Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

L'ordre règne à Bangkok (actualisé 21 juin 2010)

21 Juin 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #L'Internationale

  http://www.objurgation.info/IMG/arton52.jpg
Yaoline Buntang
Yaoline Buntang June 21, 2010 at 5:08am
Objet : Renforcer notre groupe pour la liberté d'expression en péril
Afin d’éradiquer toute critique en ligne sur la monarchie vénérée, le gouvernement a renforcé les lois concernant la liberté d’expression sur la toile, et vient de bloquer 113 000 sites (Michelle Julian http://www.facebook.com/l/fc3eaGNSlcelVkrZSNSJMAkd5-g;michjuly.typepad.com/blog/2010/06/libert%C3%A9-libert%C3%A9-ch%C3%A9rie.html).
Le médias pro-gouvernementaux, qui seuls existent en Thaïlande, font le forcing dans une indécente propagande pour le Premier ministre criminel Abhisit. Des panneaux apparaissent dans les rues avec le portrait du dictateur en herbe, tous les jours les médias à sa botte le montrent sous un jour avantageux. Tous les jours les calomnies contre les opposants se multiplient.
Face à ce matraquage médiatiques, nous avons peu de moyen de nous faire entendre. Aujourd'hui, avec quelques précautions, les sites communautaires comme Facebook nous restent ouverts. Il convient de rassembler un maximum de membres dans notre groupe pour diffuser, tant que faire se peut, les idées des démocrates de l'opposition.
Pour ceux qui ne l'ont fait, merci d'appeler vos amis à nous y rejoindre.
Merci de diffuser nos textes sur d'autres réseaux...
Cordialement
Yaoline

PS : nous avons ouvert un groupe privé pour ceux qui veulent participer de façon militante à notre action. Si vous voulez rejoindre ces militants de la démocratie faites le moi savoir en réponse à ce mail.
June 13, 2010 at 4:01am
Objet : Briser le mur du silence des médias francophone.
Bonjour,
Dans le silence des médias francophone (sauf xinhua favorable à la junte), le gouvernement d'Abhisit vient de prolonger l'État d'urgence en Thaïlande, dans le but avoué d'éliminer toute opposition. La censure, l'interdiction de tous les médias d'opposition rend indispensable le combat que mène ce groupe sur Facebook.

Aujourd'hui le personnes qui participent activement se compte sur les doigts des deux mains. J'ai besoin de renfort dans cette lutte épuisante et qui s'annonce longue. La plupart de ces concours sont des Farangs francophones, le français est une langue peu pratiquée par le Thaïlandais.
Quand d'activités futiles sur FB,début avril, je suis passée au militantisme politique, j'avais fait l'analyse pessimiste suivante : la junte militaire au pouvoir va chercher un affrontement violent avec les Chemises rouges afin de justifier une répression féroce, seule capable de la maintenir au pouvoir. Les élections, même truquées, même avec une constitution sur mesure ne pouvant reconduire les complices des généraux putschistes.

Ce triste présage s'est malheureusement concrétisé.
J'ai beaucoup appris durant ces quelques semaines, vous êtes nombreux, encore pas assez à soutenir la luttes des Chemises rouges et à relayer une information autre que la propagande gouvernementale.
Je vous renouvelle donc ma demande d'inviter TOUS vos amis à rejoindre ce groupe. J'ai commencé à étendre cette action en dehors de Facebook.
Il est important que certains d'entre vous apporte au très petit groupe que nous sommes un soutien militant.

Certes beaucoup d'entre vous sont déjà engagés dans des combats pour la liberté ou pour les droits de l'homme, mais si il vous reste un peu de disponibilité, faites le moi savoir en répondant à ce message.

Merci d'avance

Vive une Thaïlande démocratique

Yaoline
June 2, 2010 at 5:22am
Objet : Appel à témoignage. Lutter contre la désinformation.
Un exemple flagrant de la propagande d'Abhisit relayée par le Figaro

Dans un article haineux, le très réactionnaire François Hauter reprend à son compte les arguments du gouvernement de la junte militaire thaïlandaise.
Je cite pour exemple un cours extrait qui met en avant la pratique du mensonge par omission.
"Comment une nation moderne et démocratique­ peut-elle faire face à six mille protestataires bien décidés à faire tomber son gouvernement, en se retranchant au cœur de sa capitale ?"
Le peu scrupuleux baveux, oublie que les Chemises jaunes du milliardaire corrompu et fasciste Sondhi (magnat des médias dont ASTV) ont bloqué la capitale pendant trois mois en 2008. Qu'ils ont occupé les aéroports et les autoroutes sans que ni l'armé ni la police n'interviennent malgré les ordres du gouvernement légitime et élu.
Mais le plus inquiétant n'est pas qu'un journal de droite qui a défendu Pinochet et Vidala publie ce genre de torchon. Le Figaro nous a habitué à bien d'autres immondices. Non. Le plus inquiétant ce sont les commentaires publiés par ce soi-disand grand de la presse française.
Mes commentaires, remettant en cause cette vision diffamante des Chemises rouges sont censurés comme cela semble normal.
Ce qui m'indigne vraiment, c'est une clique de nazillons souvent incultes sont publiés sans restriction et que l'on retrouve sur tous les forums.
En voici un exemple, Guy Terrenoire (http://www.facebook.com/guy.terrenoire) un anti-communiste, partisan de l'OAS impliqué dans un projet d'assassinat du général de Gaulle (Dans un courrier à un ami il écrit : "je suis devenue d'extrême droite, et ai ete volontaire au commando D O P SERVICE ACTION DES RENSEIGNEMENT GENERAUX (la main rouge, les villa ect...)j'ai même voulu abattre de gaulle du haut d'un immeuble du 227 des la rue pierre Brossolette a Malakoff, route qui même au Petit Clamart..."), y mèle insulte et récit mégalomanes (Dans certains commentaires, il prétend avoir assisté simultanément à des scènes diffusées sur les télévisions thaïlandaises, alors qu'il publie depuis une province lointaine de Thaïlande).
Ce triste sire, marié à une fille de l'Isarn, à publié plusieurs centaines de commentaires du même tonneau contre la lutte des Chemises rouges dans le Figaro, http://www.facebook.com/l/672c9;thaïlande-fr.com (le journal du réactionnaire Olivier Longuepin (http://www.facebook.com/l/672c9;www.objurgation.info/olivier-languepin-sur-thailandefr,049.html)

L'odeur du sang est vite passée pour les médias, d'autres boucheries attirent les mouches, mais la propagande de la junte, la censure, la répression continue.
Je vous invite donc à réagir sur les forums des articles (dont je publie ou non le lien) qui concernent la Thaïlande et la lutte pour la démocratie. Merci aussi de publier et de commenter sur le mur du groupe.
Les voix de ceux qui soutiennent la lutte des chemises rouges doivent se faire entendre.

Merci
Yaoline
Yaoline Buntang   May 27, 2010 at 7:44am

Objet : L'ordre et la dictature sont restaurés à Bangkok.

Yaoline vous invite à « Non à la censure du Premier minstre élu de Thaïlande Thaksin Shinawatra » le lundi 31 mai, à 13:00.

Yaoline dit : « Effet pervers, la propagande d'Abhisit a fait de Thaksin le symbole des chemises rouges et de la lutte contre la dictature.
C'est à ce symbole que s'attaque le gouvernement français plus qu'à l'homme politique.
Protestez avec nous  ».

Nom de l'évènement : Non à la censure du Premier minstre élu de Thaïlande Thaksin Shinawatra
Type d'évènement : Protestation
Date et heure de début : lundi 31 mai, à 13:00
Date et heure de fin : lundi 31 mai, à 23:30
Où : Virtuel sur FB et à Paris (lieu et heure à préciser)

May 19, 2010 at 3:19am
Objet : Le pire cauchemar est en train de se réaliser
Le gouvernement d'Abhisit est en train de prendre des actions "décisives" contre les Chemises rouges, après avoir rejeté les négociations de dernière minute, a déclaré ce matin le général Lertrat Rattanavanich, un des 60 sénateurs qui ont tenté d'intervenir comme médiateurs entre le gouvernement et les manifestants. .
"Les négociations sont terminées maintenant", a affirmé "Le gouvernement a choisi de faire respecter la loi de façon décisive. Les informations indiquent que l'armée l'emportera mais les pertes seront insupportables", "Sur la base de ce que je vois, il est clair qu'il s'agit de réprimer le mouvement, et non de le contenir".
Au moment ou l'opinion nationale et internationale basculent les assassins pressent le pas.
Chaque action, aussi minime soit-elle fait découvrir le caractère de cette dictature et peu contribuer à retenir le bras criminel d'Abhisit.
Merci de soutenir les Chemise rouges.
Yaoline
May 18, 2010 at 12:44pm
Objet : Négociation en vue ?
Alors que la crainte est grande qu’une intervention de l’armée n'amplifie le bain de sang, un leader des Chemises rouges a annoncé aujourd’hui avoir accepté une proposition du président du Sénat de servir de médiateur.
Les violences du gouvernement d'Abhisit a déjà fait plus d’une quarante de morts ces cinq derniers jours. Environ 5 000 hommes et femmes restent retranchés dans leurs campements.

Hier, les autorités leur avaient donné jusqu'à 15 h pour évacuer les lieux.
Devant un début de réaction de la part des médias internationaux et des ambassades, aucune intervention n’a été ordonnée à l’expiration de ce délai. Le huis clos qui permettait aux généraux d'assassiner discrètement est en train de craquer.

L’armée maintient son blocus avec des zones de tir à balles réelles autour des positions des Chemises rouges.
Le colonel Sansern porte-parole des assassins a présenté, à la télévision, les documents qui démontrent la présence de terroristes lourdement armés. L'armée a réussi à récupérer des vidéos très convaincantes. On y voit (mal) UNE carabine légère, DEUX revolvers genre western à canon long, des hommes récupérant de l'essence d'un camion ou poussant des pneus enflammés. Il a aussi montré des impacts de balles qui auraient été tirés par les Chemises rouges. On y voit aussi le tabassage, par des Chemises rouges d'un militaire dans un camion. Un acte peu honorable pour ses auteurs.
Les séides d'Abhisit et de Suthep ont aussi annoncé la condamnation de manifestants n'ayant pas respecté l'état d'urgence à des peine de 4 mois à un an de prison. AUCUN des auteurs de violence de 2007 n'a été inquiété parmi les Chemises jaunes.
La preuve, si il en est, est faites que la justice partisane mise en place par lajunte est à deux vitesse et à deux standards.
La preuve est faite pour eux, après leur brillante démonstration, que de nombreux terroristes lourdement armés ont provoqué les 80 000 membres des forces de l'ordre et tué UN soldat de l'armée de l'air.
Hier ils nous avaient expliqué que la police n'utilisaient pas de M-79 pour tirer des grenades CS mais une arme d'un calibre inférieur (ne pouvant donc tirer des grenades offensives). L'armée elle n'aurait ni M-79 ni M-203 !
La preuve est faite pour l'opinion publique que les partisans de la dictature n'ont rien à faire des médias.
La preuve est faites, si il en est, que la justice thaïlandaise est a deux niveaux.
La pression doit continuer et s'accentuer pour retenir la main des bourreaux.
Merci pour ceux qui ne l'ont pas encore fait d'inviter vos amis à rejoindre le groupe, à signer les pétition, à participer aux forums sur Internet.
Merci de votre soutien.
Yaoline
May 17, 2010 at 9:31pm (sur facebook, groupe le chemises rouges et la dictature en ThaIlande)
Objet : Pétition Arrêter le carnage EN THAÏLANDE
Arrêter le carnage EN THAÏLANDE

Pour les Nations Unies
APPEL URGENT
à Ban Ki-Moon, Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies
ainsi qu'à tous les gouvernements et les dirigeants du monde entier pour. .
Arrêter le carnage EN THAÏLANDE

Les progrès de la Thaïlande vers la démocratie ont été dévastée par le coup d'Etat militaire qui a renversé un gouvernement élu en 2006. Ce fut le 26ème putsch/répression militaire de la Thaïlande depuis que le pays a tenté d'abolir la monarchie absolue en 1932.

Le pays a également été réduit à une complète confusion politique en 2008 par les manifestations des chemises jaunes qui ont été autorisées, sans répercussion, à occuper et bloquer les aéroports internationaux de Thaïlande, ce qui a créé une situation qui a permis à Abhisit Vejjajiva de devenir Premier ministre en décembre 2008.

Les dizaines de millions de pauvres ruraux et urbains de Thaïlande ne peuvent tolérer plus longtemps les doubles normes qui dominent leur lutte pour la démocratie parlementaire représentative. Le 14 mars 2010, ils ont manifesté dans les rues de Bangkok pour exiger la dissolution du parlement ainsi qu'une élection générale.

Depuis la répression militaire en cours qui a été lancé le 10 avril 2010, environ 60 hommes, femmes et enfants sont morts, beaucoup d'une balle dans la tête tirée par des snipers militaires. Environ 1500 personnes ont été blessées - beaucoup par balles, dont des médecins, des journalistes et des passants. Le nombre de morts augmente chaque jour. Quelque 50 000 soldats, qui ont la permission de "tirer pour tuer en état de légitime défense", ont été mobilisés pour écraser la protestation du peuple contre l'injustice et son gouvernement corrompu.

Le fait que le gouvernement thaïlandais approuve l'utilisation de balles réelles contre le peuple de Thaïlande, contre les hommes, femmes, enfants, contre les grands-pères et grands-mères qui se sont réunis à Bangkok pour exprimer leur frustration légitime et leurs griefs, est un scandale qui doit être condamné comme un crime car c'en est un. Peu importe la complexité de la situation politique, l'utilisation de balles réelles contre des civils ordinaires ne peut pas et ne doit pas être autorisée dans les rues de Bangkok, ou n'importe où ailleurs. La communauté internationale ne peut rester passive et regarder le gouvernement thaïlandais assassiner des citoyens thaïlandais au nom de la démocratie, sans parler de la monarchie.

La violence de l'Etat dans les rues de Bangkok aujourd'hui a une longue histoire. Dans le centre de Bangkok, quelques milliers de civils courageux - hommes, femmes et enfants sont coupés de nourriture et d'eau, entouré et visé par environ 30.000 soldats. Ils se préparent à sacrifier leur vie.
La communauté internationale doit condamner le gouvernement d'Abhisit pour l'utilisation de balles réelles contre ceux qui s'y opposent, contre ceux qui, s'il se produisait une élection générale, le chasseraient du pouvoir.

Dans le "Pays du Sourire", la corruption et l'injustice pèsent lourdement et clairement. Permettre la violence militaire pour écraser les pauvres ruraux et urbains en Thaïlande ne renforcera pas la stabilité régionale, ça n'améliorera pas l'avenir de l'ASEAN ou le développement durable. Cela ralentira le développement de la démocratie dans tout le Sud-Est asiatique.

Nous appelons tous les gouvernements du monde entier à condamner l'usage de la force militaire et de balles réelles comme un moyen pour supprimer le droit des pauvres à exprimer leurs doléances.

Nous appelons à une INTERVENTION DES NATIONS UNIES
pour mettre fin à la violence et mettre toutes les parties à la table des négociations et
pour superviser la procédure d'une élection générale en Thaïlande.
Nous appelons l'ORGANISATION DES NATIONS UNIES
à nommer une commission indépendante pour enquêter sur
l'assassinat de civils innocents par les forces militaires thaïlandaises.
Pour signer la pétition, cliquer sur le lien ci dessous:
http://www.facebook.com/l/10a49;www.petitiononline.com/10310/petition.html
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GQ 24/09/2010 23:47






Yaoline
BuntangSeptember 23, 2010 at 5:55am


Objet : Bientôt 3.000


Nous atteindrons bientôt le cap des 3.000 membres du groupe " Thaïlande, démocratie et information ".
La lutte pour la démocratie et l'information reste plus nécessaire que jamais face au silence complice des médias.
La Thaïlande vit toujours en État d'urgence, ses médias d'opposition sont interdits, plus de 100.000 sites Internet bloqués. Des centaine de prisonniers croupissent dans les geoles d'Abhisit.
Merci d'inviter vos amis (ou vos nouveaux amis) à rejoindre notre groupe.
Yaoline
Année 4 après le coup d'État fasciste



gilles questiaux 31/05/2010 17:52






Yaoline
BuntangMay 31, 2010 at 1:25am


Objet : La censure du PM Thaksin à Paris


Bonjour,
Aujourd'hui, devant les menaces d'une France complice d'Abhisit et de plus en plus éloignée du respect des droits de l'homme, Thaksin a choisi de ne pas s'exprimer.
Je vous demande toutefois à ceux qui peuvent le faire de manifester votre réprobation en manifestant devant le ministère des Affaires étrangères en fin d'après midi : 37, Quai d’Orsay - 75351
Paris.
Et d'envoyer des messages de protestation au journaux et médias.
Merci de votre aide.
Cordialement
Yaoline



GQ 28/05/2010 23:21



la photo insoutenable du manifestant écrasé a été prise par un photographe indonésien. Le silence médiatiquedevinet carrément assourdissant.



GQ 19/05/2010 21:05



http://www.facebook.com/home.php?#%21/group.php?gid=100249110019056&v=wall&ref=search


Yaoline sur Facebook



GQ 19/05/2010 14:29



Sur le blog de Danielle Bleitrach :


Thaïlande: la lutte des “chemises rouges” pour une démocratie
réelle parGiles Ji Ungpakorn