Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

André GERIN, candidat à la candidature du PCF pour la présidentielle de 2012

12 Janvier 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Élections

http://www.france24.com/fr/files_fr/imagecache/aef_ct_wire_image/images/afp/photo_1206302557225-1-0.jpgmercredi 12 janvier 2011
 

 

Déclaration officielle d’André Gerin à l’élection présidentielle de 2012 comme candidat présenté par le Parti Communiste français


Je déclare officiellement ma candidature à l’élection présidentielle de 2012, répondant ainsi à l’appel lancé par le conseil national du PCF. Il serait en effet mortifère pour les forces de gauche et la France laborieuse, que le Parti communiste français soit absent de cette échéance qui constitue la clé de voute de la Vème République.


Ma candidature est destinée d’abord à rompre avec la politique pétainiste de Nicolas Sarkozy et de la majorité de droite de l’UMP.


Cette candidature communiste s’adresse le plus largement possible à l’ensemble de la population, un rassemblement non partisan, d’union, d’action, qui ne se limite pas à rester à côté ou autour du parti socialiste au nom de la gauche. Si nous nous adressons d’ailleurs seulement aux forces de gauche, le résultat est couru d’avance. Le Front de gauche perpétue, de ce point de vue, une démarche étriquée, périmée, au vu de ces 30 dernières années, qui nous ont conduits à l’échec de la gauche plurielle du gouvernement Jospin de 1997 à 2002. Il ne saurait être question de reproduire l’engrenage infernal élection-déception.


Ma candidature incarne la volonté de changer de modèle de société, par une nouvelle croissance créatrice de richesses, porteuse de progrès sociaux, humains, politiques, culturels, spirituels ; une croissance qui favorise la promotion de la personne à partir des principes de solidarité, de justice sociale, de respect de l’individu dans l’esprit de la République et de la laïcité. L’objectif poursuivi : construire une République sociale autogestionnaire ; une Europe des nations ; rompre avec le capitalisme ; construire le socialisme à la Française, relever les défis de civilisation auxquels sont confrontés l’Humanité et la planète.


Il s’agit de partir à la reconquête de l’électorat populaire, du monde du travail qui se réfugie dans l’abstention ou le vote Front national.


Je veux placer cette bataille présidentielle sous le signe du changement de gouvernement, de politique, de société pour que la gauche enfin réussisse et construise des transformations progressistes solides et durables avec la volonté de tenir ses engagements et de vraiment changer la vie.


Nous devons le faire en tirant les leçons et en faisant l’inventaire de l’expérience de la gauche de ces 30 dernières années, après le changement du 10 mai 1981 et la victoire de François Mitterrand.


Ma candidature vise à animer une campagne du Parti communiste français qui s’adresse, sans exclusive, à tout le peuple de France, quels que soient ses choix, quels que soient ses votes, ses principes philosophiques ou religieux. Il s’agit de porter les valeurs d’une gauche authentique, de faire revivre, au XXIème siècle, les idéaux du socialisme et du communisme.


Mon ambition est de participer à la construction d’un grand mouvement social, puissant, déterminé, à vocation majoritaire.


Pour cela, je veux régénérer le Parti communiste français afin qu’il retrouve une place dans le paysage politique et qu’il puisse, dans un esprit républicain, être l’outil dont le peuple de France a besoin pour imposer les nécessaires transformations sociales.


André GERIN

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laurent Dycha 17/01/2011 00:16



Avec ou sans carte, aidons le !



el diablo 14/01/2011 08:20



Ben mon gars t'es pas prêt de cotiser je te le dit...



gilles G 14/01/2011 02:48



Alors la si lui il est le candidat du pcf non selement je reprend ma carte mais en plus je paye mes cotisations  :-)



roquet 13/01/2011 18:58



Correction,avec mes excuses.André Gérin parle non pas d'"Europe sociale",mais d'"Europe des nations".Ce qui ne change rien à la question de fond,qui est l'acceptation ou le refus des structures
dites "européennes" et de leur autorité sur les nations.Roquet



roquet 13/01/2011 18:35



Il me semble que le commentaire de Jeau Lévy est tout à fait pertinent.Pour qu'un candidat communiste ait quelque audience auprès des salariés de notre pays,il est essentiel qu'il inscrive dans
les onjectifs qu'il propose la reconquête de la souveraineté nationale.Parler d'une "Europe sociale" n'a pas plus de sens que "refaire l'Europe" ou "une autre Europe".Il s'agit de retrouver dans
notre pays de meilleures conditions pour mener un combat de classe,en dehors et contre les structures dites "européennes".Sinon,cette évocation d'une "Europe sociale" pourrait bien n'être
comprise que comme déjà un accommodement avec les vues "européennes" de la social-démocratie.Roquet