Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Assises du Communisme (28-29-30 juin 2013) : Quelques informations

11 Juin 2013 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Réseaux communistes

Sur Commmun Commune :

assises2013a.jpg

Après plusieurs Rencontres Nationales, permettant à des communistes appartenant ou pas à une organisation existante, d’approfondir leur réflexion à partir de leurs expériences dans les luttes, après le succès du Stand à la Fête de l’Humanité 2012, a eu lieu, courant février, une réunion nationale afin de « cadrer » ce que pouvait être, la prochaine étape de ce processus d’ « en commun » pour aider au véritable changement.

L'affrontement de classe s'aiguise en France et dans le monde et nous assistons, depuis 30 ans à une accélération sans précédent d'une politique d'austérité menée par les gouvernements successifs, politique tournée vers la réduction du salaire et des services publics, et de soumissions aux institutions européennes, vers le renforcement du (re)partage du monde entre impérialismes multipliant les guerres.

Cette politique provoque de plus en plus la colère des couches populaires.

L’ambition des ASSISES du COMMUNISME qui auront lieu les 28, 29, 30 juin prochains dans les Bouches du Rhône, c’est d’AIDER à ce que le mouvement populaire prenne conscience de la possibilité de faire échouer les plans mortifères d’un CAPITALISME, en proie à ses contradictions et à « sa CRISE SYSTEMIQUE » qui lui impose de frapper encore plus durement le seul monde du travail.

Cette Lutte des classes a besoin de « marqueurs, » de repères, d’outils de réflexion pour l’action. Nous sommes, au-delà de nos divergences, persuadés que le Marxisme reste la boussole de classe. Que pour être dans le maximum de mains, il faut des COMMUNISTES

Le texte initial, tuteur de notre démarche patiente et déterminée rappelait en 2007 :

 

« Il faut se rendre à l’évidence : les forces qui se réclament du communisme apparaissent éclatées, désillusionnées, découragées, traumatisées…Certains se prononcent même pour leur disparition. Or, plus que jamais, il est indispensable d’offrir une perspective à l’espoir que l’on sent poindre dans les multiples échanges qu’entretiennent les militants communistes avec la population dans leurs villes et leurs villages, avec les salariés sur leurs lieux de travail. 

(…) C’est pourquoi nous souhaitons que soit reposée la question de l’actualité du communisme, d’un communisme qui soit de notre temps. Pour cela, les grandes lignes d’un projet de société doivent être redéfinies ou réaffirmés ». 

 

Voilà qui nous semble aujourd’hui encore plus actuel.

C’est pourquoi nous invitons ceux qui se reconnaissent dans cette ambition révolutionnaire à PARTICIPER aux travaux prévus. Nous proposons d’y impulser un PROCESSUS « impliquant les masses qui font l’histoire » comme le rappellent les marxistes. Nous souhaitons y permettre la convergence des communistes, qu’ils soient en  « réseaux », en « cercles » dans des groupes militants, parties prenantes de la vie interne de leur Parti, en rupture avec ce dernier ou encore  « inorganisés » selon l’expression consacrée.

Nous savons aussi qu’il y a besoin de formes permanentes de coordination et d’organisation des communistes. CHE GUEVARA rappelait un jour

« Sans organisation les idées perdent de leur efficacité après le premier moment d’élan ; elles tombent peu à peu dans la routine, dans le conformisme, et finissent par n’être plus qu’un souvenir »

Les travaux fraternels et sans tabous des Assises, auront à mettre en place ce dispositif souple, respectant la diversité d’engagements, et de nature à conserver à notre PROJET ses objectifs à court, moyen et long terme.

 

Portées par des années de LUTTE, par le souci d’agir ensemble, les Assises du COMMUNISME de 2013, peuvent emprunter au jazzman gascon Bernard LUBAT son fameux :

« Ce n’est qu’un COMBAT, continuons le début ».

 

 

D’ores et déjà nous vous invitons à vous inscrire et à faire inscrire pour les Assises au moyen de la fiche jointe ci-dessous et à renvoyer votre inscription à assisesducommunisme@laposte.net ou par courrier postal.

 

Fiche d'inscription assises juin 2013 Fiche d'inscription assises juin 2013

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GQ 13/06/2013 14:40


REFLEXIONS A DEUX SEMAINES DES ASSISSES, par Jean LEVY



REFLEXIONS



A DEUX SEMAINES DES ASSISSES


 



Par Jean LEVY


 


Je ne reviens pas sur
l'ordre du jour proposé. Il semble couvrir l'ensemble des questions qui se posent aujourd'hui à notre peuple.


 


Je voudrais simplement, à
deux semaines des Assises, préciser quelques idées devant permettre de rassembler le maximum de communistes, qui ne se retrouvent plus dans l'orientation du PCF depuis plus d'une décennie (et
au-delà).


 


Ces communistes
contestataires, qu'ils demeurent au sein du PCF, qu'ils l'ont quitté au fil des ans, qu'ils aient rejoint telle ou telle organisation, ou qu'ils demeurent  - ce sont de loin les plus
nombreux -  isolés, désespérés de cet isolement, tous se prononcent pour une autre société. Une société dans laquelle les richesses de la France devraient être soustraites à la propriété
privée d'une infime minorité oligarchique. 


 


Ce qui suppose
l'appropriation collective des moyens de production et d'échange.


 En clair,
rendre à la Nation la gestion des secteurs stratégiques de l'économie française, accaparés aujourd’hui par le « privé ». 


Cette politique de rupture
avec le Capital, il faut insister sur ce point, n'est pas compatible avec le maintien de la France au sein de l'Union européenne.
et avec une monnaie unique, l'euro.  


 


En effet l'enfermement de
la France au sein de l'UE, implique une subordination complète de notre pays aux impératifs étrangers, en fait à l'Etat le plus puissant économiquement, l'Allemagne en l'occurrence. Tel est
d'ailleurs l'objectif de l'UE : la liquidation des Nations et de la souveraineté des peuples.


En clair
l'indépendance nationale demeure l'obstacle essentiel aux objectifs dominateurs du capital, représenté par Business Europe et sa machine de guerre, la BCE.  


Nous devons donc nous
retrouver tous conscient qu'il ne peut y avoir de libération sociale sans libération nationale.

GQ 11/06/2013 08:36


Ne pas confondre avec les "assises du front de gauche" ce week end à Montreuil. Bien noter que les assises du communisme de Marseille sont programmée depuis près d'un an, si on tient à savoir qui
a copié sur qui !