Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

André Gerin s'insurge contre la candidature Mélenchon, lettre à MG Buffet

24 Février 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ce qui ne peut plus durer au PCF

André Gerin
député du Rhône
 

Madame Marie-George BUFFET Secrétaire nationale,

Parti communiste français

2 place colonel Fabien 75019 PARIS


Le 24 février 2010


Chère Marie-George,


Tu annonces la possibilité que le Front de gauche présente un candidat commun à la présidentielle de 2012. De fait, tu confirmes que Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de gauche, serait le candidat de ton choix.


Depuis le congrès de Martigues, en mars 2000, tout s’accélère pour écarter le Parti communiste français de la vie politique nationale. Rappelons-nous notre alignement dans le gouvernement Jospin et le prix que nous l’avons payé.


Aujourd’hui, Robert Hue est candidat sur une liste du Parti socialiste et Jean- Claude Gayssot s’acoquine avec Georges Frêche. La direction, sous ton autorité, joue la carte de la dispersion aux élections régionales. Nous avons 4 ou 5 cas de figure différents selon les régions. La dispersion, au final, c’est la dilution.


Nous sommes passés de la mutation à la gauche plurielle, aux collectifs antilibéraux, au Front de gauche. Le dénominateur commun à toutes ces combinaisons, c’est l’effacement du Parti communiste français.


L’absence pure et simple d’une candidature communiste aux présidentielles, décidée par une petite équipe de la place du Colonel Fabien, en pleine campagne électorale, relève de la politique du fait accompli. C’est insupportable. C’est une insulte aux adhérents.


Depuis des années, on méprise, on trahit les communistes, adhérents ou non. On les décourage, on les démobilise, on les culpabilise, on n’hésite pas dans certains endroits à les chasser. A présent, tu ouvres une nouvelle fracture après avoir exclu l’opposition au dernier congrès.


C’est aux communistes de décider de l’avenir du PCF. Je propose d’organiser une grande consultation nationale avec comme objectif qu’il y ait un candidat du Parti communiste français aux présidentielles, portant un programme communiste.


Nous ne laisserons pas le PCF à la dérive. Il est hors de question de continuer à le diviser. C’est toute la famille des communistes, sans exclusive, qu’il faut rassembler. Le Parti communiste français peut retrouver sa place dans le paysage politique. Le peuple de France n’en a jamais eu autant besoin.


Reçois, Chère Marie-George, mes fraternelles salutations.

André GERIN

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> <br /> e suis communiste et en l'état actuel des choses, s'il faut choisir entre une candidature Pierre Laurent et une candidature Jean-Luc Mélenchon en 2012, je vote Mélenchon sans hésiter ! Pourquoi ?<br /> <br /> <br /> Comme dit dans un commentaire ailleurs sur ce site, pour faire dire le mot "communiste" à MG Buffet, il faut se lever de bonne heure. Et si vous lisez les rapports de Pierre Laurent, ça ne<br /> s'arrange carrément pas, ça s'aggrave. Pierre Laurent serait à mon avis bien plus à son aise dans un courant du PS aux côtés de Benoit Hamon qu'à la tête du PCF.<br /> <br /> <br /> A côté de ça, les critiques du système capitaliste, le refus de la social-démocratie émaille chacun des discours de JL Mélenchon.<br /> <br /> <br /> Je ne vais pas essayer de savoir ce que l'interressé en pense vraiment, mais si vous mettez côte à côte un discours de JL Mélenchon et un discours de Pierre Laurent, moi ça me donne l'impression<br /> que le communist c'est Mélenchon et le social-démocrate qui essaye de se radicaliser par intérêt électoral c'est Pierre Laurent. Cherchez l'erreur.<br /> <br /> <br /> Alors, je souhaite qu'on arrive à avoir une tête d'affiche au PCF qui soit réellement communiste et qui arrive à prononcer sans s'étrangler les mots social démocratie (pour la critiquer) et les<br /> mots rupture avec le capitalisme (pour l'appeler de ces voeux. Malheureusement, je vois mal ça arriver au congrès de juin.<br /> <br /> <br />  Donc à tout prendre, je préfère JL Mélenchon qui à défaut peut-être de les penser prononce ces mots que notre direction a retiré depuis longtemps de son vocabulaire.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> la logique de la liquidation politique du PCF est a l'œuvre . la dilution au sein du front de gauche fait parti de cette logique . pour ma part je pense , que pour peu que la majorité des adhérents<br /> et des responsables a tous les niveaux , continuent de soutenir cette logique , celle-ci a de grandes chances d'aboutir . qui plus est cette démarche   structure une culture de la résignation<br /> et du moindre mal au sein du parti , qui aboutit finalement au réformisme . j'ai encore pu le constater ces jours ci après discutions avec des communistes en carte , qu'ils soient d'ailleurs jeunes<br /> adhérents ou anciens . les élections sont devenues  pour beaucoup les seuls points de repères qui rythme leur vie militante . l'autre élément qui a aussi son importance , c'est qu'il faudra<br /> bien admettre un jour que le seul constat et expression du mécontentement , que la culture de la seule résistance , est nécessaire , mais ne peut suffire , pour alimenter la prise de conscience ,<br /> quand a la nécessité de s'attaquer résolument au système capitaliste , au travers d'une perspective politique en rupture avec celui-ci , et de son remplacement par le socialisme . socialisme qui<br /> devra être la base sur laquelle repose sa construction . c'est ce dont devrait être porteur un parti communiste digne de ce nom .   sam 82 .       <br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> <br /> Article de MC Burricand (CN du PCF, Vénissieux) du 20 février<br /> <br /> <br /> La dilution du PCF se poursuit<br /> <br /> <br /> FV&R le PCF !  -  Commenter...<br /> <br /> <br /> La direction du PCF continue de travailler à la liquidation de ce parti. Deux exemples récents dans l’humanité... Il y a quelques jours, Roland Muzeau, député communiste, laissait échapper au<br /> détour d’une petite phrase qu’il fallait dès maintenant réfléchir à une candidature du "Front de Gauche" élargi (...)<br /> <br /> <br /> Lire la suite de l'article<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre