Rechercher

Syndication

  • Flux RSS des articles
Samedi 11 avril 2009 6 11 /04 /Avr /2009 22:52

Message personnel à nos amis internautes américains arrivés sur la planète Réveil Communiste en cliquant sur le lien du New York Times :

Special greetings and message to the readers of the "New York Times" that are actually reading this text. Your paper is keen on sneering at the french approach to islam. Certainly we must be islamophobic! we dont bomb and kill muslims as your lovelly democratic country does every time it has a chance to do it, but we object against the burqa. You are "bomb and burqa liberals", and we are "no bomb no burqa" french communists.

If you are really concerned by global warming you should stop reading the NYT and all the rubbish inside. You should turn to "Political affairs" in line newspaper of your own country's CP.

here : political affairs (Comunist Party USA)

Or to your fellow citizen Joe Bageant here : Joe Bageant' blog



Monsieur le Premier Ministre,

Le port de la burqa devient un sujet brûlant pour la République française. Cette question est revenue au cœur de l'actualité de ces derniers jours.

Comment accepter qu'une femme ait le visage dans une prison de tissu dans une République laïque occidentale ?
A t'on toujours une même loi pour tous ?

Doit-on faire allégeance à une doctrine de l'intégrisme radical, le salafisme, qui mène une lutte anti-France, anti-blancs ?

Peut-on au XXIème siècle, accepter qu'une femme soit soumise à la volonté de l'homme, de répudier les femmes considérées comme impures selon une conception archaïque et misogyne de la moralité sexuelle ?
Rappelons-nous de l'affaire de l'imam Bouziane en avril 2004.

Il s'agit là du refus de l'intégration, de l'égalité des sexes, de la mixité, avec la mise en cause caractérisée de la féminité, acquise depuis des décennies en France. Voilà la réalité, que cela plaise ou non à tous les promoteurs d'angélisme.

Aucun agissement remettant en cause les principes constitutionnels essentiels telle que l'égalité entre hommes et femmes ne serait être légitimé. Nous sommes bien obligés de constater, dans toutes les villes populaires de la métropole, le mépris des principes d'égalité, de liberté et de fraternité qui fondent les valeurs de la République issues de la Révolution de 1789.

Aujourd'hui, n'y a-t-il pas manquement à la laïcité dans ce laisser-faire, sans réaction ni décision des institutions républicaines à propos du port de la burqa sur l'espace public et dans les services ouverts aux publics.
Il n'est plus possible de fermer les yeux. Nous ne saurions accepter de nous accommoder d'un statu quo à propos du port de la burqa qui constitue, auprès des populations, une gène, un rejet et un trouble à l'ordre public.
Dans l'esprit de la loi de 2004 et du rapport Stasi, nous devons affirmer au nom de la loi et de la République que la société n'acceptera pas :

- le port d'un vêtement restrictif,
- le fait d'être soumise à son mari,
- une conception radicale de la religion.

Monsieur le Premier Ministre, il est temps que le gouvernement se positionne sur un sujet qui préoccupe des milliers de citoyens qui s'inquiètent de voir sur nos marchés, nos lieux de commerces et de loisirs des femmes emprisonnées, entièrement voilées, signe d'un prosélytisme aggravé qu'il serait temps de circonscrire car il tourne le dos à la France singulière et universelle du droit d'asile et de l'hospitalité.

Je souhaite saisir, après les congés de l'Assemblée nationale, une commission d'enquête parlementaire pour répondre à l'attente de nos concitoyens et surtout leur montrer que les autorités de la République ont décidé d'agir au nom des valeurs, des idéaux républicains et des principes de laïcité.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Premier Ministre, l'assurance de ma haute considération.
Par Réveil Communiste - Publié dans : Positions
Ecrire un commentaire - Voir les 74 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Bravo André GERIN pour avoir le courage de dire haut et fort que nous ne devons plus subir, nous les femmes, mes soeurs de toutes les cultures, l'obscurantisme au nom d'une pseudo tolérance molle, bonne petite conscience bourgeoise ! J'étais en Suède il y a un peu plus d'un mois filmer une conférence internationale des femmes sur la laïcité. Leur témoignage était accablant pour des pays qu'ils soit d'Europe ou d'ailleurs, qui ne séparent pas le religieux du droit civil, de la politique.Dès mon retour de voyage je vais monter ces témoignages plus tard je ferai même un film sur le sujet.
Oui, enfin quelqu'un qui a le courage de ne pas baisser les bras ni les yeux sur cette profonde injustice, cette remise en question des droits des femmes à être maitresse de leur corps, de leur esprit, de leur vie.
Commentaire n°1 posté par Pasquale Noizet le 11/04/2009 à 23h40
100% avec toi Pasquale. Ce qui est terrible dans ton commentaire, c'est que tu parles de "courage" quand un homme politique évoque ce qui est pour moi une évidence.

Je pense aussi que ce que dit André pourrait s'appliquer à tous les signes religieux d'infériorité des femmes.

Quand on dénonçait le port de l'étoile jaune, on ne regardait pas la taille de ladite étoile, c'est pareil pour le voile.

Burqa ou bandana, même combat !
Commentaire n°2 posté par Pierre-Yves GAUTIER le 12/04/2009 à 09h32

Déjà en son temps F. Engels (un auteur inconnu des communsites français) raillait le socialiste prussien Dürhing qui voulait éradiquer le monde des religions.
Mais je lui laisse la parole:

Au contraire, M. Dühring ne peut pas attendre que la religion meure de cette mort naturelle qui lui est promise. Il procède de façon plus radicale. Il est plus bismarckien que Bismarck; il décrète des lois de mai aggravées  [4], non seulement contre le catholicisme, mais contre toute religion en général; il lance ses gendarmes de l'avenir à la poursuite de la religion et ainsi il l'aide à accéder au martyre et prolonge sa vie. Où que nous regardions, c'est du socialisme spécifiquement prussien !

Commentaire n°3 posté par Buntov le 12/04/2009 à 11h57
Il faudra bien un jour proche se résoudre à poursuivre judiciairement les maris de ces esclaves du fondamentalisme: si ces femmes sortent ainsi affublées de ces horribles prisons sur le visage, ce ne peut être que sous la pression, la menace, de leurs fachos machos de maîtres.
INSUPPORTABLE, dans notre République LAÏQUE !! 
Commentaire n°4 posté par pedrito communiste le 12/04/2009 à 22h30
Bravo les amis :alors  on va décider quel vêtement est ou pas "fondamentaliste"? A quand les gardiens de la"liberté" qui vont vérifier que les femmes ne portent pas de soutient gorge symbole d'oppression? (rappeler vous des manifs du MLF..)
Alors qui se charge de rédiger une lois qui décrira les vêtements "libérés" et autorisés dans l'espace public? Je propose qu'on s'adresse aux juristes iraniens qui ont une bonne expérience en matière de vêtement respectueux de la loi..
Je ne voudrait pasêtre cruel mais je pense que prendre exemple sur la savak du Shah d'Iran ou sur la turquie kémaliste (sinon génocidaire  des arméniens au moins purificatrice ethnique des grecs et des kurdes) ne soit pas un grand progrès de la liberté des femmes, ni des hommes..
ET juste une remarque : tout celà n'a rien à voir avec la laïcité (ou alors depuis quand la laïcité protège t il le droit des femmes? dois je rappeler l'histoire de France?)

Commentaire n°5 posté par Caius le 13/04/2009 à 00h46
Cré Dédé !

Un coup je te soutiens les islamistes, un coup je te dénonce les kébabs douteux!

Un coup je te roule des palots à Mgr Barbarin, l'autre coup je joue au laïcard
Commentaire n°6 posté par Girouette Gérin le 13/04/2009 à 16h32
Ouais, je veux bien qu'on trouve des raisons plus ou mois valables pour défendre le voile, mais la burqa ça jamais. Ya basta.
Commentaire n°7 posté par gilles questiaux le 14/04/2009 à 12h56
Explication :  girouette La Riposte en veut à Gerin pour avoir soutenu les jeunes vénissiens internés à Guantanamo.
Commentaire n°8 posté par gilles questiaux le 14/04/2009 à 14h08
N'y a t il pas une légère différence entre le fait de "défendre la Burqa" et de s'inquiéter d'une  éventuelle législation sur la manière de s'habiller dans un lieu public ?
(et par ailleurs je m'interroge sur  ce débat :  je n'ai jamais vu jusqu'à présent quelqu'un en Burqa dans la rue...)
Commentaire n°9 posté par Caius le 14/04/2009 à 16h34
Moi si j'en ai vu!
Commentaire n°10 posté par gilles questiaux le 14/04/2009 à 16h47
moi j'en ai vu à Paris, et à Vénissieux aussi.
La burqa n'est pas qu'un simple vêtement, c'est un signe politique d'oppression de la femme.
On s'est battus en france contre les curés qui imposaient aux femmes de ne pas montrer leurs chevilles "indécentes", on s'est battu contre le cléricalisme qui oppresse la femme en premier lieu: la Eve tentatrice,  la Marie-Madeleine putain, celle qui doit cacher ses cheveux (dans les 3 religions du Livre), celle qui doit se couvrir par "pudeur".
Moi en tant que communiste et en tant que femme je ne tolère pas cela. Je suis pas tolérante avec les religieux on va me dire? Je les emmerde.
Je ne "tolère" pas ceux qui considèrent comme esclaves (de dieu ou de l'homme) mes congénères.
Il faut savoir où on se situe: est-on oui ou non pour l'émancipation de tous les êtres humains, ou seulement pour les femmes blanches des pays occidentaux? Les droits ça vaut pour tout le monde oui ou non?
arrêtons avec le "bout de tissu", non! la burqa c'est pas un bout de tissu, c'est une prison symbolique: la femme qui se montre est une pute, elle est haram, celle qui se couvre est "hallal"(et seuls les yeux qui apparaissent c'est so romantic! n'est-ce pas?)

Si Gerin en parle c'est qu'à Vénissieux, il y en a des burqas, et pas qu'un peu: je les ai vu de mes yeux. Le courageux "girouette gerin" doit vivre dans un joli monde de bisounours  et croit que la burqa c'est fun et coloré...

Alors tout les béni-oui oui qui ont peur de froisser les islamistes (je parle pas de toi Caius, je sais que tu n'es pas comme ça) peuvent aller transpirer leur peur ailleurs.

Commentaire n°11 posté par Astrée le 14/04/2009 à 16h52
Astré tout celà est fort bien... Mais cela ne rend pas plus légitime l'intervention de l'Etat sur des questions d'ordre privée et pour des gens qui ne commètent là aucun délit... et au nom de quel principe pourra t on faire que tel vêtement qui nous déplait soit interdit?
Et interdire la burqa dans les lieux publics cela veut il dire que nous décidons de confiner à l'espace privé les femmes que l'on prétend défendre? est ce vraiment un progrès?
Non décidemment il n' ya aucune bonne raison d'aller dans le sens de Gérins sur cette question.


Commentaire n°12 posté par Caius le 14/04/2009 à 20h03
Bonjour,

Vous devez être content , Michèle Alliot-Marie fait un pas dans votre sens en interdisant le port de la cagoule lors des manifs !

Blague à part  j'apprécie Réveil Communiste,  je trouve ce site salutaire pour le PCF mais là je suis effaré par tant de démagogie !
Que l'on s'effraie du port de la burqa est une chose (comment pourrait on s'en satisfaire ?) mais vouloir mettre sur pied des brigades de respect des bonnes mœurs vestimentaires est ridicule .... et dangereux !

Et puis, dites moi, quand on veut refuser à des femmes  le droit d'exister en dehors de chez elles,  simplement de marcher dans la rue, quand on veut les priver de la liberté fondamentale de franchir le seuil de leur porte est-on très différent des Talibans ? Les fondamentalistes les enferme sous la burqa, vous, vous voulez les enfermer chez elles  ....


Commentaire n°13 posté par Dr Justice le 16/04/2009 à 12h37
quel rapport, "docteur justice"? quel rapport entre une cagoule (mise délibérement par un manifestant) et une burqa (imposée par le mari/la famille/une interprétation à la lettre du coran)
et franchement je ne comprend pas tout cet acharnement contre Gerin ou Réveil qui ose publier (quel crime!) ce texte.  Il vaudrait mieux réserver vos salves aux esclavagistes qui enferment leur femmes sous une prison (chez elles ou dehors, ça reste une prison).
Commentaire n°14 posté par Astrée le 16/04/2009 à 15h49
Salut,

Tout d'abord je voudrais rassurer Gilles Questiaux. Je ne connais pas de "Girouette Gerin" chez les communistes de La Riposte. Ceci dit, Gilles, sache que beaucoup de communistes (et pas seulement ceux de La Riposte) sont pour le moins sceptiques vis-à-vis des déclarations de Gerin sur ces thèmes (Burqa, Marseillaise sifflée, jeunes "Talibans" des quartiers populaires, proposition d'expulser du territoire les jeunes délinquants et leur famille, etc.). Et c'est très bien ainsi, à mon avis.

Par ailleurs, je ne sais pas où Gilles a vu que La Riposte a critiqué Gerin "pour avoir soutenu les jeunes vénissiens internés à Guantanamo." Gilles invente cette information.

Enfin, sur le fond de l'affaire, je suis d'accord avec l'argumentation de Caïus. Par ailleurs, l'auteur du commentaire n°3, Buntov (que Gilles soupçonnera sans doute d'être à La Riposte) rappelle la position d'Engels au sujet des lois anti-cléricales de Bismarck. L'analogie est correcte. Marx et Engels étaient fermement opposés à ces lois, car il s'agissait, sous couvert de laïcité, d'une manoeuvre de Bismarck pour diviser la classe ouvrière suivant une ligne religieuse. Si, demain, un politicien de droite s'avisait de présenter une loi sur le port de la Burqa, ce serait exactement dans le même but. De même, l'interdiction du port du voile, à l'école, n'était pas sans rapport avec les immenses mobilisations contre la "réforme Fillon" sur les retraites, en 2003. Il s'agissait d'une manoeuvre flagrante de diversion et de division de la classe ouvrière.
 
Par ailleurs, dans son communiqué, Gerin demande que l'Etat interdise "une conception radicale de la religion." Où commence et où termine la "conception radicale de la religion" ? Gerin n'en dit rien. Chacun y mettra ce qu'il voudra. Faites confiance à la bourgeoisie et à son Etat pour y mettre ce qui les arrangera, eux. Et nul doute que dans l'ambiance actuelle, avec le racisme anti-arabe que la droite diffuse au quotidien, les "conceptions radicales de la religion" se trouveront, comme par hasard, du côté des musulmans, alors qu'en réalité on trouve pas mal de "radicaux" chez les juifs et les catholiques.

Enfin, Gerin demande que la loi interdise "le fait (pour une femme) d'être soumise à son mari". N'est-ce pas purement et simplement une phrase en l'air, pour donner des airs de grands principes à qui précède (le topo sur la Burqa) ? Car cette soumission prend mille et une forme, comme chacun sait. Va-t-on demander à Sarkozy d'organiser des contrôles, dans les foyers, pour vérifier qu'ils sont purs de toute "soumission des femmes" ?

Gerin est désormais coutumier de ce genre de déclarations. Leur seul effet, à mon avis, c'est de jeter la confusion et d'alimenter des sentiments racistes. Qu'il le fasse exprès ou non est une autre question. J'ose espérer que non. Mais dans tous les cas, c'est une grave erreur, d'un point de vue communiste.
Commentaire n°15 posté par Jérôme le 16/04/2009 à 18h27
Il y a une discussion à ce sujet sur le forum de la riposte : http://www.lariposte.com/forum/index.php/topic,951.0.html
Commentaire n°16 posté par Alexandre Cassel le 16/04/2009 à 22h36
Et la circoncision rituelle sur les MINEURS, tout le monde s'en fout... Les gamins subissent avec l'assentiment de tous les laïques. Où est le consentement de ces mineurs à cette mutilation?
Commentaire n°17 posté par toto le 05/05/2009 à 15h05
La question est délicate, car elle renvoie tantôt aux perspectives émancipatrices, universalistes et assimilatrices de la tradition républicaine française, quitte à décréter de façon autoritaire ce qui est salutaire pour les citoyens, y compris ceux issus d'une culture qui ne soit pas occidentale (et les différences de politiques menées au Maghreb sous les protectorats et la colonisation, révèlent les différences d'approches sur la question), tantôt à un respect de la liberté des individus et au viol de celle-ci que constituerait une immixtion de la Loi dans ce domaine. La loi de 1905 est une loi de pacification : les religions n'interfèrent plus dans les affaires de la République, mais l'inverse est vraie aussi.
Voir des femmes intégralement couvertes me choque, bien sûr, et j'en ai vu encore récemment en Egypte, comme l'an dernier en Syrie et en Jordanie. Mais ces sociétés sont en mutations sur ces questions, et les tenues vestimentaires des jeunes filles manifestent également les tensions de ces sociétés sur ces questions. Ainsi en Egypte, le respect formel de la règle (couverture des cheveux, des bras, des jambes), s'accompagne du détournement de son sens, puisque les visages sont outrageusement maquillés, les tenues très collorées et très élégantes, y compris les voiles, et que les vêtements sont très près du corps. A cela s'ajoute que les relations avec les garçons s'affichent ouvertement, même si les gestes d'affections restent disrcets.
Ces observations ne valent rien en tant que telles, et doivent être mises en parallèles avec des observations antérieures pour tenter d'y déceler un mouvement réel, et être mises en parallèle avec d'une part un ensemble représentatif de pays de culture musulmane, d'autre part de pays occidentaux à forte communauté musulmane.

La tentation est grande de faire de l'Islam la seule religion répressive envers les femmes en raison de la visibilité des manifestations à leur encontre. Pourtant, le Vatican se manifeste assez ces derniers temps pour ne pas l'épargner ; la lettre d'André Gérin est ainsi un peu maladroite, car il met côte à côte les mot "laïque" et "occidentale". Est-ce un "et", donc dans un sens plus aigu que simplement "laïque" ou "occidentale", ou est-ce un "équivalent à", auquel cas cela nous ferait entrer de plain pied dans une conception proche de celle du "choc des civilisations", dédouanant les religions juive et chrétienne, pour fustiger l'Islam. Précisons ainsi que l'Occident n'a pas du tout le monopole de la laïcité, et que beaucoup de régimes, souvent autoritaires, c'est-à-dire attentatoires aux libertés individuelles et collectives, ont été ou sont laïques, y compris dans les pays de tradition musulmane, tels que l'Egypte, la Syrie, anciennement l'Irak, etc. Mais, bien souvent, la ferveur laïque qui a accompagné les bouleversements dans ces pays était accompagnée d'une perspective d'émancipation sociale, quand ce n'est pas nationale, voire régionale. En Syrie, mais aussi en Algérie, les difficultés économiques et politiques ont été du pain béni pour un retour massif de la religion, pas seulement comme pratique privée, mais comme acteur politique. D'autres pays sont naturellement concernés par ces difficultés. Pourtant, malgré le marasme économique, l'ère des antennes parabole fait que beaucoup de jeunes gens du monde arabe sont branchés quotidiennement sur les normes culturelles occidentales, séries, films, clips musicaux, chansons, etc. Et naturellement, cela a une influence sur eux. Mais dans un mouvement inverse, la relégation sociale des maghrébins en France s'accompagne, avec le même outil technologique, d'un retour à la culture d'origine, et les Arabes de France regardent ainsi souvent al-Jazeera et les chaînes arabes.
Si en apparence, c'est donc la question religieuse qui est posée (et naturellement il faut la poser), la question de l'émancipation sociale, de la citoyenneté, est naturellement sous-jacente, et il faut évidemment s'y attaquer.



Commentaire n°18 posté par Jonathan le 05/05/2009 à 18h05
Si on ne s'oppose pas concrètement à la Burqua, on laisse faire, il n'y a pas de milieu, ce qui paraissait scandaleux devient petit à petit normal, et le seul moyen de s'y opposer c'est la loi. Cela dit, André, en manifestant sa solidarité aux jeunes de Vénissieux arbitrairement détenus à Guantanamo, montre qu'il ne mélange pas tout, lui.

Du point de vue politique, la circulation des burqas c'est du pain béni pour les sarkosistes et les lepénistes. Sur ce plan là comme sur celui de la sécurité et de la pédagogie, l'angélisme petit bourgeois des gauchistes participe de l'évolution postcommuniste et antiouvrière du PCF. Quant aux intégristes ils ont été importés en France pour diviser la classe ouvrière, il ne faut pas leur faire de cadeau.
Commentaire n°19 posté par gilles+questiaux le 06/05/2009 à 11h07
En principe hors des lieux précis comme l'école ,l'hopital et j'en oublie les gens sont libres de s'hailler comme ils l'entendent mais porter une burka revient à étre cagoulé ! sous la burka on ne sait pas ce qu'il y a ,et il suffirait que la police les controle pour vérification d'identité et au bout d'un certain nombre de controle elle jéteraient l'éponge pardon le masque.
Commentaire n°20 posté par MARAT EL MOKRANI le 06/05/2009 à 22h20
Entièrement d'accord avec Gilles !

Aucun argument n'est assez solide pour justifier une quelconque tolérance vis-à-vis de la burqa : liberté religieuse ? Autorisons la polygamie et les mariages forcés pendant qu'on y est ! Liberté "tout court" ? Est-on libre quand on est une femme obligée de vivre cachée aux yeux des autres et sans aucune visibilité toute sa vie ?

A ce rythme, on va finir par accepter la lapidation des femmes ou l'excision sous pretexte de "liberté de culte" ! Que l'on arrête !

Les symbôles religieux surtout s'ils sont signes d'oppression d'une partie de la population (en l'occurence, les femmes) ne doivent pas être tolérés dans une république laïque. Point.
Commentaire n°21 posté par Eric+RUIZ le 07/05/2009 à 09h52
Bonjour,

Je suis affligée de certains commentaires : réveillez-vous, les gars ! En terres d'islam, des femmes se font lapidées pour rien, sortent toujours accompagnées, rasent les murs, sont considérées comme des esclaves ou des sous-merdes, certaines "mères courages" se font tuer pour combattre cet asservissement honteux ...Et vous vous palabrez sur l'opportunité de se battre contre cette plaie qui s'étend sous nos yeux ici, dans notre pays pour lesquels nos pères et mères se sont battus contre le pouvoir de l'église...
Les islamistes ne sont pas ces nouveaux prolétaires que vous fantasmez mais des fascistes qui profitent de votre lâcheté et votre aveuglement. Ils font le jeu du capitalisme mondialisé pour semer la zizanie et exploiter plus encore la misère humaine.
Commentaire n°22 posté par Emma le 08/05/2009 à 19h58
J'ai oublié de féliciter André Gérin   pour cette lettre courageuse qui va à l'encontre de la pensée unique et correcte politiquement.
Comment est-il possible que la Gauche dans son ensemble se soit laissée à ce point abuser et bernée ??
Non les islamistes ne sont pas d'innocents prolétariens
Oui ils sont en guerre contre l'Occident et envahissent notre espace laïque et veulent juguler notre liberté d'expression, laquelle est déjà bien mise à mal par la république bananière qui nous gouverne 
Oui en tant que femme, je hais les barbus et les voilées fanatiques
Oui j'apporte tout mon soutien aux petites filles muselées coupables d'être nées femelles, ainsi qu'à leurs mères humiliées  
Oui ils font beaucoup de mal parmi les musulmans qui pratiquent une foi discrète et personnelle
Non à la construction des mosquées avec nos deniers, à l'heure où précisément nos églises tombent en ruines

Commentaire n°23 posté par Emma le 08/05/2009 à 20h26
Je suis en gros d'accord avec le dernier commentaire, encore que le tableau de la condition des femmes pays musulman doit être nuancé, pour entendre un son de cloche différent, lire Emmanuel Todd le démographe. Mais sur un point je ne suis pas d'accord du tout, et je le dis bien fort  : je suis absolument contre "l'Occident" : je ne veux rien avoir à faire avec ceux qui tentent de construire une sorte d'identité impériale euro-atlantique. Ces nationaux-occidentaux (comme pendant l'Occupation d'ailleurs) sont la seule menace réelle qui existe contre la liberté et l'indépendance de la France.
Commentaire n°24 posté par gilles+questiaux le 08/05/2009 à 21h03
De plus je ne vois pas pourquoi les musulmans n'auraient pas de mosquées, et les "églises qui tombent en ruine" ça sent le délire d'extrême droite. Certain sites , comme "riposte laïque" m'ont l'air perméables à son influence.

Le fafs se spécialisent : les plus antisémites infiltrent le mouvement de soutien à la Palestine, et les plus antiarabes infiltrent le mouvement de défense de la laïcité.
Commentaire n°25 posté par gilles+questiaux le 09/05/2009 à 00h11
Gilles,
"Les fafs" : avec cette bombinette sémantique qui ne m'atteint pas car pas concernée - comme si je te traitais toi de facho  -
Les vrais fafs, dangereux et actifs dont on parle ici ce sont les islamistes ! Parle moi du pouvoir du FN ? et mets le en balance avec les organisations islamistes qui font des petits partout.
Je trouve incroyable que la gauche et les communistes en particulier défendent un culte, l'islam,  et la construction de mosquées (avec le fric du contribuable) parce qu'exotique...le curé ayant été bouffé depuis déjà longtemps et n'emmerdent plus personne.
Le délire des imams, ça te parle un peu ?? La charia, tu en as entendu parlé ?

Regarde partout où règne l'islam en maitre : partout la misère, l'ignorance et la haine...parce qu'une sociégé où les femmes sont exclues n'est pas viables !!

A mourir de rire quand en Afghanistan, on veut négocier avec des talibans "modérés" un peu comme si on disait des "nazis" modérés...

Gilles ne regarde pas le doigt mais la lune qu'il te montre et c'est une lune bien sombre...
Commentaire n°26 posté par Emma le 09/05/2009 à 11h54
Pas de ça Lisette sur le bras qui prolonge le doigt qui montre la Lune il y a écrit "Occident". Et mon petit doigt à moi me dit que ce n'est pas innocent.
Commentaire n°27 posté par gilles+questiaux le 09/05/2009 à 16h42
Emma, tu parles des pays d'Islam manifestement au regard d'un prisme qui s'appelle TF1 et Le Figaro. Ce sont des pays où je voyage très souvent, et ta vision me paraît complètement fantasmée ; renseigne-toi avant de dire des âneries aussi puantes de racisme.
Je n'ai aucune sympathie pour les religions en général, mais je ne vois pas pourquoi je devrais faire une place spéciale dans ce regard à l'Islam. Les pays où il est très fort sont aussi les pays qui depuis des siècles, n'ont cessé d'être soumis à l'ingérence occidentale, quand ce n'est pas à la colonisation, au protectorat, au mandat, etc. ; et ceux qui ont voulu redonner de l'indépendance à leur pays l'ont souvent fait sur le registre nationaliste et laïque, l'Islam n'étant alors qu'un terreau culturel commun (question du califat sous l'Empire ottoman par exemple). L'occident a délibérément diabolisé les Nasser, les Arafat, et a évidemment feint de découvrir que leur rivaux islamistes en profitent, quand ils n'ont pas été délibéré aidés par l'occident.
Si lutter contre l'intégrisme religieux est un devoir, il est nécessaire de ne pas en stigmatiser un en particulier, quand les autres, bien de chez nous, se montrent tout aussi intolérant. La différence entre les deux résident dans le fait qu'en Europe, contrairement au monde arabe, l'ingérence étrangère a été historiquement bien moindre (peut-être en raison de la place moins stratégique de l'Europe ?), et que l'opposition religion-laïcité a pu s'y dérouler de façon autonome ou en tout cas sans parasitisme étranger.
Si bien que je te recommande, Emma, de garder des commentaires racistes pour toi, et de t'informer sur la question avant de vomir ta haine de civilisation contre le monde arabe.


Commentaire n°28 posté par Jonathan le 09/05/2009 à 20h20

faf... raciste...quoi d'autres encore comme insultes faciles à mon service ?
 Indigne, macho et simpliste le Gilles, qui ne convainc pas en servant un discours éculé qui excuse l'inexcusable et qui sent le moisi de la repentance et de l'auto-flagellation, et qui ose en plus confondre race et religion.
 
Quand on sait que de races il n'y a pas, que les distinctions sont culturelles, les religions en étant des composantes.
Etablir un même niveau de nuisances entre le prosélytisme de l'islam radical qui s'étend partout en Europe et la poignée de curés intégristes en soutane qui n'effraie que les chouettes nichées sous les toits des églises délabrées...cet islam qui embâche les femmes et les asservisse, marie de force des gamines,  qui se glisse dans les vides juridiques ou se servent de lois mal ficelées et surtout s'étend grâce à la complicité de lâches qui ne retiennent rien de l'histoire, c'est faire preuve de mauvaise foi, d'aveuglement ou plutôt de complaisance.
Je vous souhaite le bonsoir Mr Chamberlain


Commentaire n°29 posté par Emma le 09/05/2009 à 23h53
Aucun rapport avec ce qu'a écrit GQ mais pas de réponse sur l'utilisation du concept d'"Occident", ni sur "les églises en ruines" et autres fantasmes.
Réponse de GQ le 11/05/2009 à 13h12

ce dernier post destiné à Gilles et Jonathan
Salut

Commentaire n°30 posté par Emma le 09/05/2009 à 23h57

L'OTSC élargit sa liste des organisations terroristes

16:13 | 07/ 05/ 2009
Version imprimée

MOSCOU, 7 mai - RIA Novosti. La liste des organisations considérées comme terroristes et extrémistes par l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC) a été élargie à 31 formations, a annoncé jeudi à la presse le porte-parole de l'OTSC Vitali Strogovets.

"Au cours d'une réunion, nous avons aujourd'hui coordonné le projet de liste des organisations considérées comme terroristes et extrémistes dans les pays membres de l'OTSC", a fait savoir M.Strogovets à l'issue d'une réunion des vice-ministres des Affaires étrangères de l'OTSC.

Selon lui, la première liste des organisations terroristes, qui comptait 22 mouvements, a été établie par les pays de l'OTSC en 2004.

"Depuis cette date, nous avons élaboré une liste comportant de nouvelles organisations: 31 figurent dans la liste", a ajouté le représentant de l'OTSC.

L'organisation radicale azerbaïdjanaise Boz gourd (Loups gris), le mouvement taliban, les Frères musulmans, Al-Qaïda, la secte islamiste turque Nourdjoular, le Jamaat Mojahed d'Asie centrale figurent parmi les nouvelles organisations récemment inclues dans la liste.

L'OTSC regroupe l'Arménie, la Biélorussie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, l'Ouzbékistan, la Russie et le Tadjikistan.

Commentaire n°31 posté par jojo53 le 11/05/2009 à 14h25
Vous ne pourrez plus dire que vous ne savez pas ce que sont les Frères Musulmans, organisation originaire d'Egypte, et le courant islamofasciste le + important en France.
Contre eux pas de détail, et pas de naïveté sur leurs activités; ce sont eux qui sont derrière la plupart des burqas (il suffit de prendre le métro parisien pour en voir sur à peu près toutes les lignes; l'incendie est bien avancé).
Commentaire n°32 posté par jojo53 le 11/05/2009 à 14h36
Soyons clair : je suis contre le voile et la burqua et je soutiens Gerin là-dessus, mais je ne veux pas que cela serve de prétexte pour répandre des clichés dépréciatifs et pour dénigrer les musulmans, ni pour défendre "l'Occident" c'est à dire l'impérialisme, qui est la principale menace actuelle contre la souveraineté française et le mouvement progessiste dans le monde.
Commentaire n°33 posté par gilles+questiaux le 11/05/2009 à 15h37
Les Frères musulmans ont abandonné le terrorisme comme moyen d'accès au pouvoir en Egypte...
Commentaire n°34 posté par Jonathan le 11/05/2009 à 16h10
Les Frères Musulmans sont une organisation fasciste, et les fascistes il faut évidemment-partout et toujours - les dénoncer.
C'est malheureusement 1 organisation de masse qui réunit dans des meetings plus de personnes que les organisations de gauche.
Les barbes, voiles et burqas ne tombent pas du ciel, c'est bien une affaire politique (et pas seulement religieuse) très organisée).
J'ose espérer que personne ne s'amusera à refuser de dénoncer des fascistes sous prétexte qu'ils sont musulmans (c'est malheureusement le cas de certains idiots utiles compagnons de route du communautarisme).
Croire que les Frères Musulmans auraient renoncé à prendre le pouvoir par les moyens appropriés pour eux, y compris diverses formes de violence, c'est vraiment être bien naïf.
Ils sont peut-être plus dangereux que les salafistes djihadistes car moins aventuristes.
Commentaire n°35 posté par jojo53 le 11/05/2009 à 17h24
Bien entendu, l'UOIF (branche française des Frères Musulmans) ne représente pas la majorité des musulmans vivant en France, ni même peut-être celle des musulmans très pratiquants (il y a aussi la mosquée de Paris, la FMF, etc... qui ne sont pas islamistes).
Mais les pouvoirs publics lui ont servi la soupe en organisant les élections au CFCM, où ils ont eu des scores importants, même si la majorité des musulmans vivant en France n'a pas participé au vote. C'est d'ailleurs le mécanisme classique d'1 mouvement communautariste, une minorité active s'impose par des moyens de pression divers, surtout quand elle a une vision politique, ce dont en général les mouvements fascistes de masse ne manquent pas. 
Commentaire n°36 posté par jojo le 11/05/2009 à 17h40
Jojo53 : je t'approuve à 100%
C'est ce qui m'inquiète, cette absence de réaction de ces idiots utiles, qui confondent tout ou plutôt relativisent tout ou n'ont d'obsession par exemple de l'hydre occidentale ou la dénonciation de l'impérialisme - ici tout le monde est d'accord avec ça - qui n'est pas ici la question première ou plus exactement qui pourrait l'être si l'on en venait à considérer par exemple le rôle ambigu d'un mr Schweitzer, milliardaire à la tête d'une association de lutte contre les discriminations, là encore grâce à nos deniers ???
Une manière de nous bourrer le mou, de nous piéger juridiquement pour finalement nous faire taire ou pire nous dresser les uns contre les autres : un totalitarisme à pas de loup...
Commentaire n°37 posté par Emma le 11/05/2009 à 17h45
Emma et Jojo53, je ne comprends pas comment ni par quel truchement vous avez pu arriver sur ce blog ! Les idées que vous défendez ne sont ni laïques, ni communistes, mais impérialistes ! Vous êtes persuadés, comme Kouchner et Bush, que l'Occident dispose d'un produit manufacturé à exporter que vous appelez "démocratie", quand il s'agit seulement de "modèle occidental de développement". Vous fantasmez plus que vous ne connaissez réellement le monde arabo-musulman, et vos propos prêteraient à rire si vous les déblatériez sur une scène de spectacle.
Vraiment, je vous recommande d'aller voir ailleurs et de ne pas vous revendiquer du communisme, du dialogue entre les peuples, car manifestement ces dénominations ne qualifient pas correctement ce que vous pensez.


Commentaire n°38 posté par Jonathan le 11/05/2009 à 18h18
Je n'ai pas parlé de démocratie mais de fascislamistes. Je ne sais pas dans quel pays arabo-musulman tu as vécu mais renseigne toi sur le traitement réservé à ceux qui se réclament du communisme par les islamistes par exemple en Algérie ou en Egypte.
Commentaire n°39 posté par jojo53 le 14/05/2009 à 15h09
à  Monsieur GERIN,

Dommage, je crois que vous occultez beaucoup de choses, et que vous devriez rencontrer des persoones au courant de ce phénomène qui ne touche pas que des jeunes d'origine arabe !

Cette intolérance, cette incompréhension n'est pas nouvelle et étant moi-même maman d'une jeune fille devenue musulmane par choix, ayant évolué, étant mariée, portant la "niqab" par hoix et non par soumission, je me rends compte que notre société rejette surtout ce qu'elle ne connaît pas et ne comprend pas !!!

Et voilà l'exclusion, comme à tout niveau

Je vote Front de gauche, aavant je votais PC et je vois bien quie les potes ne comprennent rien !!!

alors avant de proposer de telles solutions,  il faut ouvrir un dialogie et ne pas se limiter à ce qu'on croit être vrai !!!

amicalemet

Katye
Commentaire n°40 posté par Miras Catherine le 17/06/2009 à 11h33
André Gerin, maire de Vénissieux, a des raisons sérieuses à faire valoir contre certaines formes d'intégrisme dont il a pu observer les ravages sur le terrain. De plus la Burqa, c'est autre chose que le hidjab. Moi je n'admets pas de voir des femmes circuler dans une prison mobile, même si c'est volontaire. Accepter la servitude pour soi, la revendiquer même est une forme d'aliénation à combattre, et une forme de perversité en ce sens que c'est finalement imposer aux autres ses normes morales et sociales rétrogrades. Enfin du point de vue politique, chaque voile qui circule c'est du pain béni pour Sarkozy et le FN.
Commentaire n°41 posté par gilles questiaux le 17/06/2009 à 13h44
je parlais de niqab, qui est le voile intégral ! et je dis que ces jeunes femmes et jeunes filles qui le choisissent ont le droit de le porter !

Et je respecte leurs choix, et qu'on ne dise pas, oui nos mères se sont battues etc......... merci, je connais,  chacune a le droit de choisir son mode de vie, sa religion ou non religion, et je ne vois pas ce qu'il y a de grave !!!

respectons chacune et chacun !!!

Kate
Commentaire n°42 posté par Miras+Catherine le 17/06/2009 à 15h26
Soyons clair : je n'ai aucune animosité contre vous, et votre situation n'est sans doute pas facile dans cette affaire. Mais l'individualisme du consommateur "qui veut choisir" ne peut pas servir d'argument. Ici les femmes sont utilisées comme "homme-sandwich" par une idéologie fasciste, et peu importe qu'elle prenne prétexte de la religion. Et le simple fait de le porter est une menace réelle pour la liberté des autres, en ce sens que cela impose une norme dans les quartiers où les musumans sont nombreux. On s'habitue à y "respecter" uniquement celle qui sont "pudiques" c'est à dire qui acceptent leur statut d'infériorité métaphysique. Et en marquant la création de ghettos, cela renforce par contre coup l'exclusion et le racisme.

Cela dit je ne pense pas que ce soit une question majeure, l'intégrisme ayant perdu un peu de son influence à cause de son échec politique flagrant.
Commentaire n°43 posté par gilles questiaux le 17/06/2009 à 15h47
oui tu as raison catherine, il faut respecter chacune et chacun, dans le repsect de leurs convictions...
Le combat de nos mères étaient un combat antidémocratique,  moi je comprendrai jamais les femmes qui réclament plus de liberté, dont celle de disposer de leur corps, celles qui disent que la religion opprime la femme n'ont rien compris. Démocratie pour tous/tes !!!!
respectons les convictions de chacun-une: marre de ces hystériques qui sont pour l'ivg, ils/elles ne respectent pas les convictions des pro-vie, on n'a pas le droit de leur retirer cette liberté démocratique!! ils ont droit de considérer que le droit de vie ou de Mort n'appartient qu'à Dieu. Les contredire, c'est heurter leurs convictions religieuses!



Catherine, avec des discours comme celui-là, on serait encore au Moyen age.

amicalement
Commentaire n°44 posté par Astrée le 17/06/2009 à 15h54
Bravo Mr Gerin pour votre initiative: habitant Bron (69), je suis révolté quand je croise un fantôme noir qui n'a aucune apparence humaine et qui est la négation de la relation...Je suis d'autant plus révolté que je participe au rapprochement harmonieux avec les musulmans dans ma ville...Bon courage et persévérance pour votre action qui, j'espère, aboutira à redonner visage humain à des êtres sans identité...Respectueusement....
Commentaire n°45 posté par Volay le 17/06/2009 à 18h45
Voici dans le cadre des droits des femmes, des liens vers la conférence qui s'est tenue en mars 2009 en Suède à Gothenburg où  je suis allée et où j'ai filmé. le thème était "Why is Secularism essential ?" "Pourquoi la laîcité est elle essentielle ?"
 
lien également vers le site de libération des femmes lié à cette conférence
 
Les 4 premières interventions d'autres suivront en cours de montage. Je signale qu'elles sont en anglais non sous titré.
 
J'ai aussi un projet à partir de cette conférence de réaliser un film sur la situation des femmes dans le monde.
Commentaire n°46 posté par Pasquale+NOIZET le 18/06/2009 à 00h12

Au travers de tout celà reparait le vieux débat liberal/ republiquain, conception anglosaxone de la libertée d'expression (pour ne pas dire ameriquaine) et de l'integration contre laicité à la fançaise.

Je ne sais pas lequel des deux est le meilleur tant parfois ils servent l'un et l'autre de pretexte a masquer des inégalités sociale et politique.

Mais la burka n'est pas juste un bout de chiffon c'est un instrument de torture !

Ce n'est pas un symbole religieux, pas même un quelquonque costume traditionnel c'est un attirail oppressif au service d'un certain ordre établi au même titre que la rouelle voire la ceinture de chastetée et autre dispositif anti masturbation.

Il y a la une façon de contraindre l'individu de s'infliger à lui même une contrainte voire une soufrance pour que la socièté soit délivrée du péché l'obligeant ainsi a se concidérer comme le seul porteur du mal.

si celà est acceptable alors pourquoi ne pas accepter que cette contrainte soit inscrite dans la corps lui même apres tout pourquoi distingue t'on tatouages, scarifications, perçing de la pratique de l'excision? parceque simplement ces premieres toutes "tribale" qu'elles soit ne relèvent pas de la pression sociale et ne constitue pas une gène ou une impossibilitée fonctionelle pour l'individu.

La burka ( toute proportion gardée) est une soufrance au quotidiens: c'est pas pratique, on se prend les pieds dedans, on vois que dalle comme avec des oeillères, ça ça tiens trop chaud, on respire mal, en plus c'est moche et tu peu même pas rendre les copines jalouses avec parcequ'elles ont la même! (ç'est une boutade mais c'est pas si drôle a vivre l'éffacement de la personnalitée)

pour finir une petite pirouette sur le iatus entre conception liberale anglo saxonne et rigueur républicaine et laique:

je me souviens d'un débat a propos du voile à l'école ou une journaliste américaine s'offusquait de notre manque de tolérence a nous français et prétendais que le modèle americain était baucoup plus porteur de respect entre les peuples et donc garant de la paix et de la bonne entente internationale.

c'étais le 10 septembre 2001...

Commentaire n°47 posté par gilles gourlot le 18/06/2009 à 03h33
D'accord avec Gilles Gourlot.

A Katye, je ne vois aucun rapport entre "conversion à l'islam" et "niqab / burqa " ? Il ne faut pas confondre la religion (quelle qu'elle soit) et les interprétations radicales qu'en font certains !
Comme le dit Gilles, certains lisent dans le Coran la nécessité de pratiquer l'excision. Ailleurs, c'est l'infibulation. Certains chrétiens radicaux prônent les sévices physiques, d'autres (ou les mêmes) vont jusqu'à tuer les médecins qui pratiquent l'avortement...
Il y a même des sectes qui se disent chrétiennes qui considèrent la sexualité entre adultes et enfants comme normale.
Faut-il donc autoriser pour ces "groupes" l'excision, l'infibulation, le meurtre ou la pédophilie ?

On ne peut pas tolérer tout et n'importe quoi sous prétexte de liberté religieuse !

La burqa est un instrument de désocialisation, de déshumanisation et d'infériorisation de la femme. Rien que pour cela, ce symbôle doit tomber !

Détail peut être mais c'est aussi un vêtement dangereux pour les raisons de visibilité et de commodité de marche soulevées par Gilles : nous ne vivons pas au fin fond des montagnes afghanes mais dans un monde où voitures, camions, vélos, escalators et autres nous entourent et sont des pièges pour ceux qui, "naturellement" ont du mal à se déplacer et à voir (personnes âgées, enfants, handicapés). Avec la burqa, on transforme des femmes en victimes potentielles d'accidents.

André Gérin a raison de mettre les pieds dans le plat.

En traitant la question d'un point de vue de la laïcité et du droit des femmes, on prend le problème par le bon bout au bénéfice de victimes plus ou moins volontaires et on retire le tapis sous les pieds de l'extrême-droite.
Commentaire n°48 posté par Eric+RUIZ le 18/06/2009 à 07h59
André Gérin touche à mon avis à un point fondamental de l'idée que l'on se fait de la France et de la conception de la Nation. Il a désormais incontestablement le statut d'un homme d'Etat, que MGB la vendeuse de salades n'a toujours pas atteint, malgré cinq années au gouvernement et dix ans à la tête du PCF.
Commentaire n°49 posté par Jonathan le 18/06/2009 à 08h02
Bravo M. Gérin pour cette initiative.

A Riposte Laïque, nous avons toujours été à côté des républicains ayant votre courage de regarder la réalité sans se voiler la face.

Je suis l'auteur d'un article qui a eu une large diffusion. Je l'avais intitulé :

"Voiles, burqas et tchadors, je vous hais"

C'est le cri du coeur d'un musulman qui voudrait que la douce moitié de l'humanité soit respectée afin que l'autre moitié le soit aussi.
Commentaire n°50 posté par Mohamed Pascal Hilout le 18/06/2009 à 12h33

Présentation

Qui sommes-nous?

Réveil Communiste : qui sommes nous? (17/07/2013)
Réveil Communiste : blog animé par des membres du PCF remettant en cause l'évolution générale postcommuniste de la ligne depuis le congrès de Martigues (2000). Initialement fondé en septembre 2007 ...

Animateur principal depuis février 2010 : Gilles Questiaux.

NB : la publication d'un texte sur Réveil Communiste ne signifie ni toujours ni intégralement l'approbation de son contenu.

Recommander

sur le web

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Archives

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés