Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Blague bulgare

22 Avril 2020 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #l'Europe impérialiste et capitaliste, #Europe de l'Est, #Front historique, #Economie

Blague bulgare

Une étude sociologique approfondie sur " la Bulgarie, avant et après le tsunami capitaliste", étudiée à travers les représentations, les récits, et la mémoire populaire, traduite de l'américain, a été publiée sur RC : La Bulgarie, avant et après, dans la perception des générations qui vécurent le tsunami capitaliste

extrait :

Il y a une blague populaire bulgare qui circule à propos d'une femme qui se réveille pendant la nuit et court dans toute la maison, regardant dans l’armoire à pharmacie, le réfrigérateur et enfin à travers la fenêtre donnant sur la rue. Soulagée, elle se remet au lit. Son mari lui demande "Qu’est ce qui ne va pas?" "J’ai fait un terrible cauchemar," dit-elle. "J’ai rêvé que nous pouvions nous payer des médicaments, que le réfrigérateur était complètement rempli et que les rues étaient sûres et propres. "Mais comment cela peut-il être un cauchemar?" demande le mari. La femme secoue la tête, "Je pensais que les communistes étaient revenus au pouvoir.” [6]

 


[6] Maria Todorova, "From Utopia to Propaganda and Back," dans Todorova and Zsuzsa Gille, eds., Post-Communist Nostalgia (Oxford 2010) 1-13.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Face book n'aime pas l'humour bulgare : censuré
Répondre
G

les pénuries dans le bloc de l'est provoquaient la floraisons de blagues anticommunistes, que l'on appelai "Radio Erivan"; mais la misère sans fond qui a suivit la transition au capitalisme n'a
donné envie de rire à personne.
Répondre
G

traduction instantanée en ukrainien !
Répondre
G

la suite promise :



La Bulgarie, avant et après, dans la perception des générations qui vécurent le
tsunami capitaliste

Répondre
G

Un extrait de l'étude sera publié dans le numéro  2 de  la revue Unir les Communistes, qui sortira fin février ou début mars. Prix au numéro fixé désormais à 3 euro 50, abonnement (4
numéros) 12 euros. Ceux qui se sont abonnés au tarif initial de 16 euros recevront un numéro supplémentaire. Les chèques reçus seront bientôt encaissés, patience !


Ceux qui veulent diffuser la revue peuvent en commander 10 exemplaires ou plus au prix de 2 euros l'unité, et conserver la marge.


Demandes et chèques à adresser à Unir les Communistes, c/o Pascal Brula, 5 rue des Farges, 69005 Lyon. Indiquer clairement l'adresse d'envoi.
Répondre