Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

André Gerin répond à Roland Muzeau (député PCF de Gennevillier) et justifie ses positions sur la question du voile intégral

12 Juin 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Correspondance au PCF

Mercredi 9 juin 2010 - Réponse à Roland Muzeau
Tout à confirmé la pertinence du travail de la mission sur le voile intégral

Cher Roland,

J’ai bien reçu ton courrier du 28 mai dernier. Je dois te le dire en toute fraternité : il m’afflige. Il n’est pire sourd que celui qui ne veut entendre.

Je formule dont à nouveau ma proposition : la mission d’information que j’ai présidée a établi un état des lieux, pas seulement sur la pratique du port du voile intégral mais sur ce qu’elle révèle de l’offensive communautariste intégriste à l’œuvre en France et bien au-delà. Ce constat est partagé par l’ensemble des sensibilités politiques représentées à l’Assemblée nationale.

Cela mérite que nous en débattions. Les députés communistes, républicains et du parti du gauche ne peuvent faire l’impasse sur cette réalité.

Et ils ne peuvent pas non plus camper sur cette position qui consiste à affirmer qu’il existe des priorités plus urgentes, notamment économiques et sociales, face à la politique de Sarkozy.

Les communistes sont historiquement bien placés pour le savoir : les crises constituent un terreau fertile pour les idéologies les plus rétrogrades et les plus barbares, dès lors que la conscience de classe n’est pas au niveau des enjeux.

Dans notre combat émancipateur, nous avons évidemment à affronter les protagonistes de ces idéologies, en même temps qu’à travailler à l’émergence d’une société débarrassée de la domination du capital.

Comment ne pas voir que prolifèrent, dans nos quartiers, des talibans français qui utilisent la paupérisation sociale et culturelle afin de promouvoir leur incroyable vision du monde, d’installer les mafias et les trafiquants qui de la crise font leur miel.

Je sais bien qu’un désaccord politique de fond existe avec Marie-George Buffet et la direction du PCF sur l’analyse de la dérive communautariste. Franchement, pouvons-nous continuer à faire preuve d’angélisme à ce sujet ? Pouvons-nous faire l’impasse sur le combat à mener ?

Les communistes ont toujours été en première ligne quand il s’est agi de défendre la République et ses valeurs.

Le communautarisme vise à l’éclatement du pacte républicain, à l’affrontement entre les communautés, à la mise en cause du vivre ensemble, de ce destin commun, qui, par-delà les différences, constitue pour nous un point d’appui pour rassembler et changer la société.

L’action des intégristes tend à isoler l’ensemble des musulmans de la communauté nationale avec l’objectif de les gagner à un repli sectaire.

Notre défi, à l’inverse, est de permettre aux musulmans de France de prendre toute leur place dans la société, de pratiquer leur foi en toute liberté dans le cadre de nos lois républicaines.

Les désaccords entre nous ne me choquent pas mais j’ai du mal à accepter ce qui confine à la mauvaise foi.

Mon cher Roland, as-tu lu quelques-unes des principales interventions prononcées dans le cadre de la mission parlementaire ?

Elisabeth Badinter, Gisèle Halimi, Yvette Roudy, Benjamin Stora sont-ils des suppôts du sarkozysme ? Ce n’est bien-sûr pas sérieux de le laisser entendre. Ils ont été parmi les plus démonstratifs et les plus fermes sur la nécessité de combattre l’intégrisme islamique.

Que la droite veuille faire son beurre sur ce sujet, allons-nous nous en étonner ? D’un côté, le délitement du pacte républicain lui va bien pour imposer sa politique de régression, de l’autre, elle se pose en garante de l’unité nationale. La frilosité de la gauche jusqu’au déni de réalité lui offre un boulevard.

Quant au débat sur l’identité nationale amalgamé au travail de la mission, je rappelle que ce débat est intervenu en novembre 2009 alors que la mission travaillait depuis cinq mois et mettait en évidence l’enjeu géopolitique du sujet traité.

Sur le manque d’informations de ma part en direction du groupe, il convient de se souvenir que le premier échange a été provoqué par ma proposition de résolution que deux députés de notre composante ont cosignée. J’ai fait un point d’ensemble en octobre 2009 puis un second en février 2010. Je n’ai rencontré qu’un silence pesant.

Enfin, ton allusion à une dépêche rapportant, de manière tronquée, mes propos sur « les racines judéo-chrétiennes de l’Europe » constitue la cerise sur le gâteau de ton courrier. Ils se trouvent extraits d’interviews au journal La Croix et à deux radios chrétiennes au cours desquels j’ai insisté de manière prioritaire sur la place de la deuxième religion de France, l’Islam, pour construire l’avenir avec l’ensemble des populations.

Malgré le fossé qui nous sépare sur ce sujet, je souhaite que l’amitié, la fraternité et le respect restent la règle. C’est la vie qui aura le dernier mot avec peut-être, dans les mois qui viennent, le retour possible d’un groupe communiste à l’Assemblée nationale.

Reçois, cher Camarade, mes fraternelles salutations.

Lire ma lettre du 20 mai
à Marie-George Buffet, Roland Muzeau et Jean-Claude Sandrier
Lire la réponse de Roland Muzeau

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article