Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Boycott des élections européennes : réponse à l'objection 5.- « Le combat est désormais essentiellement médiatique, seuls les députés ont accès aux médias ... »

1 Février 2014 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #l'Europe impérialiste et capitaliste

Sur le site du M'PEP

5.- « Le combat est désormais essentiellement médiatique, et de toutes les forces anticapitalistes, seuls les députés élus arrivent à avoir un accès aux médias de masse afin de mener le combat. Il est donc plus essentiel que jamais d’avoir des députés, européens et nationaux, qui représentent ce courant »

Résumé

La plupart des partis et mouvements politiques ont entériné l’abandon de la souveraineté nationale. Ils ont donc renoncé à toute possibilité institutionnelle d’un rapport de force efficace. Le fait même de ne voir dans le rôle d’un député que l’opportunité d’avoir accès aux médias est le signe évident de l’état de pourrissement démocratique dans lequel nous nous trouvons. Au lieu de voir cette grave involution comme une fatalité, il faut lutter contre l’illégalité et l’illégitimité de l’abandon de la souveraineté nationale, l’illégitimité des institutions européennes. Afin de rendre au combat politique son efficacité et son sens, il faut donc lutter pour la restauration urgente de la souveraineté populaire et nationale et la sortie unilatérale de toutes les institutions néolibérales, à commencer par l’UE et évidemment l’euro. Et évidemment, il ne faut pas cautionner par un vote son institution soi-disant parlementaire. Boycott !


Développement


La situation actuelle, qui, de fait, ne permet plus de véritables rapports de force démocratiques, et ne laisse plus à ceux qui veulent défendre les intérêts structurels des classes populaires que de très rares possibilités de témoignages dans ce que veulent bien leur concéder les médias, n’est pas tombée du ciel, et n’a rien d’une fatalité. Elle découle essentiellement du fait que les partis et les mouvements politiques ont tous acté et entériné l’abandon de la souveraineté nationale, supprimant ainsi les possibilités institutionnelles d’un rapport de force efficace. Le fait même de ne voir dans le rôle d’un député que la possibilité d’avoir accès aux médias est le signe évident de l’état de pourrissement démocratique dans lequel nous nous trouvons. Voir cette situation, contingente et réversible, comme une fatalité, tout en proposant de cautionner par une participation électorale une des institutions responsables de ce scandale démocratique, fait entièrement partie du problème.


Car au lieu d’entériner un tel état de fait, et d’acter que désormais nous renonçons à la démocratie, il faut au contraire revenir sur ce qui a permis une telle situation délétère. Et donc lutter pour tenter ce qui pour l’instant n’a hélas encore jamais été tenté par un parti politique ayant pignon sur rue et bénéficiant d’une réelle visibilité médiatique : affirmer haut et fort l’illégalité et l’illégitimité de l’abandon de la souveraineté nationale, l’illégitimité des institutions européennes, la nécessité et l’urgence de restaurer la souveraineté nationale et la sortie unilatérale de toutes les institutions néolibérales, à commencer par l’UE et évidemment l’euro.


Des députés qui ne représentent pas la souveraineté nationale, non seulement ne servent à rien, mais de plus participent activement à cet état de fait, et le cautionnent. On ne peut à la fois cautionner un système en y participant, et le dénoncer, il faut choisir. Des députés européens qui militeraient pour la sortie des institutions européennes, n’auraient aucun effet (ce qui est routinier pour un député européen), puisqu’une sortie de cet ordre institutionnel ne saurait être réalisée par le biais de ce vrai-faux parlement. Seule une sortie unilatérale procédant d’une décision souveraine nationale en a le pouvoir et la légitimité, et les conditions de possibilité. Des députés européens, quel que soit leur bord politique, ne feraient que mettre de la confusion dans cette nécessaire prise de conscience, sans rien obtenir en retour.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article