Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

Affaire Michael BROWN: Christiane TAUBIRA affiche ses opinions…et se fait recadrer par LE FOLL, porte-parole du gouvernement valet de l'impérialisme US

27 Novembre 2014 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Qu'est-ce que la "gauche"

 

taubira-le-foll.jpg

La garde des sceaux a affiché clairement ses opinions dans l'affaire Michael Brown.

La situation est extrême à Ferguson, après que la justice ait pris la décision de ne pas poursuivre le policier qui a tué Michael Brown en août dernier. Les USA sont actuellement frappés par des manifestations violentes dans plusieurs villes, qui ne font que mettre en valeur des tensions raciales qui en réalité n’ont jamais totalement disparues.


Rappelons les circonstances de ce drame : Michael Brown, qui faisait presque deux mètres et pesait environ 130 kilos, est repéré par un policier en compagnie d'un ami parce qu'ils marchent en plein milieu de la chaussée, gênant la circulation, dans un quartier qualifié d'« hostile à la police ». Brown est arrêté puis mis à l’arrière du véhicule de police. Mais il se débat dans la voiture et frappe le policier par deux fois. Puis il parvient à prendre la fuite en courant. Darren Wilson (le policier) se lance à sa poursuite. Quelques mètres plus loin, Michael Brown stoppe sa course, fait face, et refuse de se mettre à terre, en se rapprochant de Darren Wilson ; celui-ci sort son arme et fait feu plusieurs fois, le tuant sur le coup.


Or, voici que Christiane Taubira, ministre en exercice de la justice Française, ne trouve rien de mieux que de lancer un tweet rageur sur le sujet : elle a cité Bob Marley et posté ce message : 


"Quel âge avait #Mickael Brown ? 18 ans. #Trayvon Martin ? 17. #Tamir Rice ? 12. Quel âge le prochain ? 12 mois ? Tuez-les avant qu'ils ne grandissent (Bob Marley)". 


Cette phrase polémique dépasse-t-elle la ligne jaune du devoir de réserve ?


Invitée à expliquer ce tweet sur France Info ce mardi matin, elle a indiqué qu'elle voulait simplement exprimer sa "solidarité". "Je ne porterai pas de jugement de valeur sur les institutions des États-Unis. Cependant, il est évident que, lorsque le sentiment de frustration est aussi fort, aussi profond, aussi durable et aussi massif, il y a à s'interroger sur la confiance dans ces institutions, et donc la capacité des institutions à assurer cette paix sociale" a-t-elle dit avant d'ajouter "il est évident qu'on se rend compte que ça n'arrive qu'aux mêmes. Ce sont des gamins afro-américains, donc il y a le problème d'un certain nombre de clichés, de représentations, de préjugés qui peuvent créer des réflexes terribles. Quand ce sont des réflexes d'injures, c'est déjà difficile à supporter, quand ce sont des vies qui sont arrachées ainsi, c'est encore plus insupportable".


Sans se prononcer sur le fond, qui peut se discuter, on remarquera que l’ancienne indépendantiste antillaise n’adopte pas la langue de bois et désigne nommément les noirs comme victimes d'un système judiciaire et policier qui, dès lors, serait indubitablement raciste.


Ce message sera-t-il apprécié Outre-Atlantique ? Pas certain.


source : agoravox

--------

Le Foll recadre Taubira


"Il faut se garder de faire des commentaires sur ce qui se passe aux Etats-Unis", a estimé mercredi Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, en réponse à Christiane Taubira qui s'était indignée qu'un policier blanc qui a tué un jeune Noir outre-Atlantique ne soit pas poursuivi.

"Les Etats-Unis ont des règles et des procédures qui sont en cours. Je crois qu'il faut se garder de faire des commentaires sur ce qui se passe aux Etats-Unis", a relevé Stéphane Le Foll, qui répondait à la presse lors du briefing hebdomadaire à l'issue du Conseil des ministres.


source: le figaro

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

GQ 06/12/2014 19:27


USA : Dans la plus grande "démocratie" du monde..la police tue encore un noir...(vidéo)


Dans la plus grande "démocratie" du monde... francetvinfo.fr Etats-Unis : un policier blanc tue encore un homme noir sans arme en Arizona Un nouveau fait divers qui ne va pas calmer les esprits.…


Pour lire la suite cliquez ici

GQ 30/11/2014 12:43


Un rapport de l’ONU met en garde
contre les brutalités policières aux Etats-Unis


La brutalité de la police, les interrogatoires militaires et la situation dans les prisons sont les principales préoccupations face aux Etats-Unis du Comité contre la torture dans
le cadre de Nations Unies , selon un rapport publié vendredi par le groupe.



Le rapport du Comité contre la torture des Nations Unies constitue  le premier examen concernant les  États-Unis depuis 2006 et expose les préoccupations au sujet des
allégations de brutalités policières et usage excessif de la force par des membres des forces de sécurité, en particulier le traitement  qui est celui du service de Police de
Chicago à l’égard des noirs et des latinos.


Le Comité a demndé à limiter l’utilisation des armes à décharge électrique (appelé Taser) aux situations où la vie est en danger.


Mais il y n’avait aucun recommandations ou de mentions spécifiques sur la décision du grand jury lundi de ne pas poursuivre  le policier blanc Darren Wilson à, Ferguson,
Missouri, qui a tué un jeune noir non armé, Michael Brown, le 9 août.


Le Comité est composé de 10 experts indépendants qui examinent la situation  des 156 pays membres des Nations Unies qui ont ratifié la Convention contre la torture et contre tous
les « peine ou traitement cruel, inhumain ou dégradant ».


BBC

GQ 30/11/2014 12:26


Le lumpen est bien davantage blanc que noir aux USA. Et les ouvriers américains qui participent aux dures luttes sociales sont bien souvent noirs ou latinos. les noirs sont surreprésentés dans
les organisations révolutionnaires. Il doit bien y avoir une raison.

Christian(CCL) 29/11/2014 21:48


La condition des capitalistes noirs a enormement change aux US, ils sont entres dans le "Fortune 500" pour y rester. A l'inverse naturellement , la condition des proletaires noirs (  a
proportionellement empire , comme celle des proletaires d'autres races.


Le capitalisme US est devenu anti-raciste, mais il a fait de son mieux pour que le racisme se perpetue chez les exploites en misant sur la carte du communitarisme.


En fait le capitalisme US adore le lumpen-proletariat et le glorifie dans l'ideologie qu'il propage : films, videos, musique rap, mode vestimentaire, langage, mentalite, culte de la violence,
admiration des "street thugs" ,absence de toute culture, separation des masses en fonction des equipes sportives-fric professionelles, amour du "bling", elevation du fric comme religion
supreme...la liste est longue.


Il est evident que le lumpen-proletariat ne presente aucune menace pour le capitalisme, car il n'a aucune conscience de classe.

GQ 29/11/2014 13:31


Les droits civique n'ont pas changé par enchantement la condition des Noirs. mais la question est plutôt celle-ci : si on voit une étincelle, on peut se dire "ce n'est qu'une étincelle", ou alors
"comment faire pour qu'elle mette le feu à la plaine"