Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Appel pour une candidature communiste, lancé à Aubervillers le 4 décembre 2010. Plus de 1 100 signatures, 77 départements

18 Avril 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Réseaux communistes

http://lepcf.fr/IMG/siteon0.jpg
Pour Signer l'appel voir en bas (environ 1150 signatures de 78 départements au 18 avril 2011)
Appel du 4 Décembre 2010, mis à jour 15 janvier 2011.
Une candidature communiste pour les élections présidentielles 2012 !

Une candidature communiste à l’élection présidentielle de 2012 est une nécessité impérieuse au regard de la situation nationale et internationale.

Grèves et manifestations massives en France, en Espagne, en Irlande, en Grèce, au Portugal … renforcement de partis se référant au communisme au Portugal, en Grèce, en République Tchèque, en Moldavie, renaissance ou renforcement accéléré d’un Mouvement de la Jeunesse Communiste fortement engagé sur des positions révolutionnaires...Il s’agit d’une situation inédite, 20 ans après la chute du « mur de Berlin ».

Les peuples relèvent le gant de la lutte de classes, dénoncent un système capitaliste responsable des drames sociétaux et environnementaux, réinterrogent la pertinence du socialisme comme perspective de sortie du capitalisme, notamment à partir des avancées sociales et politiques en Amérique Latine qui montrent que le processus d’un socialisme du vingt et unième siècle est à la portée des peuples.

L’expérience du peuple de France uni sur des propositions claires et fortes contre la casse des retraites change la donne, bouscule les recompositions politiciennes qui préparaient la continuité politique d’ une alternance tranquille en 2012. Le mouvement populaire sait qu’il ne peut faire confiance à un gouvernement de gauche avec un PS hégémonique inféodé aux logiques de l’Europe de Maastricht et du FMI.

Dans toute l’Europe, des plans d’austérité mis en place par des gouvernements de droite et sociaux démocrates visent à faire payer aux peuples la crise du système capitaliste. Pour faire accepter leurs projets destructeurs, les forces du capital mènent une véritable guerre idéologique qui doit être combattue en permanence et en toute occasion par les communistes.

Le capitalisme apparaît de plus en plus comme un « No futur ». La nécessité du communisme s’ancre et grandit dans l’obligation et l’urgence de répondre aux grands enjeux de civilisation auxquels l’humanité est confrontée.

C’est dans ce contexte de lutte de classes que doit être examinée une candidature issue du PCF aux présidentielles, portant un programme de rupture avec ce capitalisme prédateur, la remise en cause de la domination de l’Euro et de l’Union Européenne, la reconquête de la souveraineté populaire, la défense du travail et de l’ industrie, la réappropriation populaire des services publics par la nationalisation des banques et des entreprises stratégiques.

La candidature communiste est indispensable pour participer à la bataille idéologique, ouvrir des perspectives de prolongement politique aux luttes sociales actuelles, aider notre peuple à se rassembler pour imposer ses exigences et ses propositions avant, pendant et après 2012.

Les statuts du PCF sont sans ambigüité. Ce sont les organisations du parti qui proposent des candidatures, qui doivent être discutées et décidées par les communistes. Une conférence nationale doit être réunie pour désigner le candidat à l’élection présidentielle.


Après l’Assemblée des secrétaires de section du 8 janvier  l’appel à candidatures est maintenant lancé et une Conférence nationale aura lieu les 4 et 5 juin pour faire une proposition soumise au vote des communistes.
- Nous nous prononçons pour le principe d’une candidature communiste à l’élection présidentielle 2012 et nous appelons les communistes et les organisations du parti à faire des propositions de candidats ainsi qu’à s’emparer de la construction d’un programme communiste.
- A l’issue de la conférence nationale de juin, les communistes devront se prononcer sur le principe d’une candidature communiste ainsi que sur le choix du candidat, sur les principaux éléments du programme et sur le cadre du rassemblement nécessaire.
- La décision finale par les communistes doit être garantie quelle que soient les discussions avec le partenaires du Front de gauche.

 

ancienne rédaction du paragraphe en carctères gras:

L’assemblée des secrétaires de section du 8 Janvier 2011 doit s’emparer de cette question :
- lancer un appel aux candidatures portées par des organisations du parti, et permettant l’émergence de candidatures issues du PCF,
- annoncer un agenda de consultation et de décision des communistes pour le principe d’une candidature communiste, les principaux éléments du programme et le cadre de rassemblement nécessaire,
- garantir la décision finale par les communistes quelles que soient les discussions avec les partenaires du Front de Gauche.


Cet appel est lancé par

- Caroline ANDRÉANI (membre du Conseil National, fédération de Seine-Saint-Denis) ;
- Paul BARBAZANGE (membre du Conseil National, fédération de l’Hérault) ;
- Floriane BENOIT (membre du Conseil National, fédération de l’Isère) ;
- Hugues BOUSQUET (fédération de l’Hérault)
- Aimé COUQUET (fédération de l’Hérault)
- Marie-Christine BURRICAND (membre du Conseil National, fédération du Rhône) ;
- Alain DE POILLY (membre du Conseil National, fédération du Val-de-Marne) ;
- André GERIN (membre du Conseil National, fédération du Rhône) ;
- Jean-Jacques KARMAN (membre du Conseil National, fédération de Seine-Saint-Denis) ;
- Jean Claude KORDE (fédération du Bas-Rhin) ;
- Jean-Pierre MEYER (membre du Conseil National, fédération du Var) ;
- Pascale NOIZET (membre du Conseil National, fédération de Paris) ;
- Hervé POLY (membre du Conseil National, secrétaire de la fédération du Pas-de-Calais) ;
- Laurent SANTOIRE (fédération de Seine-Saint-Denis).

Il peut être signé en ligne sur le site lepcf.fr : faire vivre et renforcer le PCF, en précisant clairement le code postal, le nom de la ville et la responsabilité éventuelle.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GQ 06/04/2011 10:42



aujourd'hui 1137 signataires et 78 départements



marcel raym 24/03/2011 16:51



Bravo il faut continuer à signer. Bon à ce jour quels sont les candidats déclarés? Chassaigne mais pour le Front de Gauche, Gremetz (?!), Gérin dont les positions sur l'immigration et le
nucleaire ne sont pas partagées par tous les communistes. Alors ? Je continue à penser que les primaires , gagdget importé des US comme Hallowen et papa Noel ne permettent pas une  refléxion
préalable des organisations communistes en france sur ce que doit être une candidature communiste et sur le choix commun d'un candidat portant ces valeurs. Ceci n'engage que moi et
je n'ai pas ma carte.  



GQ 04/03/2011 23:31



"Grèves et manifestations massives en France, en Espagne, en Irlande, en Grèce, au Portugal … renforcement de partis se référant au communisme au Portugal, en
Grèce, en République Tchèque, en Moldavie, renaissance ou renforcement accéléré d’un Mouvement de la Jeunesse Communiste fortement engagé sur des positions révolutionnaires...Il s’agit d’une
situation inédite, 20 ans après la chute du « mur de Berlin »."


Bien entendu, encore plus prometteurs sont Tunisie, Égypte, Yémen, Jordanie, Maroc, Algérie, Arabie ... le texte écrit le 4 décembre n'a pu être actualisé sur ce
plan car il est soumis à signatures. La seule modfication concerne l'échéance du 8 janvier.



GQ 23/01/2011 11:56



Il faut continuer à signer et faire signer cet appel qui l'a été par André Gerin et par Maxime Gremetz. Il est compatible avec toutes les candatures qui circulent, sauf celle de Mélenchon.
Celui-ci gauchit son discours justement pur tenter de couper l'herbe sous les pieds à la candidature communiste. Le groupe dirigeant du parti (en tous cas ces élements dominants dans la région
parisienne) ont choisi manifestement Mélenchon (et plus tard un "Die Linke") et seul un sursaut puissant de la base peut changer ce choix.



GQ 09/01/2011 12:58



Jean Lévy a publié l'appel sur son blog suivi de ce commentaire :


 Il n'appartient pas à notre blog de s'immiscer dans les débats internes du PCF. Cependant, les objectifs mis en avant
(et soulignés par nous) correspondent pleinement aux orientations mille fois répétées de "canempehepasnicolas" :


 


"un programme de rupture avec ce capitalisme prédateur, la remise en cause de la
domination de l’Euro et de l’Union Européenne, la reconquête de la souveraineté populaire, la défense du travail et de l’ industrie, la réappropriation populaire des services publics par la
nationalisation des banques et des entreprises stratégiques".


 


Qu'un militant du PCF exprime, par sa candidature, cette orientation, que celle-ci soit au centre
d'une campagne communiste, qu'elle vise à réaliser un vaste rassemblement populaire et national sur ces bases, avec la volonté de s'inspirer du programme du CNR, adapté à notre
époque,


"canempechepasnicolas" se mobilisera naturellement à ses
côtés.


 


En France, toutes les élections le prouvent : de 20% à 25% de l'électorat refuse de choisir entre des
forces politiques qui soutiennent ou s'accomodent de l'assujettissement de la France dans l'Union européenne, en clair,  de la dictature du Capital.


Ainsi de 8 à 10 millions de fançais s'abstiennent
politiquement


Ouvrons-leur des perpectives nouvelles de luttes victorieuses d'un peuple rassemblé
pour


* une France indpendante


* une nation souveraine


* une république sociale et populaire
Si un candidat du PCF incarne ces valeurs,


"canempechepasnicolas" sera à ses côtés !