Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

A l’Agora de L’Humanité, dimanche matin 18 septembre à 9 h. « Patronat et revanche sur la Libération, le dossier Renault »

14 Septembre 2011 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Initatives et rendez-vous

   participants :

·         Annie Lacroix-Riz, historienne

·         Michel Certano, ancien dirigeant syndical et historien de Renault

·         Jean-Paul Teissonnière, avocat

 

 

 

Pour rappel et information sur ce dossier  (pétition en ligne, interview)  merci de consulter le site d’Annie Lacroix-Riz

A l’adresse suivante :

 

http://www.historiographie.info/conf.html

 

 

Chers amis,

 

Je soumets à votre signature et à votre diffusion, la plus large possible, la pétition que mes camarades syndicalistes de Renault Roger Silvain, Michel Certano et Aimé Albeher ont rédigée pour protester contre la présentation mensongère et unilatérale du dossier de la collaboration de Louis Renault avec l’ennemi sous l'Occupation, et solliciter le droit de réponse qui est obstinément refusé à eux et à moi-même depuis le 2 mars 2011.

Amicalement,

Annie Lacroix-Riz

SIGNER LA PETITION

 

 

« Le mercredi 3 août 2011, Franck Ferrand a accueilli Laurent Dingli, mari d’une héritière de Louis Renault (une des huit plaignants qui ont assigné l’Etat en mai 2011 à les indemniser de la confiscation des usines Renault de 1945) à son émission « au cœur de l’histoire ».

 

Au cours de cette nouvelle séance hagiographique et unilatérale s’est affiché le consensus complet entre les deux interlocuteurs au service de l’entreprise des huit héritiers de Renault, consensus affiché par les propos de conclusion du responsable de l’émission : « merci beaucoup, Laurent Dingli, d’avoir contribué à la réhabilitation de ce grand industriel ». J’y ai fait l'objet, comme tous les historiens (non nommés) supposés par M. Ferrand acharnés à « salir la mémoire de Louis Renault » à partir des années 1938-1939, d’une attaque en règle comme, selon les termes de M. Dingli, « historienne stalinienne […] ni[ant] les faits » avec laquelle « il est impossible de discuter ». » ( A Lacroix-Riz)

 

Annie Lacroix-Riz a commenté cette émission sur Radio Galère, 88,4 FM pour la région de Marseille.

 

http://www.historiographie.info/reanauradio.mp3

 

 

 

Vous recevez ce mail car vous êtes abonn(é)e à la liste de diffusion d’Annie Lacroix-Riz

 

www.historiographie.info

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article