Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Balayer le terrorisme, et balayer nos gouvernants qui l'utilisent

30 Novembre 2015 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #GQ, #Répression, #Impérialisme

Balayer le terrorisme, et balayer nos gouvernants qui l'utilisent

Et pas grand chose à ajouter à ce que j'écrivais le soir des assassinats du 7 janvier , avant les assassinats antisémites du 9 ! le Treize Novembre et le 22 mars confirment entièrement cette analyse critique du soi-disant "esprit du onze janvier" que tout le monde a oublié du reste.

Texte du 7 janvier :

Le massacre de la rédaction de Charlie Hebdo suscite l’horreur et la répulsion envers ses auteurs, quelqu’ils soient. Il est très probable qu’ils se recrutent dans la galaxie du fascisme vert qui ensanglante l’Irak et la Syrie depuis de longues années. Certes on ne sait rien de précis à cette heure et n’importe qui peut crier « Allah akbar » devant les caméras. Mais la satisfaction perverse qui s’étale déjà dans le milieu intégriste est plus probante que tous les aveux.

Ce sont les terroristes que nos gouvernements de droite et de gauche ont armé et aidé contre les gouvernements laïcs arabes, après les avoir cajolés et nourris au grain en Afghanistan contre le gouvernement socialiste, et en Tchétchénie contre la Russie depuis, qui nous reviennent en boomerang. Mais pour nos « socialistes » et nos libéraux ces ennemis sont une bénédiction, car ils suscitent autour de chefs politiques minables, incultes, et compromis de toutes les manières possibles une sorte d’union nationale. Comme en 14.

Mais il s’agit de quelque chose de plus qu’un attentat terroriste aveugle, perpétré par des fanatiques déments. C’est un massacre qui s’en prend directement à la liberté de pensée. Et qu’on ne s’y trompe pas : avant de s’en prendre à des intellectuels insolents mais somme toute libéraux et modérés, le courant fasciste vert a systématiquement exterminé la gauche arabe dès qu’il en a eu l’occasion, aux applaudissements des Américains et d’Israël. Ces fanatiques religieux manipulés et stupides jouent la partition du capitalisme et de l’impérialisme et vont à la mort avec des cris de joie pour le dieu-dollar.

Il importe de faire pression sur les autorités, non seulement pour qu’ils arrêtent les assassins, mais aussi pour qu’ils les jugent. On en a trop vu de ces terroristes sommairement liquidés, comme s’ils n’avaient rien à nous dire, et qui n’ont donc jamais parlé ; et qui n’ont jamais été interrogés sur leurs appuis réels, à commencer par leur mentor, Ben Laden,  jeté à l’eau comme un vulgaire gangster dans le lac Michigan, par d’autres gangsters. Je parie à coup sûr qu’on remontera bien vite aux états amis de l'Occident qui utilisent ces délinquants désaxés : Arabie Saoudite, Qatar, Turquie, etc. et à leurs accointances dans nos services secrets.

Mais ceux qui ont froidement liquidé des artistes de talent, connus et appréciés de la plupart depuis cinquante ans, malgré les clivages politiques, s’en sont pris aussi directement à un symbole de l’esprit de notre pays.  Ils détestent la France autant qu’ils détestent la révolution, deux entités inséparables dans leur idéologie délirante. Mais ces fascistes verts ont un flair certain pour s’en prendre aux symboles vivants de ce qu’ils haïssent, comme aux écoliers russes de Beslan ou aux lycéennes nigérianes.

Ces terroristes ont agi comme des tueurs professionnels, bien entrainés, bien équipés, bien informés. Il y a fort peu de chance qu’il s’agisse de l’œuvre d’une cellule isolée. La stratégie de guerre civile derrière ce massacre est transparente. Les commanditaires le sont moins. Mais tous les attentats, d’où qu’ils viennent, aboutissent à la même chose : diviser le peuple, dresser les gens les uns contre les autres, et décourager l’action collective en provoquant la sidération. Dans la perspective d’un pouvoir au programme de contre-réforme sociale permanent, s’ils n’existaient pas, il faudrait les inventer.

Il nous faut donc les condamner sans phrases supplémentaires, et demander des comptes aux gens qui nous gouvernent qui jouent avec le feu depuis bien trop longtemps en semant la subversion et la mort dans les pays musulmans avec l’appui des terroristes et des intégristes locaux, comme si ça ne prêtait pas à conséquence. S’ils ne sont pas directement coupables, ils sont criminellement irresponsables. Ici comme au Burkina Faso, un coup de balai s’impose. Aujourd'hui comme en 1914 la bonne ligne est celle du refus de l'Union Sacrée avec ceux qui sont à l'origine directe ou indirecte de la montée du terrorisme.

 

GQ, 7 janvier 2015

 

PS, 10 janvier 2015 :

Comme on pouvait s'y attendre, les preneurs d'otages ont été sommairement exécutés. Ainsi aucun procès et fort peu d'enquête viendront lever le voile sur cet étrange commando qui oublie ses papiers d'identité. Médias et politiques s'extasient sans limite sur une opération de police pourtant complètement ratée, car les policiers dont ils s'agit ont l'entrainement et le courage nécessaire pour exercer leur mission légale qui est d'arrêter les terroristes vivants, et malgré les risques ils le feront lorsqu'ils en auront ont reçu l'ordre formel.

Le cérémonial pseudo-républicain prévu pour demain, avec la présence des grandes têtes molles de l'impérialisme mondial, est parfaitement hypocrite et dégoûtant. Si l'on veut s'y rendre, que ce soit pour les conspuer.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Réveil Communiste 25/01/2015 11:57

Le terrorisme est-il une "divine surprise" pour les gouvernements? comme disait Maurras en parlant de l'occupation? Ou bien, comme pour l'occupation, la Providence a-t-elle été aidée?

Michel Gourmel 17/01/2015 10:23


 


Qui tire profit des attentats ; le gouvernement PS ?


1°) Hollande en profite pour remettre en cause son engagement à réduire les effectifs de l’armée. Promesse qui n’était pas tenable, vu la quantité de guerres coloniales du PS au profit du MEDEF -
Mali, Centrafrique, … Sahel, Syrie, etc. - qu’il impose depuis son élection, dans la continuité des guerres de Sarko (Libye, Irak, etc…).


2°) Il est question d’un large soutien de la droite au vote de la Loi scélérate Macron (¹)


.


3°) Sondage : Hollande progresse de 5 points, Valls de 7 (²)


4°) PS, droite et FN militent pour une augmentation des Lois liberticides, qui


5°) Le PS, la « modernité de gauche », s’est débarrassée de dessinateurs de la « gauche archaïque », qui combattait la destruction des services publics, retraite sécu …


6°) Les cantonales se profilent rapidement : le dimanche 22 mars 2015 pour le premier tour et le dimanche 29 mars 2015 pour le second tour. Le PS était aminé d’avance, il va largement
profité des attentats ! (³)


 


(¹) Loi Macron : le décryptage des menaces sur le contrat social


Loi Macron : Une loi de classePar Patrick Le Hyaric, directeur de l’humanité


Chez les marchands de journaux et auprès des diffuseurs militants, un
supplément exceptionnel à l'Humanité Dimanche, avec une série de dessins de Charb … réalisée avant la tuerie du 7 janvier. Lire "Une loi de classe" par Patrick Le Hyaric,
directeur de l'Humanité.


http://www.humanite.fr/loi-macron-le-decryptage-des-menaces-sur-le-contrat-social-562979


(²) Sondage : Hollande progresse de 5 points, Valls de 7


Le Point - Publié le 13/01/2015 à 18:20


Le président de la République renoue avec un taux de popularité qu'il n'avait plus connu depuis avril 2014. Le Premier ministre est à son niveau de juin 2014.


http://www.lepoint.fr/politique/sondage-hollande-progresse-de-5-points-valls-de-7-13-01-2015-1896224_20.php


(³) Élections départementales en 2015 : le PS en mauvaise posture. 16/12/14


Selon un sondage Odoxa-Orange/Presse régionale/France inter/L'Express publié mardi, le PS arrive en troisième position des intentions de vote (17%), derrière l'UMP (25%) et surtout le FN, qui
arrive en tête avec 28%.


En privé, l'heure est donc au pessimisme... Sur les 61 départements actuellement détenus par la gauche (dont 48 PS), "au moins la moitié vont être perdus", pronostique un ministre, tandis que
certains avancent des fourchettes encore plus basses: 15 à 25 départements conservés. Emmanuelle Cosse, numéro un d'Europe Ecologie-les Verts, juge que "la projection selon laquelle la gauche
garderait entre 16 et 35 départements est la bonne".


http://www.lepoint.fr/politique/elections-departementales-le-fn-en-tete-a-28-16-12-2014-1890052_20.php


 

GQ 13/01/2015 22:29


Coupables ou criminellement irresponsable? les paris sont ouverts

GQ 10/01/2015 16:32


Canaille le Rouge :







Le point de vue de Jean Ortiz.


Cela ne surprendra pas que Canaille  le Rouge confirme encore combien l'avis qui suit est sur ces p@ges totalement partagé. Ils nous refont le coups du
2eme tour de 2002 en plus dégueulasse encore.


 


Julllet 14, l'assassinat de Jaurès de l'Humanité engluait le peuple dans l'Union Sacrée.


 


Un siècle plus tard les héritiers de Jouhaud et Clémenceau tente de refaire le coup avec
l'assassinat de la rédaction de Charlie. Mais une question n'est pas posée : devant l'instrumentalisation de
leur assassinat, qu'en aurait dit ceux que la classe dominante qui n'a eu de cessse de financièrement étrangler ?


 


Qu'auraient-il dit de ce "vient qui veut" permettant à ceux qui depuis l'autre côté de la barricade ne cessaient
de les agresser ? 


 


Oui, Canaille le Rouge est en totale consonance avec les propos de Jean Ortiz :


 


Qu’ont-ils fait pour éradiquer la Bête ?

ROC-ML 10/01/2015 15:42


Notre analyse communistes des attentats camarades.


Le ROCML condamne l’acte terroriste sanglant perpétré contre le journal satirique Charlie Hebdo.  La liberté de penser,  d’écrire et de diffuser, sont  des conquêtes acquises dans
les luttes séculaires contre l’arbitraire et l’obscurantisme. Les communistes se virent maintes fois supprimer cette liberté, c’est pourquoi ils luttent contre les actes qui l’entravent, d’où
qu’ils viennent, que ce soit de l’Etat laïque bourgeois ou  du fanatisme religieux. Le ROCML  partage sur cette base l’émotion qu’a provoquée  dans le peuple  la tuerie de
Charlie Hebdo.


En même temps, le ROCML dénonce l’utilisation de cet évènement par le gouvernement socialiste et l’ensemble des partis bourgeois de gauche et de droite. Leurs larmes de crocodiles,  leurs
discours anti-terroristes, sécuritaires et d’unité nationale ont en effet d’autres buts :


1)      Faire oublier que l’Etat français pratique lui aussi la terreur, à l’intérieur du pays, par la répression policière (Sivens, il n’y a pas si longtemps), et à
l’extérieur par des interventions armées dans des pays souverains (Côte d’Ivoire, Libye, Syrie, Mali…), pour défendre les intérêts des monopoles français.


 


2)      Faire oublier que l’Etat français et ses gouvernements successifs de droite et de gauche ont contribué et continuent à contribuer à soutenir financièrement et en
armement des organisations armées extrémistes religieuses pour détruire des Etats souverains qui n’acceptent pas de leur obéir.  Ainsi on voit  Fabius déclarer : « Al Nosra
fait du bon boulot » alors que  le peuple Kurde de Syrie fait face dans le même temps, sans aucun soutien,  à la terreur de l’Etat Islamique et d’Al Nosra .


 


3)      Faire oublier que l’Etat français soutient les crimes terroristes de masse perpétrés par l’Etat sioniste israélien contre le peuple arabe de Palestine.


 


 


4)      Faire oublier que l’Etat français et un gouvernement socialiste n’hésitent pas à s’attaquer à la liberté d’expression quand elle les gêne ou quand elle gêne leurs
amis comme dans l’affaire Dieudonné. .


5)      Faire pression sur la classe ouvrière pour qu’elle mette en veilleuse ses luttes, au nom de l’union nationale contre un ennemi commun et pour défendre des valeurs
prétendues communes.


Le peuple et les travailleurs de France ont raison de défendre les libertés démocratiques quand elles sont attaquées, mais ils n’ont pas d’union nationale à faire avec ceux qui les exploitent et
qui les oppriment, avec un Etat qui n’hésite pas à mettre en cause ces libertés démocratiques, qui nourrit, manipule et qui pratique lui-même différentes formes du terrorisme quand c’est dans
l’intérêt du capital.


Dans un monde précipité dans le chaos et les guerres par les rivalités inter-impérialistes, en l’absence d’un mouvement international révolutionnaire prolétarien, en l’absence de perspectives
d’un avenir heureux, la voie est ouverte à toutes les dérives.


Seule la classe ouvrière et le socialisme peuvent sortir ce monde de la barbarie.


ROCML le 8 janvier 2015