Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Arkema paye pour s’amputer de son pôle PVC. Déclaration d'André Gérin.

24 Novembre 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Luttes 2008-2011


Arkema annonce la cession du pôle PVC au groupe Klesch, le jour même il progresse de 14 % à la bourse. Les dirigeants d’Arkema jouent-ils au monopoly contre l’emploi industriel ?

Cette cession se fait pour rien. Arkema va même passer à la caisse pour 470 millions d’euros.

On croit rêver ! Non seulement le groupe paye mais en plus, il assure la main sur le cœur qu’il n’y aura pas de problème d’emplois. Cela concerne 1780 salariés français et 850 basés hors de France.

Qui est et que fait ce groupe Klesch ? Il s’est spécialisé dans le rachat d’activités afin de délester les grands groupes (exemple : reprise de raffineries Shell et des fonderies aluminium auprès de Corus et Alkan).

Comment oser nous dire que c’est un projet qui n’impliquera aucune restructuration ? C’est l’abandon pur et simple d’une activité PVC (fenêtres, canalisations, gouttières) ! Nous sommes d’autant plus interrogatifs que le groupe Klesh se concentre sur l’acquisition d’entreprises dans les secteurs les plus variés.

On ne nous dit pas tout ! C’est une affaire qui a été traitée dans le secret. Cette cession sent le soufre. Thierry Le Henaff, PDG d’Arkema, doit mettre toutes les cartes sur la table. Il y en a plus qu’assez de placer les salariés, les élus, le pays devant le fait accompli.

De nombreuses questions se posent sur l’homme d’affaire américain Gary Klesh : quel est son rôle ? Quels sont ses objectifs dans cette opération ? Que se cache-t-il vraiment derrière cet abandon industriel ?

Pour ma part, j’ai vraiment l’impression que la société Arkema a payé cher pour se débarrasser à tout prix du PVC !

Le gouvernement et les pouvoirs publics sont directement interpellés.

C’est l’avenir industriel de la France qui, à nouveau, est menacé.

André GERIN

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article