Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

A propos d’un article de médiapart sur Borotba, la réaction d’un combattant d’Odessa

4 Janvier 2015 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Ce que dit la presse

 

 


 

Parce qu’un article de Vincent Presumey dans Mediapart qui poursuit la ligne de cet organe de presse, nous cite à propos des gens abusés sur la question ukrainienne, nous avons transmis son courrier à nos amis d’Odessa. Nous avons en effet dans cette ville rencontrés des marxistes de diverses obédiences, des communistes du KPU, mais aussi des intellectuels marxistes qui ne sont pas membres du parti, ont refusé même de voter aux dernières élections, refusant de voter quand le sang coule. Ils font un gros travail théorique et politique. S’ils ne sont membres d’aucun parti ils ont de bonnes relations avec le KPU et Borotba. L’un d’eux nous a envoyé la réponse suivante que Marianne a rapidement traduite du russe. Elle nous confirme dans l’idée que Mediapart et l’équipe qui traite de la question ukrainienne accomplit le travail de la CIA et que les pseudos-trotskystes sont bien utiles pour ce genre de mauvais coups. 

(Danielle bleitrach)

Le commentaire de Y…

Le mensonge le plus dangereux, comme on le sait, est produit par le hachage de mensonge et de vérité . C’est exactement le cas dans cet article. J’ai lu brièvement l’article grâce au traducteur Google et il m’a impressionné : l’auteur a rassemblé énormément d’informations fiables sur la vie des ukrainiens de gauche et les a hachés avec des mensonges et des non-dits. En conséquence quelque chose de terrible est sorti.

De mémoire j’essayerai de noter quelques points importants. Tout d’abord, « Borotba » a toujours été critiqué par les autres gauches ukrainiennes . « Borot’ba » s’est comporté de façon inamicale dans  des actions communes : et quand elle ont eu lieu, il s’en attribué seulement à lui  tous les mérites  . C’est pourquoi nous tous nous n’aimions pas « Borotba ». Albu, en effet, a été ami avec des personnes plus que douteuses de la gauche nationaliste ukrainienne. Shapinov a en effet gagné de l’argent en travaillant aux états-majors préélectoraux de partis bourgeois. D’ailleurs l’auteur de l’article est loin de tout savoir! « Borotba » est vraiment une Organisation stalinienne. Enfin, « Borotba » avait en effet pas mal d’argent. Et son origine n’est pas claire. Il est vrai aussi que dans le passé « Borot’ba » a eu l’intention de remplir ses rangs par les défections du PCU où il existait un mécontentement significatif devant  la ligne opportuniste de Simonenko .


Tout ceci est juste et nous incite à reconnaître  la pertinence de cette vielle vérité qui veut que n’importe quelle force politique devrait penser à sa réputation, Parce qu’autrement au moment opportun, ses ennemis utilisent ses failles, et  la mette en péril.

Mais l’auteur entretient des confusion.

- D’abord, « Borot’ba » a publiquement dénoncé l’existence de l’impérialisme russe. Cette évaluation peut être n’a pas été dite  dans la programmation des documents de l’organisation, mais les fondateurs de l’organisation en sont venus il y a longtemps à cette thèse.

- Deuxièmement, il est comique d’attribuer de l’antisémitisme à « Borot’ba ». c’est une affabulation. Le leader d’organisation de Dniepropetrovsk de « Borot’ba » était Juif.

- Troisièmement, la scission de l’Organisation marxiste, qui a abouti à la formation de « Borot’ba » a été le produit de désaccords idéologiques, et non le combat pour l’argent. Les fondateurs de OM ont essayé de rassembler toutes les directions communistes dans une organisation. Il est apparu que le stalinisme et le trotskisme ne peuvent pas coexister dans une organisation. Tout le reste était déjà secondaire.

- Quatrièmement, l’auteur ne comprend pas une chose simple. Une chose sont les erreurs de Borotba dans le passé, et autre chose sa position dans la crise actuelle. On ne peut pas tout mélanger.

Enfin, l’auteur a habilement utilisé des erreurs tactiques de « Borot’ba » dans les conditions de la crise présente. Si vous vous souvenez, je vous ai dit ce que nous pensions de l’antimaidan à Odessa et de son caractère bourgeois. « Borot’ba » par opposition à nous n’a pas osé nommer des choses par leur nom et ne s’est pas rendu compte que c’était un mouvement de nature bourgeoise. Et ici maintenant elle paye pour cela – les partisans de Kiev en Europe de l’Ouest spéculent là-dessus. Regardez pour la comparaison notre évaluation du potentiel socialiste des républiques populaires http://marksist.blox.ua/2014/08/TAK-ZhDAT 

Bien sûr, par opposition à l’Ukraine il y existe des tendances socialistes – mais elles sont faibles. Ici leur indication la plus significative http://marksist.blox.ua/2014/10/NATsIONALIZATsIYa-PREDPRIYaTIJ-NA-DONBASSE.html « Borot’ba » n’a pas compris la nature de l’antimaidan ce qui a entraîné des erreurs : elle a formé des cortèges communs ensemble avec nationalistes russes et même des fascistes. Et maintenant ces erreurs sont habilement exploitées par des défenseurs de Kiev.

Mais je retournerai à l’analyse d’article sur « Borot’ba ».

Son auteur est pathologiquement russophobe. Il a mentionné  tout au monde, mais pas de l’oppression directement des russes en Ukraine. Il trompe le lecteur, créant l’illusion que ne voici aucune protestation nationale. En réalité beaucoup de personnes continuent à rejeter le mode nationaliste-antinational présent. l’auteur ignore et la  main de Washington, et le  choeur répercutant la propagande des Américains dans des capitales de l’Union européenne. Il oublie totalement l’existence de fascisme ukrainien. Et c’est le principal. Et tout le reste est juste une tentative de discréditer les forces qui malgré leurs  erreurs, se battent contre ce régime.

Voilà ma réaction « à chaud », si elle peut vous être utile en quoi que ce soit, faites-en l’usage qui vous plaira.

 

Note de danielle Bleitrach:

La conclusion de ce militant qui tous les jours risque sa santé, son emploi et même sa vie est claire, Mediapart et les pseudo révolutionnaires comme Vincent Presumey ignorent comme par hasard l’essentiel, à savoir la prise en main par les Etats-Unis, le fascisme, leur seul travail est de diviser les combattants. Peut-être serait-il temps de s’interroger sur qui finance mediapart?

 

Note de la traductrice : Heureusement que mes ex professeurs de la fac de Nanterre sont trop réacs pour lire ma « traduction », faite rapidement (avec TAO : traduction assistée par ordinateur – c’est très mauvais, mais ça gagne du temps, c’est ça ou rien) entre deux paquets de copies, un coup de téléphone et une réservation de train pour nos amis ukrainiens  Pour ceux qui sont mécontents de la qualité, ils doivent comprendre dans quelles conditions nous travaillons, et peuvent nous aider par du travail ou de l’argent.

Merci.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article