de l'adresse publié dans "CommunisteS" et
introuvabke sur le net, c'est la conférence qui décidera. Certains camarades pensent que cette conférence "au vu des critères de choix du candidat prévu par le congrès" ne peut que choisir
Chassaigne. Je n'en suis pas convaincu.