Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

André Gerin : il faut un candidat communiste en 2012

16 Avril 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Congrès du PCF depuis 2008

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:r5LAh9z_NqCESM:http://idata.over-blog.com/1/05/67/95/PCF-faucille-marteau.gifAutant je n’ai pas envie de bouder la victoire de la gauche aux élections régionales et, en particulier, la réélection de Jean-Jack Queyranne en Rhône-Alpes, autant je ne veux pas éluder les questions sérieuses que pose ce vote. La barre – oh combien symbolique en démocratie ! – des 50 % d’abstentionnistes a été franchie. Le Front national, que beaucoup avaient enterré un peu vite, a retrouvé de la vigueur, singulièrement dans le nord de la France et dans la région PACA. Ces deux faits sont inquiétants pour la démocratie, pour la République, pour la France. Les responsables politiques de gauche et singulièrement du PCF ont leur part de responsabilité. Entre ce qu’il faut bien appeler une grève des urnes et l’expression épidermique d’un rasle- bol dans un vote antirépublicain, on voit fumer le chaudron social. Soyons lucides. Alors qu’il faudrait plus de République pour répondre aux attentes de notre peuple, le risque de voir sa colère se retourner contre elle n’est jamais apparu aussi grand. Trente ans de politiques antipopulaires, un coup à droite, un coup à gauche, bonjour les dégâts ! Certains ont cru que le Front de gauche allait pouvoir relever ce défi. Electoralement c’est un désastre. Le Front de gauche obtient à peine 100 élus alors que le PCF, à lui seul, en avait 185 sortants. De plus, le Front de gauche s’est avéré facteur de division. Des communistes ont préféré rejoindre les listes socialistes dès le premier tour. A la contreperformance électorale s’ajoute un fiasco politique.


Je ne me résigne pas à cette situation. Reconquérir les abstentionnistes – qui sont légions dans nos quartiers populaires – faire reculer durablement le FN, à partir d’une volonté de s’en prendre vraiment au capitalisme du désastre et de changer la société, c’est la tâche que doit s’assigner le Parti communiste français. Mais il y a une condition impérative à remplir : il doit s’affirmer et s’assumer sur la scène politique. Qu’il subisse des attaques, c’est dans l’ordre des choses. Mais que ses dirigeants se dérobent toujours et sans cesse, ce n’est plus admissible. Les élections présidentielles sont pour demain. Déjà le bocal politicien s’agite. J’attends du PCF qu’il désigne rapidement son candidat, au terme d’une consultation démocratique des communistes. Il est grand temps que le PCF se mette en ordre de bataille et parte à la reconquête de cette France qui souffre et qui veut espérer.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article