Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Réveil Communiste

A Béziers contre le racisme d'État

3 Septembre 2010 , Rédigé par Réveil Communiste Publié dans #Initatives et rendez-vous

Veuillez trouver ci-dessous et en p.j. un communiqué émanant des organisations et mouvements Biterrrois :
Association Contre le Harcèlement Moral (ACHM) - ATTAC – La Cimade - Collectif de soutien au Roms du Biterrois - La Fédération (FASE) – Fédération Syndicale Unifié (FSU) – Union Locale CGT – Ligue des Droits de l'Homme - Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) – Parti Communiste Français – Parti de Gauche – Parti Socialiste - Syndicat de la Magistrature


"LIBERTÉS: APPEL POUR LE 4 SEPTEMBRE
11h Hotel de ville/rue du 4 septembre et 19h jardin de La Plantade

Dans le cadre de la journée nationale, les associations et mouvements ci-des­sous appellent les Biterrois et Biterroises à un rassemblement pour les libertés et contre la xénophobie, le samedi 4 septembre 2010, place de l'Hôtel de Ville de Béziers côté rue du Septembre à 11h00, et le soir à 19h00 au jar­din de La Plantade * (route de Murviel) pour célébrer un Arbre des Liber­tés, ceci dans le cadre du 140eme anniversaire d’une République que nous voulons plus que jamais, libre, égale et fraternelle.

En effet, les plus hautes autorités de l’Etat ont fait le choix de jeter à la vindicte pu­blique des catégories entières de population : Gens du voyage accusés comme les étrangers d’être des fauteurs de troubles, Français d’origine étrangère sur lesquels pè­serait la menace d’être déchus de leur nationalité, parents d’enfants délinquants, etc. Voici que le président de la République accrédite aussi les vieux mensonges d’une immigration coûteuse et assimilée à la délinquance, et offre ainsi à la stigmatisation des millions de personnes en raison de leur origine ou de leur situation sociale.
Ce qui est à l’œuvre dans cette démarche ne s’inscrit pas dans le débat légitime, dans une démocratie, sur la manière d’assurer la sûreté républicaine. Le nécessaire respect de l’ordre public n’a pas à être utilisé pour créer des distinctions entre les habitants de ce pays et désigner des boucs émissaires. Ni pour instituer des peines de prison auto­matiques, contraires aux principes fondamentaux du droit pénal, à l’indépen­dance de la justice et à l’individualisation des peines.

La Constitution de la France, République laïque, démocratique et sociale, assure « l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion ». Nul, pas plus les élus de la nation que quiconque, n’a le droit de fouler au pied la Constitution et les principes les plus fondamentaux de la République. Notre conscience nous interdit de nous taire et de laisser faire ce qui conduit à mettre en péril la paix civile.

« NON A LA XENOPHOBIE et A LA MISE AU PILORI »
LIBERTÉ – ÉGALITÉ – FRATERNITÉ

Association Contre le Harcèlement Moral (ACHM) - ATTAC – La Cimade - Collectif de soutien au Roms du Biterrois - La Fédération (FASE) – Fédération Syndicale Unifié (FSU) – Union Locale CGT – Ligue dSyndicat de la Magistraturees Droits de l'Homme - Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) – Parti Communiste Français – Parti de Gauche – Parti Socialiste - Syndicat de la Magistrature  "

* lors de la Fête de la Plantade

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article